DECES : Professeur Moncef Gargouri    Tunisie: Un mandat d'amener à l'encontre du député Rached Khiari    Perturbations sur la plateforme Evax : l'ANSI met en garde contre les fake news    L'ANSI met en garde contre les fake news concernant la plateforme Evax    Projet Tarabot/Documentary Challenge : Appel à candidature "Soutna – Génération solidaire"    Tunisie-Ministère des Finances: Rééchelonnement des dettes des entreprises touchées par le Coronavirus    Mohamed Fadhel Kraïem : La Tunisie est un pays en pénurie d'eau    Dépendance de l'extérieur !    Pas d'inquiétude pour les Tunisiens au Tchad    News | Moncef Khemakhem pris d'un malaise    Un vieux problème qui touche le sport le plus populaire : Jeûne et football, l'éternel dilemme !    Détérioration de la situation et risques face aux souches mutantes : N'est-il pas temps de changer de stratégie ?    Vidéo Buzz: Une ouvrière Tunisienne fait don de 7700 dinars sur une chaine TV    Soirées ramadanesques en mode coronavirus : Les Tunisiens entre le marteau et l'enclume    «El Foundou» de Saoussen Jomni : Récit d'un désigné coupable    Moncef Marzouki réunit ses anciennes troupes    L'Etat affrète un avion spécial pour ramener Moncef Khemakhem du Bénin !    Foot-Europe: le programme du jour    Tunisie-météo: Météo: Températures en baisse et pluies éparses attendues    Tunisie : Le test RT-PCR toujours à 209 dinars malgré la révision à la baisse de son tarif    L'AC Milan prend acte du rejet de la Super Ligue par les supporteurs    BM : les prix des produits de base devraient se stabiliser à la faveur de la reprise économique mondiale    Tunisie [Vidéo]: Lancement du patrouilleur El Jem 213, explications du ministre de la Défense    Les répercussions de la crise du Covid-19 se poursuivent chez Tunisair : les chiffres du premier trimestre 2021    Tunisie: Daily brief du 22 avril 2021    Tunisie-Faouzi Mehdi: Le vaccin chinois Sinovac est sûr et efficace    One Tech Holding : Hausse des revenus de plus de 15% et un retour à la normale au premier trimestre 2021    Tunisie- Affaire Rached Khiari: L'Ambassade Américaine sort de son silence!    Que risque Rached Khiari ?    France: Les ambassadeurs de la Tunisie et l'Italie discutent la relance du tourisme    Médenine-Coronavirus : Une situation épidémiologique préoccupante    Coupe de la CAF-Phase de groupes-5ème journée: Le CSS se qualifie aux quarts de finale, l'ESS éliminée !    « Mahdia, chroniques d'une ville heureuse », le récit enchanteur de Alya Hamza    Syrie : Bashar Al-Assad présente sa demande de candidature aux élections présidentielles    Monde: Daily brief du 21 avril 2021    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 21 Avril 2021 à 11H00    Foot-Europe: le programme du jour    Expatriés : Aïssa Laïdouni champion de Hongrie    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Dernière minute- Kasserine : Etat de santé du citoyen blessé dans l'explosion d'une mine    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Les indiscrétions d'Elyssa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Réunion entre la STEG et les habitants de Borj Salhi sur la Centrale éolienne de Sidi Daoud
Publié dans WMC actualités le 04 - 03 - 2021

Une séance de négociation se tiendra, aujourd'hui jeudi 4 mars 2021, entre la STEG et des représentants des habitants du village de Borj Salhi (El Haouaria/ Gouvernorat de Nabeul), qui se plaignent d'être négativement impactés, par les effets sonores et visuels du parc éolien de Sidi Daoud, a annoncé, mercredi, le Forum Tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES).
Cette séance se tiendra en présence de représentants du FTDES, de la société civile et du conseil municipal d'El Haouaria, a encore précisé le Forum. Et de souligner, que cette séance est l'aboutissement de 10 ans de lutte et de protestation, formulant l'espoir de parvenir à des solutions qui préservent les droits des habitants et la paix sociale dans le village de Borj Salhi.
Rappelons que les habitants du village de Borj Salhi ont multiplié, durant les dernières années, les mouvements de protestation contre les nuisances sonores et visuelles de la station éolienne de Sidi Daoud.
Ils ont en outre, dénoncé, la pression exercée par la STEG pour installer son parc éolien sur leurs terres, au détriment de leur activité agricole et de leurs sources de revenus.
La STEG avait réagi le 3 février 2021 à leurs réclamations, affirmant que la conclusion des accords de location des terrains avec les habitants concernés a été le résultat de négociations conformes à la réglementation en vigueur, en présence des autorités locales.
Elle a aussi démenti avoir conclu des accords avec les habitants, leur permettant la gratuité de la consommation électrique, étant donné qu'il s'agit d'un service public soumis au principe de l'égalité entre les clients.
La société n'a pas non plus "fait de promesses de recrutements aux habitants de la région, étant donné que les recrutements en son sein, sont obligatoirement soumis à des procédures légales et réglementaires particulières fixées par la législation sur le recrutement dans la fonction publique".
Et de souligner que "malgré le refus des habitants de payer leurs factures de consommation et les pertes qui en résultent, elle a œuvré en coordination avec les autorités régionales, à trouver des solutions à même de permettre aux habitants d'honorer leurs impayés".
La STEG a, en outre, fait remarquer que les mouvements de protestation organisés par les habitants de Borj Salhi durant les dernières années, ont beaucoup impacté le fonctionnement de la centrale éolienne de Sidi Daoud et la production électrique, causé des dégâts matériels et menacé la sécurité des agents de la société.
Elle a indiqué qu'elle n'assume aucune responsabilité quant aux constructions anarchiques qui ne respectent pas la distance requise avec les turbines, affirmant avoir effectué des études environnementales et sociales conformes aux normes internationales, pour protéger les habitants des zones avoisinantes, des effets sonores et visuels avant l'installation des turbines.
La société a précisé que les turbines les plus proches se situent à plus de 300 mètres du village de Borj Salhi, qui est la distance légale autorisée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.