CONDOLEANCES    Tunisie : La production nationale de gaz naturel augmente de 62%    Tournoi de Birmingham : Ons Jabeur en demi-finale    Processus de la décentralisation : Lentement, mais sûrement    Reportage à Sidi Hassine suite aux violences policières survenues les 8 et 9 juin    Programme TV du samedi 19 juin    Match EST vs Al Ahly: la CAF permet la présence de 5000 supporters à Radès! où regarder le match à la télé?    LCA : Al-Ahly jouera l'attaque et ne se contentera pas de défendre à Tunis (Mosimane)    Tunisie – Coronavirus : 82 décès supplémentaires et 2291 nouvelles contaminations en 24H    Elections anticipées: Voilà pourquoi Ennahdha a soudainement changé de discours selon Abir Moussi    Handball | Play-off (11e journée) : CA-EST décisif pour le titre    Handball | CAN des dames au Cameroun : Médaille de bronze pour la Tunisie !    News | Nabil Maâloul sur le marché    Un conseil ministériel régional dédié à Sfax prévu le 15 juillet    Pollutec 2021 : La Tunisie invitée d'honneur à Lyon    Combattre l'automédication à l'ère du Covid-19 : Un engagement au-delà des mots !    Entretien avec Silvia Barreiros, directrice artistique de la Compagnie ASPARAS de Genève : Une pièce suisse avec des comédiens tunisiens    « Comme un château défait » de Lionel Ray : Le livre de la mémoire, le livre de la vie    Programmation du 15e épisode de Jazz à Carthage : Place à une musique du monde    BH Bank: Med Salah Chebbi El Ahssen Président et Hichem Rebai Directeur général    Météo : forte hausse des Températures    Face à la pandémie    Coronavirus- Kairoun: le taux de positivité dépasse les 50%    Euro: les matches de ce samedi    Tunisie – Etats-Unis : Visite virtuelle de Wendy Sherman à Tunis    Coronavirus- Kairouan: Le chef du gouvernement envoie Nissaf Ben Alaya sur les lieux    Un fils de la médina d'envergure universelle: Ibn Khaldoun    Houcine Abassi : Qui est Kaïs Saïed pour mettre en doute notre patriotisme ?    STEG : Vers l'augmentation des tarifs de l'électricité et du gaz    Hausse de la production nationale de gaz naturel de 62%, à fin avril 2021    Bourse de Tunis : Le Tunindex termine la semaine du 14 au 18 juin 2021 dans le rouge    Haniyeh au Maroc, bien que le pays ait normalisé ses relations avec Israël    Sami Fehri libéré provisoirement sous caution de 4 millions de Dinars    Cannes 2021 : la tunisienne Kaouther Ben Hania membre du jury de la compétition Courts métrages    Epreuves du baccalauréat : 275 cas de fraude recensés en deux jours, selon Fathi Slaouti    UV4: 4e édition des UTOPIES VISUELLES du Du 21 juin au 18 juillet 2021 à Sousse (Programme)    L'Utica présente les axes d'un plan d'urgence et de sauvetage économique    Utica : Aucune solution sans dialogue    "JAZZ à Carthage", une édition exceptionnelle en deux temps, de fin juin 2021 à mars 2022    Fathi Ayadi : Même si tout espoir semble perdu nous appelons et tenons encore au dialogue !    Monde- Daily brief du 17 juin 2021: Fin de l'obligation du port du masque en extérieur en France    "La Tunisie un allié important pour les Etats-Unis et pour le continent africain" (Andrew M. Rohling)    La migration "irrégulière" vers l'Europe ne doit en aucun cas être résolue dans le cadre d'une approche sécuritaire (Saied)    Les potières de Sejnane à l'honneur à l'IFT    Ce qui s'est passé en Algérie est-il un signe de la fin de l'ère des islamistes du Monde ?    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Yadh Elloumi : Kaïs Saïed a associé son populisme au fascisme de Abir Moussi
Publié dans Business News le 24 - 09 - 2020

Le député de Qalb Tounes, Yadh Elloumi, a été l'invité de Hamza Belloumi dans la Matinale du 24 septembre 2020 sur Shems FM. Dans son intervention, il a réagi aux critiques virulentes adressées par le président de la République, Kaïs Saïed, au chef du gouvernement, Hichem Mechichi, sur les dernières nominations à la Kasbah, en particulier celles de Taoufik Baccar et Mongi Safra désignés conseillers à la présidence du gouvernement.
Mercredi, lors d'une rencontre avec le chef du gouvernement, le locataire de Carthage exprimé son opposition aux nominations de ces deux conseillers appuyant sa position par les poursuites judiciaires en cours contre ces personnalités.
« Il est de mon rôle et de ma responsabilité de pointer en public et devant tous les Tunisiens les dernières nominations effectuées. C'est dire que les personnalités désignées font l'objet de poursuites judiciaires et la justice n'a pas dit son dernier mot dans les affaires les impliquant », a-t-il indiqué.
Notant que Hichem Mechichi a le droit de choisir ses conseillers comme il l'entend, Yadh Elloumi a déploré l'opposition du président de la République à ces nominations. Kaïs Saïed « n'est pas un empereur. Il est le président de la République et il doit exercer son pouvoir dans la limite de ses prérogatives », a-t-il lancé.
« C'est une position politique, populiste. Le président est un mauvais perdant. Il n'arrive pas à digérer le fait que le gouvernement de Mechichi soit devenu un gouvernement politique. Le Parlement le lui a arraché », a-t-il déclaré notant que Kaïs Saïed se trouvait actuellement isolé politiquement mais veut continuer à faire croire qu'il est « le maître à bord ».
Interpellé sur les motifs de l'opposition de Kaïs Saïed à la nomination de Taoufik Baccar et Mongi Safra, Yadh Elloumi a avancé : « Le peuple tunisien s'est révolté aussi contre Kaïs Saïed (en 2011). Kaïs Saïed n'a jamais participé à une activité syndicale. Il était un briseur de grève. Quand il était enseignant il n'a fait qu'amender la Constitution tunisienne pour en faire un texte sur mesure pour Zine El-Abidine Ben Ali. Il faisait partie de l'ancien régime ! Il n'est que le fruit d'une coïncidence ! ».
Estimant que le président de la République n'est pas conscient de la situation du pays et de l'ampleur de la crise sanitaire et économique, il a ajouté que Kaïs Saïed n'avait jamais pris d'initiative constructive. « Hormis ses discours insipides et truffés de lourdeurs et de répétitions, Kaïs Saïed n'a jamais rédigé ou adressé une seule ligne au Parlement ».
Selon Yadh Elloumi, en s'opposant à Hichem Mechichi, le président de la République a associé son populisme au fascisme de Abir Moussi, présidente du Parti destourien libre (PDL).
Admettant que la situation est difficile pour Hichem Mechichi, il a soutenu que le chef du gouvernement devrait éviter d'entrer en conflit avec le président de la République et de trouver une solution en étudiant profondément la situation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.