Le ministère de la Justice met en garde: La retenue sur salaires des grévistes va se poursuivre    Décès du militant associatif Tarek Ben Hiba    Sfax: Prix au marché Bouchouicha [Vidéo]    Ligue 1 Pro : programme TV des matches de la J10 ?    Réunion de la commission administrative nationale de l'UGTT    USBG: Pas de surprise en vue    Mes odyssées en Méditerranée: Signature d'un accord bilatéral d'échange et d'Erasmus+, entre les Universités de Malte et de La Manouba    CSS: A trois points du bonheur    Rencontre avec le compositeur Karim Thlibi: Quand la musique s'affranchit de la parole    Réunion du comité administratif-Sami Tahri: Plusieurs dossiers seront sur la table de l'UGTT [Vidéo en direct]    REMERCIEMENTS ET FARK: Hasna (Mohsna) MEZIANE    MEMOIRE: Hadj Abdelkrim BENSAAD    Wimbledon – Ons Jabeur :"La bonne chose est que je reste positive"    La part de la femme...    EXPRESS    Kairouan: Chômage, l'éternel problème des jeunes    Pourquoi: Où sont les services d'hygiène ?    Smartphones, tablettes: Une addiction qui fait mal    Aujourd'hui, temps très chaud et la vigilance est de mise!    Sixième édition du Tunisia Digital Summit (TDS): La transformation digitale, une clé pour sortir de la crise actuelle    Hammam-Lif: Le Casino renaîtra de ses cendres    Malgré sa rhétorique belliciste, la BCE ne peut pas suivre la Fed    Mongi Bennani, ancien handballeur du SN et entraîneur : «Personne ne m'a fait de cadeaux !»    Agronomie :le langage révélateur des chiffres    Samir Dilou : La police a refusé de remettre à Hamadi Jebali ses médicaments    Production de électricité ,une "première "en Tunisie    Hamadi Jebali admis en urgence au service de réanimation de l'hôpital Habib Thameur    Djerba sans sachets plastiques à usage unique depuis le 1er août 2022 : Est-ce la fin du cauchemar?    Balti et ses amis se produisent à l'avenue Habib Bourguiba à l'initiative de Orange Tunisie    Covid-19 : un décès à Bizerte    Attaque à Oslo : notre journaliste raconte    Semaine boursière : Le Tunindex en hausse en dépit d'un volume transactionnel modeste    Ligue 1 Pro : Officiel. Le CSS jouera la coupe de la CAF    «Possibles», revue trimestrielle de littérature : «Le train m'emporte vers toi, mais déjà tu n'es plus là...» !    Météo de ce samedi    France : La grève générale frappe là où ça fait mal    Monde-Daily brief du 24 juin 2022: L'UE valide la candidature de l'Ukraine, les forces de Kiev ont reçu l'ordre de se retirer de Severodonetsk    Gaz russe : l'Allemagne aura froid cet hiver plus d'autres catastrophes alerte le gouvernement    Festival Hammamet 2022: L'affiche rend hommage à Maurice Béjart    Tunisie-Ligue 1 (Play-Off): programme Tv de la dernière journée    Ons Jabeur rassure son public    Décès de l'artiste peintre Meherzia Ghadhab    Près de 150 migrants secourus au large de la Tunisie    Fondation Arts & Culture by UIB mécène la 35ème édition du Festival international de Musique Symphonique d'El Jem    Le Maroc va envoyer des travailleurs en Israël    FMI : ''La Tunisie doit remédier de toute urgence aux déséquilibres de ses finances publiques''    African Lion 2022 - La Défense nationale dément la participation d'Israël    Vive indignation à la suite de l'interdiction du film « Lightyear »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Malek Zahi propose des solutions pour Cactus Prod
Publié dans Business News le 21 - 01 - 2022

Le ministre des Affaires sociales, Malek Zahi a rendu une visite vendredi 21 janvier 2022, aux journalistes et employés de Cactus Prod en sit-in ouvert, depuis hier dans les locaux de l'entreprise à Charguia II.
Lors de cette visite, le ministre s'est engagé à trouver des solutions urgentes à la société, mais aussi pour les employés, notamment :
* Trouver des solutions avec les banques pour dénouer la crise financière et permettre aux journalistes et aux employés de toucher leurs salaires
* Désigner une personne compétente à la tête de la société dans un délai de deux semaines
* Rééchelonner les dettes de la société, notamment celles des caisses sociales.
* Poursuivre les concertations avec le ministère des Finances, le ministère des Affaires sociales, la présidence du gouvernement, le comité des biens confisqués et la partie syndicale, à propos de l'avenir de la société et parvenir à des solutions radicales à la crise de Cactus Prod.

Rappelons que la situation est désastreuse à Cactus avec un lot d'impayés que l'Etat refuse de prendre à charge, alors que la société lui appartient. Le personnel a été payé avec un retard de plus de deux semaines et seulement la moitié de son salaire. La CNSS n'a pas été payée depuis deux trimestres et il y a des impayés au fisc et un nombre de fournisseurs.
Une partie du matériel de l'entreprise a été confisquée par les créanciers et vendue aux enchères.
Les employés de Cactus Pord ont, appelé, dans leur avis de sit-in, la présidence du gouvernement et le ministère des Finances d'intervenir dans l'immédiat afin de mettre fin à l'hémorragie et ont exigé la nomination d'une personne qualifiée pour la gestion de l'entreprise.
La société a été confisquée par l'Etat en 2011 et est restée sous administration judiciaire depuis. Aucune solution n'a été trouvée et l'Etat a refusé tous les plans de sauvetage proposés par le fondateur de l'entreprise, Sami Fehri.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.