CONDOLEANCES    Tunisie : La production nationale de gaz naturel augmente de 62%    Tournoi de Birmingham : Ons Jabeur en demi-finale    Processus de la décentralisation : Lentement, mais sûrement    Reportage à Sidi Hassine suite aux violences policières survenues les 8 et 9 juin    Programme TV du samedi 19 juin    Match EST vs Al Ahly: la CAF permet la présence de 5000 supporters à Radès! où regarder le match à la télé?    LCA : Al-Ahly jouera l'attaque et ne se contentera pas de défendre à Tunis (Mosimane)    Tunisie – Coronavirus : 82 décès supplémentaires et 2291 nouvelles contaminations en 24H    Elections anticipées: Voilà pourquoi Ennahdha a soudainement changé de discours selon Abir Moussi    Handball | Play-off (11e journée) : CA-EST décisif pour le titre    Handball | CAN des dames au Cameroun : Médaille de bronze pour la Tunisie !    News | Nabil Maâloul sur le marché    Un conseil ministériel régional dédié à Sfax prévu le 15 juillet    Pollutec 2021 : La Tunisie invitée d'honneur à Lyon    Combattre l'automédication à l'ère du Covid-19 : Un engagement au-delà des mots !    Entretien avec Silvia Barreiros, directrice artistique de la Compagnie ASPARAS de Genève : Une pièce suisse avec des comédiens tunisiens    « Comme un château défait » de Lionel Ray : Le livre de la mémoire, le livre de la vie    Programmation du 15e épisode de Jazz à Carthage : Place à une musique du monde    BH Bank: Med Salah Chebbi El Ahssen Président et Hichem Rebai Directeur général    Météo : forte hausse des Températures    Face à la pandémie    Coronavirus- Kairoun: le taux de positivité dépasse les 50%    Euro: les matches de ce samedi    Tunisie – Etats-Unis : Visite virtuelle de Wendy Sherman à Tunis    Coronavirus- Kairouan: Le chef du gouvernement envoie Nissaf Ben Alaya sur les lieux    Un fils de la médina d'envergure universelle: Ibn Khaldoun    Houcine Abassi : Qui est Kaïs Saïed pour mettre en doute notre patriotisme ?    STEG : Vers l'augmentation des tarifs de l'électricité et du gaz    Hausse de la production nationale de gaz naturel de 62%, à fin avril 2021    Bourse de Tunis : Le Tunindex termine la semaine du 14 au 18 juin 2021 dans le rouge    Haniyeh au Maroc, bien que le pays ait normalisé ses relations avec Israël    Sami Fehri libéré provisoirement sous caution de 4 millions de Dinars    Cannes 2021 : la tunisienne Kaouther Ben Hania membre du jury de la compétition Courts métrages    Epreuves du baccalauréat : 275 cas de fraude recensés en deux jours, selon Fathi Slaouti    UV4: 4e édition des UTOPIES VISUELLES du Du 21 juin au 18 juillet 2021 à Sousse (Programme)    L'Utica présente les axes d'un plan d'urgence et de sauvetage économique    Utica : Aucune solution sans dialogue    "JAZZ à Carthage", une édition exceptionnelle en deux temps, de fin juin 2021 à mars 2022    Fathi Ayadi : Même si tout espoir semble perdu nous appelons et tenons encore au dialogue !    Monde- Daily brief du 17 juin 2021: Fin de l'obligation du port du masque en extérieur en France    "La Tunisie un allié important pour les Etats-Unis et pour le continent africain" (Andrew M. Rohling)    La migration "irrégulière" vers l'Europe ne doit en aucun cas être résolue dans le cadre d'une approche sécuritaire (Saied)    Les potières de Sejnane à l'honneur à l'IFT    Ce qui s'est passé en Algérie est-il un signe de la fin de l'ère des islamistes du Monde ?    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ajmi Lourimi : Kamel Ben Younes n'est pas nahdhaoui !
Publié dans Business News le 11 - 04 - 2021

Le dirigeant du mouvement Ennahdha, Ajmi Lourimi, a pris la défense du journaliste et universitaire spécialisé en communication, Kamel Ben Younes qui a été fraichement nommé à la tête de l'Agence Tunis Afrique Presse (Tap).

La nomination de Kamel Ben Younes en tant que président directeur général de la Tap avait suscité un tollé parmi les employés de l'établissement public. Ces derniers ont dénoncé l'ingérence politique dans les nominations de la Tap, reprochant à Kamel Ben Younes ses relations avec le parti islamiste Ennahdha. Le 20 mars dernier, à l'occasion de la commémoration de la fête de l'indépendance tunisienne, Kamel Ben Younes avait participé à une conférence politique du parti Ennahdha aux côtés de Rached Ghannouchi, Rafik Abdessalem, Ajmi Lourimi et Mourad Yaakoubi.

« Idéologiquement, Kamel Ben Younes n'est pas nahdhaoui. Professionnellement, c'est un journaliste respectueux. C'est également un universitaire spécialisé en Histoire qui a assumé plusieurs responsabilités au sein des associations et des centres d'études (…) Kamel Ben Younes appartient à la famille nationale centriste, spécialement la Gauche ou ce qu'on appelle la nouvelle Droite ou encore les islamistes dénommés les islamo-gauchistes. Il n'était pas un farouche opposant, ni un agent de l'ancien régime. Il a été aux côtés des opposants et doté d'une large connaissance sur la scène médiatique et politique. Il est indépendant, sans doute, et c'est pour cela qu'il est le bienvenu », a-t-il martelé dans un post publié sur les réseaux sociaux dimanche 11 avril 2021.

Le dirigeant nahdhaoui a souligné que Kamel Ben Younes avait été nommé par le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, et que les nominations faisaient partie des prérogatives du chef du gouvernement. Et d'estimer que la crainte de la transformation de la Tap d'un « média public » en un « média de gouvernement » est exagérée.

« Kamel Ben Younes va défendre les intérêts des journalistes de la Tap et ses compétences lui permettent d'éviter de commettre des erreurs et de servir les intérêts de quelconque », a-t-il conclu.



La nomination de Kamel Ben Younes à la tête de l'Agence Tunis Afrique Presse avait suscité une vive polémique. Le syndicat de l'agence Tap relevant de l'UGTT, avait exprimé son refus des « nominations politiques » à la tête de l'établissement. Le syndicat avait appelé le gouvernement à revenir sur cette nomination et à adopter des critères définis et clairs tout en tenant le service public à l'écart des quotas partisans.

Le 8 avril 2021, le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) avait exprimé son refus des « nominations politiques » à la tête de la Tap et de la radio Shems FM. Le syndicat avait de même mis en garde contre les nominations fondées sur le « favoritisme politique » à la tête de ces médias, imputant au gouvernement la responsabilité des tensions qui y règnent.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.