Tunisie : le taux de chômage atteint 15,1% au premier trimestre 2020    Tunisie – Rached Ghannouchi présente ses condoléances à Abir Moussi    Tunisie – Le gouvernement organise une nouvelle série de vols de rapatriements des tunisiens coincés à l'étranger    Djerba | L'ASSIDJE dénonce des « atteintes » au patrimoine architectural des mosquées    Coronavirus – Algérie : Le bilan grimpe à 653 décès    Tunisie – L'Ariana : Arrestation d'un individu pour appartenance à une organisation terroriste    Etats-Unis : Les protestations contre la mort de George Floyd ont balayé 30 villes, 25 d'entre eux ont annoncé des couvre-feux.    OXFAM -Appel à proposition d'initiatives pour le projet « Voix et leadership des femmes en Tunisie »    Saïd Naciri, président du club marocain : «Nous ne nous sommes pas retirés !»    Le sit-in «Bardo 2», servi sur un plateau à Kaïs Saïed ?    L'huile d'olive s'exporte bien malgré la crise    Les revenus de Tunisair en baisse de 28%    L'ITCEQ prévoit une perte sèche de 4 milliards à 12,2 milliards dinars    Les confinés au jour le jour    Entre abstraction et figuration    Une mère c'est celle qui ouvre son cœur avant ses bras !    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 31 mai à 11H00    Arrestation d'un jeune pour trafic de drogue    Le bureau fédéral adopte le projet de calendrier relative à la reprise de la saison 2019-2020    Météo│Prévisions pour aujourd'hui, dimanche 31 mai 2020    Pourquoi le Royaume-Uni, 4ème grand foyer du Covid-19 au Monde, connait-il trop peu de guérisons parmi les malades ?    Tunisie-Ligue 2 : Le bureau fédéral annonce les dates des plays-offs    Tunisiens « tenez bon » : il ne reste plus que 30 jours pour annoncer la victoire contre le Coronavirus en cas d'aucun nouveau cas local d'ici là    La prolongation de 6 mois de l'Etat d'urgence en Tunisie confirme l'existence de risques majeurs qui guettent le pays    DECES: Emna Bent Mohamed Mokni épouse Bouabid    Ennahdha: Ghannouchi et le syndrome d'hubris    Stade 15-Octobre – une affaire qui s'eternise: Situation inextricable !    Mérite maternel    D'un sport à l'autre: Trois centres sollicités    L'inquiétude légitime du Président Mohamed Ennaceur    Mémoire: Lilia AOUIJ épouse BELKHODJA    Nouvelle mission de vérification approfondie des autorisations d'exploitation d'hydrocarbures: La dernière sera-t-elle la bonne ?    MEMOIRE: Halima FENNICHE    Lettre ouverte au Président de la République, au Chef du gouvernement, au Président du Parlement, aux Députés et au Gouverneur de Kairouan    Rugby Afrique propose aux arbitres de ses fédérations membres une série d'ateliers en ligne    L'ambassadeur de Chine, Wang Wenbin: Retour à Pékin    Taoufik Habaieb: Notre devise aux oubliettes !    Al Joumhouri contre toute ingérence étrangère en Libye    La Tunisie n'a pas à choisir dans l'absurdité de la guerre    L'acteur égyptien Hassan Hosni tire sa révérence    APTBEF : Le secteur bancaire s'engage à faire preuve d'un grand sens de la responsabilité et d'une grande réactivité    Coopération financière tuniso– allemande : la KfW soutient la Tunisie pour le financement des TPME    Allah n'est pas obligé…    Appel de la Suisse à agir contre la chute des transferts de fonds vers les pays à faible revenu    Raffia Arshad, la première femme en hijab qui devient juge au Royaume-Uni    Houcine Jaïdi - Décès d'Albert Memmi : le silence du ministère des Affaires culturelles est injustifiable et inadmissible    L'ancien Premier ministre marocain Abderrahman Youssoufi n'est plus    La Tunisienne Nour Belkhiria remporte le Canadian Screen Award    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie : tout ce qu'il faut savoir sur la Loi de finances 2015
Publié dans Investir En Tunisie le 30 - 12 - 2014


MESURES FISCALES DE LA LOI DE FINANCES DE 2015
La loi de finances pour l'exercice 2015 (LF2015) fixe le budget global de l'Etat à 28.900.000.000 dinars contre 27.525.000.000 dinars dans la loi de finances de 2014, soit une augmentation de 5%.
Le budget de l'Etat est ainsi financé par des recettes fiscales et non fiscales à raison de 70,3% contre 69,3%, dans la loi de finances complémentaire de 2014 et 67,8% dans la loi de finances initiale de 2014.
Il est toutefois important de souligner, que dans le budget de 2015, les recettes exceptionnelles et les ressources d'emprunts représentent 150% le budget de développement.
MESURES FISCALES EN MATIERE D'IRPP ET D'IS
- Réduction des taux de retenue à la source au titre des opérations d'exportation
Le taux de retenue à la source de 5% au titre d'honoraires, commissions, courtages et loyers, instauré par la loi de finances 2014 et provenant des opérations d'exportation, est ramené à 2,5%.
Le taux de retenue à la source au titre des paiements supérieurs à 1.000 dinars TTC est ramené de 1,5% à 0,5% au titre des ventes à l'export et des opérations réalisées par les entreprises soumises à l'impôt au taux de 10%.
- Simplification de la procédure de restitution du report d'impôt
Les entreprises sous l'égide de la direction des grandes entreprises peuvent désormais bénéficier de la restitution totale des reports d'impôt dans un délai de 7 jours et sans contrôle approfondi préalable, à condition de présenter un rapport spécial du commissaire aux comptes portant sur le report objet de restitution.
- Suppression de la déductibilité du minimum d'impôt
Le minimum d'impôt sur le revenu ou bénéfice n'est plus déductible, dans tous les cas, de l'impôt dû au titre des exercices ultérieurs.
- Extension du champ de l'Impôt sur les Sociétés à certaines associations
Les associations qui ne se conforment pas dans leurs activités à la législation relative aux associations sont désormais soumises à l'impôt sur les sociétés.
- Changement de la base de calcul de la retenue à la source libératoire non opérée
Sur les sommes payées aux non résidents, la retenue à la source libératoire non opérée est désormais calculée en considérant le montant payé comme étant le montant net de la retenue à la source.
- Généralisation de la retenue à la source libératoire à tous les non-résidents exerçant une activité en Tunisie ne dépassant pas 6 mois
Les personnes non résidentes exerçant une activité en Tunisie pour une période ne dépassant pas 6 mois étaient soumises à une retenue à la source libératoire, aux taux suivants :
• 5% du montant brut des rémunérations pour les travaux de construction ;
• 10% du montant brut des rémunérations pour les opérations de montage ;
• 15% du montant brut des rémunérations pour les activités de surveillance ainsi que pour toutes les autres activités et services réalisés par les associés ou les membres des sociétés ou des groupements susvisés.
Cette disposition est désormais applicables à toutes les entités non résidentes exerçant une activité en Tunisie pendant une période inférieure à 6 mois.
Le taux de retenue à la source libératoire de 15% est désormais applicable à toute activité, autre que la construction et le montage.
La possibilité d'opter à la détermination de l'impôt sur la base de la comptabilité réelle est maintenue.
- Extension du champ d'application de l'imposition des dividendes aux revenus distribués par les établissements tunisiens de sociétés étrangères
A l'instar des revenus distribués par les sociétés tunisiennes, les revenus distribués par les établissements tunisiens de sociétés étrangères sont soumis à une retenue à la source libératoire au taux de 5%, applicable sur les revenus réalisés à partir du 1er janvier 2014 et ce, avec le respect des dispositions des conventions de non double imposition applicables.
- Exonération des bénéfices d'exploitation agricole et de pêche de la retenue à la source au taux de 1,5%
EN MATIERE DE TVA
- Simplification de la procédure de restitution du report de TVA
Les entreprises sous l'égide de la direction des grandes entreprises peuvent désormais bénéficier de la restitution totale des reports de TVA dans un délai de 7 jours et sans contrôle approfondi préalable, à condition de présenter un rapport spécial du commissaire aux comptes portant sur le report objet de restitution.
- Confirmation du taux réduit de la TVA au titre de certains produits
Le taux réduit de TVA de 12%, appliqué auparavant par décret à certains produits, est confirmé par la loi de finances en l'introduisant dans le tableau B bis annexé au Code de la TVA. Sont concernés par cette mesure notamment : l'électricité d'usage domestique, le pétrole bleu, le gasoil, les gaz de butane et de propane.
EN MATIERE DE DROIT D'ENREGISTREMENT ET DE TIMBRE
- Instauration d'un droit optionnel de timbre de voyage
Un droit optionnel de timbre de voyage, d'un montant annuel forfaitaire de 1.000 dinars, quel que soit le nombre de voyages à l'étranger, a été instauré.
- Exonération des contrats de prêts accordés par la BTS des droits d'enregistrement
L'exonération du droit d'enregistrement qui concernait les contrats de mariage, les contrats de micro-crédit et les contrats d'engagement de production agricole, concerne désormais aussi les contrats de prêts accordés par la Banque Tunisienne de Solidarité (BTS).
AUTRES MESURES
- Renouvellement de la hausse de plafond des ventes sur le marché local effectués par les entreprises totalement exportatrices
Les entreprises totalement exportatrices sont, désormais, autorisées à réaliser au plus 50% de leur chiffre d'affaires sur le marché local, au lieu de 30% prévus initialement, et ce au cours de l'année 2015.
- Modification de certains délais de réponse dans le cadre des procédures de contrôle fiscal
Le délai de 10 jours accordé au contribuable pour répondre aux demandes de renseignement qui lui sont adressées par l'administration fiscale au titre des opérations de vérification préliminaire, est ramené à 20 jours.
Quant au délai de réponse aux résultats de vérification fiscale, il est ramené de 30 à 45 jours.
L'administration fiscale est désormais limitée à un délai de 6 mois pour répondre aux oppositions effectuées par le contribuable sur les résultats de vérification fiscale et à 90 jours pour notifier les résultats du contrôle préliminaire, à partir de la date limite accordée au contribuable pour présenter ses réponses.
- Révision de l'âge limite des camions bénéficiant des avantages accordés aux Tunisiens installés à l'étranger au titre de création de projets
L'âge maximal de camions importés par les tunisiens installés à l'étranger et bénéficiant des avantages fiscaux au titre de création de projet est ramené à 5 ans au lieu de 7 ans.
- Instauration d'une taxe au titre des paiements en espèces effectués auprès des comptables publics
Une taxe de 1% est appliquée au titre de tout paiement effectué auprès des comptables publics, en espèce et dépassant 10 000 dinars.
Le seuil de 10 000 dinars sera ramené à 5 000 dinars à partir du 1er janvier 2016.
- Ajustement de la sanction relative aux déclarations par moyens électroniques
La non observation des conditions de déclaration par les moyens électroniques est désormais passible d'une amende s'élevant à 0,5% du montant exigible avec un minimum de 1 000 dinars, et ce au lieu de l'ancienne disposition prévoyant une amende de 100 à 5000 dinars.
Par : Anis Wahabi, Expert-Comptable

Commentaires
Ajouter un nouveau
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:

Titre:
Saisissez le code que vous voyez.
3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."
Suivant


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.