Ambition Africa : renforcer les liens économiques et commerciaux avec l'Afrique    Campagne électorale, levée de la compensation… Les 5 infos de la journée    Ooredoo tient son engagement auprès de l'unité d'oncologie pédiatrique de Salah Azaiez    Jasmin Open Monastir (WTA 250), 2e tournoi phare en Afrique marqué par la participation d'Ons Jabeur et le soutien de la marque KIA au Tennis    Tunisie – Tabboubi : Il faut un SMIG de plus de mille dinars pour prétendre lever les subventions    Olympique de Béja : Conférence de presse sur le départ de Kouki (Vidéo)    Mandat de dépôt contre le capitaine de la Garde nationale après avoir accepté un pot de vin    Béja: 20 tonnes de "zgougou" disponibles sur le marché [Vidéo]    MIME – ONUDI Tunisie : Lancement du projet « Employment4Youth »    L'insupportable arrogance des Occidentaux    Tlili Mnasri: L'ISIE est indépendante du pouvoir en place    Tunisie : Machrou Tounes ''n'est pas concerné'' par les législatives    Tunisie Telecom et Huawei : ensemble pour la création de l'avenir    Hyundai Tunisie remporte le label de "L'entreprise qui respecte les droits du consommateur"    Ukraine : Des canons français que même l'armée de Macron n'a pas, l'Allemagne suit    FTF : La date de démarrage de la Ligue 1 Pro est dévoilée !    « La Tunisie en avant » appelle à la création d'un bloc électoral    Run In Carthage a vécu sa 6ème édition après deux ans d'interruption due à la Covid : Comme on se retrouve !…    3ème appel à projets FAST :Deux programmes renforcer la création de liens entre les startups/TPE/PME et les Grandes entreprises    Néji Jmal démissionne d'Ennahdha    Tunisie : Le SNJT condamne l'agression contre les journalistes des " Quatre vérités "    Des pays européens ont l'intention de restreindre les transferts de fonds des résidents étrangers, selon l'OTE    Al Massar ne participera pas aux prochaines législatives    Tunisie-Météo : Températures en légère hausse    Prix du vaccin contre la grippe saisonnière    Ouvrières agricoles-Le cri du cœur des oubliées de la précarité: Pensez à nous! [Vidéo]    Tunisie : Grave accident de la route    Deformation Theory of Discontinuous Groups: Le nouveau livre du professeur Ali Baklouti    Jean-Pierre Elkabbach reprend la plume    Création "Wahm" de Marwen Errouine avec Le Ballet de l'Opéra de Tunis    Commune de Zarzis : Qui sème le vent...    La Tunisie à la foire internationale du livre en Arabie Saoudite : Le privilège d'être un invité d'honneur !    Tribune | De l'histoire de l'Art à la pratique artistique contemporaine Tunisienne : La migration du statut de l'objet, d'un état de servitude à un acte de dénonciation    Expatriés | Laâyouni crève l'écran    Le CA entre ombres et lumières : Cherche l'éclaircie...    Affaire Brest – Belaili : Youcef Belaïli sort du silence !    Par Amine BEN GAMRA : Transformation digitale dans le secteur bancaire : où en est vraiment la Tunisie de ses ambitions ?    Express    «Dreaming » d'Emel Mathlouthi au Théâtre Municipal de Tunis : Retour sur scène    Burkina Faso : Des manifestants s'en prennent aux intérêts français dans le pays    Hédi Bouraoui élevé Académicien à vie à la Société Royale du Canada    Foot-Europe: le programme du jour    En photos - Manifestation de soutien aux Iraniennes à Tunis    Monde-Daily brief du 30 septembre 2022: Guerre en Ukraine : Poutine officialise l'annexion de quatre régions occupées    Spectacle Mallasine Story interprété par Bilel Briki au 4ème art    Les plus beaux dessins de soutien aux Iraniennes    La France décore Slim Khalbous des insignes de Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.    La vigilance éternelle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Fédération de l'enseignement secondaire veut la tête du ministre de l'Education
Publié dans Business News le 16 - 08 - 2022

La Fédération de l'enseignement secondaire est en colère contre le ministre de l'Education nationale Fathi Sellaouti et veut sa tête.

« Ce ministre ne doit pas rester à la tête de ce département, car il a son propre agenda : porter atteinte au travail syndical. Nous ne sommes pas des soldats de pacotille. Nous avons été élus pour défendre nos collègues. Le ministère est allé trop loin et le ministre doit assumer ses responsabilités », a martelé le secrétaire général adjoint de la Fédération de l'Enseignement secondaire, Fakhri Smiti.

Au micro de Shems Maak sur Shems FM, mardi 16 août 2022, il a affirmé : « Moi, j'ai un droit syndical garanti par la constitution et je ne dépasse pas ce droit. (…) Mais, le ministre de l'Education fait exprès de perturber la rentrée scolaire avec diverses problématiques et de porter atteinte au syndicat via le harcèlement de certains affiliés. Il faut qu'il rende des comptes et qu'il assume les conséquences de ses actes ».
Et d'ajouter que « toute escalade de la part du ministre sera contrée par une escalade de leur part ».


Le syndicaliste a, en effet, dénoncé le comportement du ministre qui fait tout pour porter atteinte aux enseignants et à leurs droits, ce qui a provoqué l'ire du syndicat. M. Smiti a rapporté en particulier le harcèlement de onze collègues et qui sont passés devant les conseils de discipline, car ils ont revendiqué certains de leurs droits, que le ministère voulait usurper, selon son témoignage.
Pour lui, les actions du ministère sont délibérées et son message est clair : une volonté de porter atteinte aux droits syndicaux de protestation et d'amélioration des conditions. Et de rappeler que le droit syndical est garanti par la constitution.

Ainsi et en contestation, la section de Tunis de la fédération a prévu un rassemblement de protestation, demain mercredi 17 août 2022 devant la délégation de l'éducation de Tunis 2, avec pour revendication la défense du droit syndical et l'éviction des corrompus dans les établissements scolaires.
Fakhri Smiti a, ainsi, expliqué que le ministre a pris le silence du syndicat pour de la faiblesse : « Le ministre de l'Education n'a pas compris le message de la fédération et nous allons lui dire que la fédération a pris en considération la situation sanitaire du pays et cette rentrée scolaire va le prouver ! ». Et de spécifier que l'instance administrative de l'organisation va se réunir avant la rentrée, pour répondre au ministre sur ses larges dépassements.

La rentrée scolaire s'annonce chaude, le syndicaliste n'écartant pas la possibilité de la boycotter. Affaire à suivre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.