Chris Murphy : Kaïs Saïed ne tient pas ses engagements    Monde- Daily brief du 27 septembre 2021: Emmanuel Macron ciblé par un homme qui lui a lancé un œuf    Ministre de l'Education: Plus de 450 écoles seront réaménagées dans les prochains mois    Retour du Salon de la Création Artisanale du 1 au 10 octobre 2021 au Kram    Démission collective à Ennahdha - Abdellatif Mekki : Nous n'étions plus qu'un fardeau    La Tunisie s'illustre au Championnat d'Afrique d'échecs    Chiffre du jour : 141 millions de dinars, seulement, sont les crédits extérieurs nets mobilisés par la Tunisie    Abir Moussi : La définition de Kaïs Saïed de l'Etat civil se croise avec celle d'Al-Qaradhawi    Slaheddine Dchicha: De «l'exception tunisienne» à l'état d'exception    Parti des Travailleurs: Kais Saied s'est donné tous les pouvoirs    Olaf Scholz, le probable chancelier d'Allemagne    Exposition Ouatann de Chiara Montenero, du 1er au 30 octobre 2021 à la galerie Alain Nadaud    Dernière minute- Affaire S17: Mandat de dépôt à l'encontre de Seif Eddine Makhlouf    Tunisie – Coronavirus: le taux de positivité des tests baisse à 6,62%    STEG: Des compteurs intelligents à partir de janvier 2022    Flat6Labs, une levée de fonds de 30 MDT pour l'Anava Seed Fund et accueil d'un nouvel investisseur    Décès du rédacteur en chef du journal Echaâb, Mokhtar Ghriss    Attaque de Kasar Hellal : le Parquet ordonne une instruction pour homicide volontaire    Il y'a 23 ans, naissait Google, rappelle le Google Doodle du jour    Tunisie – ONU : Jerandi s'entretient à New York avec Lacroix    Infrastructures : Doublement de la route reliant Zarzis à Djerba    Ons Jabeur se hisse à la 16ème position au classement WTA    ONU-Habitat : Les cinq lauréats tunisiens recevront leur prix le 29 septembre    Tunisie – météo: Cellules orageuses et températures seront en légère baisse    Abdellatif Mekki appelle les députés à agir pour réclamer le retour du Parlement    Ons Jabeur monte à la 16ème place du classement mondial !    Samir Dilou : Même notre prophète avait moins de prérogatives que Kaïs Saïed !    CJD Business Awards 2021 - Le prix du Meilleur Jeune Dirigeant décerné à Marouan Ariane    Dernière minute-Coronavirus: 11 décès et 381 nouvelles contaminations, Bilan du 25 septembre 2021    Ali Larayedh: Les dernières mesures présidentielles menacent l'entité de l'Etat    Foot-Europe: le programme du jour    Supercoupe 2020-2021 (EST-CSS 1-0) : Les déclarations d'après-match    Clermont vs Monaco : Où regarder le match en direct et live streaming ?    La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique    Photo du jour : 2 millions de dinars dé    De retour à l'opéra: Une série de pièces de théâtre à la cité de la culture du 1 au 7 octobre    3 membres du congrès américain appellent Biden à intervenir en vue de rétablir le Parlement tunisien    Manchester United vs Aston villa en direct et live streaming : Comment regarder le match ?    Foot-Europe: le programme du jour    La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique    Tout savoir sur Les Araméens    JCC 2021 : Listes des films sélectionnés dans le cadre de Chabaka et Takmil    Envirofest à Bizerte en marge du Forum Mondial de la Mer (Programme)    Libye: Dbaïba rejette le retrait de confiance    Abu al-Bara al-Tounsi tué dans un raid à Idleb    Crise des sous-marins: Quelques leçons pour les Arabes    Pêcheurs tunisiens interpellés par les garde-côtes libyens : Le ministère de la Défense rappelle la réglementation    Comment comprendre les prochaines élections en Allemagne et quel impact sur la Tunisie du départ d'Angela Merkel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Hassouna Nasfi : On nous mène vers l'inconnu !
Publié dans Business News le 04 - 02 - 2021

Le président du bloc parlementaire de la Réforme nationale, Hassouna Nasfi, a estimé, lors de son intervention jeudi 4 février 2021, au micro de Boubaker Ben Akecha, sur les ondes Mosaïque FM, que le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, et le président de la République, Kais Saied, devraient se réunir et se mettre d'accord sur le remaniement ministériel pour résoudre la crise politique.
« Pour résoudre la crise politique, le chef du gouvernement doit prendre l'initiative de discuter avec le président de la République des portefeuilles ministériels contestés. Mais la crise s'est déjà aggravée et le retour à l'arrière n'est plus possible (…) A-qui s'adresse le président de la République ? Qui sont les ministres corrompus ? La démarche du président est, à mon sens, inconstitutionnelle car ses prérogatives sont limitées. Nous ne savons plus vers quelle destination nous mène cette situation mais j'espère que le chef du gouvernement et le président mettent fin à ce blocage. Sinon, le cafouillage va se poursuivre soit avec la démission du gouvernement, soit avec le maintien des ministres suspectés », a-t-il martelé.

Le député est revenu sur la proposition législative pour amender la loi 52 de 1992 relative aux stupéfiants déposée mardi 2 février courant par le bloc parlementaire de la Réforme. Il estime que les dispositions proposées pourraient faire l'unanimité au Parlement et que cette initiative législative serait « un premier pas », en attendant le projet complet qui devrait être présenté par le gouvernement.
A lire également
Le bloc de la Réforme dépose une initiative législative pour amender la loi 52
Le 21 janvier 2021, trois jeunes keffois ont écopé de trente ans de prison chacun pour détention et consommation de cannabis dans les vestiaires d'un stade. Ce verdict prononcé en première instance a provoqué un tollé de réactions au sein de la société civile et la sphère politique.
« La proposition a pour objectif d'annuler certains articles et leur remplacement par d'autres textes dans le but d'alléger les sanctions pénales qui pourraient être infligées aux consommateurs et de durcir les sanctions pour les trafiqueurs et les bandes qui encouragent la consommation de stupéfiants. Nous faisons la différence entre les personnes qui instaurent des locaux pour abriter la consommation de matières stupéfiantes et ceux qui les consomment sans pré-intention. Sur cette base, il y aura des sanctions privatives de liberté pour les trafiquants et des sanctions alternatives pour les simples consommateurs », a expliqué le député.
A lire également
Mechichi : Trente années de prison pour avoir consommé du cannabis est excessif
Le député a également précisé que l'amendement a été proposé en urgence pour résoudre les problèmes qui se posent actuellement. « Les experts en haut lieu avaient critiqué les dispositions relatives à la prévention et au traitement de l'addiction estimant que nous n'avons pas les moyens nécessaires pour les concrétiser. Même la loi relative aux sanctions alternatives a été jugée irréalisable compte tenu du manque de moyens logistiques et de ressources humaines. Aujourd'hui, il est possible d'appliquer cette loi grâce à un nouveau système de surveillance électronique (avec des bracelets). En coordination avec les conseils régionaux et municipaux, nous pouvons trouver des solutions pour établir les sanctions alternatives », a avancé M. Nasfi.
A lire également
Loi 52 – Fares Blel à Hichem Mechichi : Laissons les jeunes respirer !


A lire également
Machrouû Tounes : Les propos de Hassouna Nasfi n'engagent pas le parti ! Kaïs Saïed viole-t-il la constitution ? Les corrompus sont les bienvenus à condition qu'ils soient à notre service


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.