Ligue 1 : déjà un problème, le stade de Radès fermé à l'occasion du premier match de la saison    Volley – Mondial U19 : programme des matchs de l'équipe nationale    La Tunisie face à la Mauritanie et la Côte d'Ivoire en amical en septembre    Basket – Mondial 2019 : avant de partir en Chine, l'équipe nationale s'envole à Tokyo    Tunisie: Le ministre du Transport annonce l'ouverture de trois tunnels pour la circulation au niveau de l'aéroport    Nabeul Book Club organise Philofest; un festival tunisien dédié à la Philosophie    RECEPTION JEUDI 22 AOUT 2019 À 20H00 MEDIA CENTER DU THEÂTRE ROMAIN DE CARTHAGE    Tunisie : 40% de baisse des inscriptions dans les écoles privées par rapport à l'année 2018-2019    Rentrée 2019 : Ooredoo lance le paiement des frais de scolarité du primaire par recharge téléphonique    Programme TV du mardi 20 août    Adnane Hajji retire son parrainage à Hatem Boulabiar et explique les raisons    Malgré de meilleurs chiffres en économie, le Tunisien reste pessimiste    Festival Carthage 2019: Grand Gala de l'Opéra Italien, invité surprise de la 55e édition, le 23 août sur scène    Zied El Heni chargé de réformer « la presse »    9 migrants bangladais bientôt privés de protection et d'hébergement en Tunisie, selon le FTDES    Quand Abir Moussi donne ses instructions aux médias    Le conseil de l'ISIE valide les résultats des élections municipales partielles à Thibar, Sers, El Ayoun    801,4 MD de déficit pour la balance commerciale alimentaire à la fin juillet    Pas d'augmentation pour les abonnements scolaires et universitaires    Décès de l'ancien Mufti de la République Cheikh Mokhtar Sellami    FC Barcelone: Dembélé, absent 5 semaines    Tunisie – Néji Jalloul présente son programme en matière de diplomatie    Tunisie – La femme décédée après avoir fait don d'un rein à son mari : Précisions du ministère de la santé    Tunisie : le taux de croissance atteint 1,1% au premier semestre de 2019    Traque de terroristes à la frontière algérienne    Ghofrane Khelifi et Nihel Cheikhrouhou (Judo) remportent chacune la Médaille d'Or des Jeux Africains au Maroc    Olivier Poivre d'Arvor à La Presse Magazine : Il faut faire prendre conscience aux entrepreneurs que la mer est une richesse en termes de revenus    Le visa Schengen sera désormais plus dur à obtenir    Tabarka Jazz Festival 2019: 19ème édition du 20 au 24 Août    HarmonyOS; le nouveau système d'exploitation de Huawei    Le tout nouveau Nokia 105 arrive sur le marché tunisien    SIT-IN ouvert des membres de la Fédération générale de la poste    ISIE : La Justice administrative prononcera ce lundi son verdict définitif concernant les recours liés aux élections législatives    L'ARP examinera ce lundi les propositions 59 et 60 relatives à l'amendement de la loi n°16 / 2014 concernant les élections et les référendums    Syrie: Les forces du régime entrent dans une ville clé du nord-ouest du pays    Depuis onze jours, des dizaines de migrants restent bloqués en mer    « Béatrice un siècle » de la Tuniso-canadienne Hejer Charf à la Biennale d'art contemporain dédiée aux artistes femmes à Rabat    Le Club Sportif Sfaxien remporte la Coupe de Tunisie de football (coupe de Feu Béji Caïd Essebsi)    Tunisie – Anis Oueslati, le nouveau gouverneur de Sfax : Du gros calibre !    Les Nuits du Fort de Kélibia: 3ème édition du 17 au 28 août 2019 (Programme)    Inquiétante amplification du trafic d'objets archéologique en Tunisie    LE monde dresse le portrait de Lotfi Abdelli    Tunisie- Le producteur Nejib Ayed n'est plus !    Libye : L'armée libyenne bombarde la piste de décollage de l'aéroport de Zouara    10 blessés dans l'atterrissage en urgence d'un Airbus sur un champ de maïs    Annulation du spectacle NOUBA de Samir Agrebi prévu à l'ouverture du Festival « Thuburbo Majus » au Fahs    Liquidation de 2 terroristes à Jebal Orbata dans le gouvernorat de Gafsa    Echange de tirs entre une patrouille militaire et un groupe de terroristes à Ghardimaou : 1 soldat légèrement blessé !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie – FMI : réduction du déficit, maîtrise de la masse salariale et suppression progressive de subventions énergétiques
Publié dans Investir En Tunisie le 11 - 04 - 2019

«Maintenir le cap sur la réduction du déficit budgétaire, le renforcement des réserves en devises, le maintien d'une politique monétaire stricte et la suppression progressive de subventions énergétiques inéquitables, tout en protégeant les ménages vulnérables, est essentiel pour maintenir la stabilité économique et soutenir le processus de transition politique malgré des vulnérabilités macroéconomiques élevées », c'est ce qu'a préconisé la mission du Fonds Monétaire international (FMI), dirigée par Björn Rother au terme d'une visite effectuée en Tunisie, du 27 mars au 9 avril.
Cette mission qui s'inscrit dans le cadre de la 5ème revue du suivi des réformes auxquelles le gouvernement tunisien s'est engagé, au titre du mécanisme élargi de crédit conclu avec la Tunisie, a pris fin mardi 09 avril 2019, a indiqué un communiqué du FMI.
A rappeler que le décaissement de la 6ème tranche du prêt du FMI d'un montant de 250 millions de dollars, dépend de cette revue. Le Fonds a validé en mai 2016, l'octroi d'un crédit de 2,9 milliards de dollars à la Tunisie, laquelle a obtenu jusqu'à présent 1,4 milliard de dollars du total du prêt convenu. La seconde moitié du prêt sera complétée durant la période allant de début 2019 jusqu'à avril 2020.
Björn Rother a déclaré au terme de la mission « il sera également, important de mieux maîtriser la masse salariale publique, qui figure parmi les plus élevées au monde en pourcentage du PIB. Cela contribuera à créer davantage d'espace pour les dépenses essentielles consacrées aux ménages vulnérables, à l'éducation et à la santé. Les nouveaux défis extérieurs, notamment la volatilité des prix du pétrole, le ralentissement de la croissance dans les pays partenaires de l'UE et les retombées potentielles des conflits au sein de la région, rendent encore plus urgents les progrès dans ce sens. Nous reconnaissons que les mesures nécessaires ont un impact sur le peuple tunisien. C'est pourquoi les efforts visant à accompagner les réformes d'un filet de protection sociale renforcé, sont une priorité».
«Une nouvelle accélération des réformes structurelles, notamment pour améliorer la gouvernance et l'environnement des entreprises, est nécessaire pour renforcer la confiance. Ces efforts contribueront à libérer le potentiel du secteur privé et à générer plus d'opportunités et d'emplois pour tous les Tunisiens ».
«Nous avons eu des discussions constructives avec les autorités sur les politiques de réformes économiques nécessaires pour mener à bien cette cinquième revue. Les autorités tunisiennes s'engagent résolument, dans un programme politique visant à stabiliser et à réformer l'économie, en tenant compte de la situation sociopolitique tendue à l'approche des élections législatives et présidentielle. Les autorités tunisiennes et les services du FMI sont parvenus à un accord mutuel sur la plupart des questions et ont convenu que les autorités avaient besoin d'un peu plus de temps pour préciser les propositions à propos des politiques à mener dans certains domaines. Les discussions se poursuivront à Washington, dans les prochains jours » .
Articles associés
Viamobile dépose une demande d'agrément en qualité…
TUNISIA ECONOMIC FORUM : 50 recommandations et un plan…
La BEI investit 25 millions d'euros dans le fonds Amethis II…
La BTS Bank entame le financement d'une nouvelle génération…
«La Tunisie connaît une reprise modeste. La croissance passerait de 2,6% en 2018, à 2,7% en 2019, grâce aux bonnes performances de l'agriculture et des services, en particulier du tourisme. Néanmoins, l'activité économique continue de souffrir d'incertitudes politiques et économiques et de goulots d'étranglement structurels, tels qu'un accès souvent insuffisant au financement. Ainsi, la croissance est restée insuffisante pour réduire le chômage, qui reste particulièrement élevé pour les jeunes et les femmes ».
«Les autorités ont poursuivi la mise en œuvre de la politique de réforme, cependant, les vulnérabilités macroéconomiques élevées menacent toujours la stabilité économique ».
«Les autorités ont resserré leur politique monétaire afin de contenir les pressions inflationnistes et ont réussi à réduire notablement, le déficit budgétaire. Les mesures fiscales de 2018 et le renforcement de la collecte des taxes ont amélioré les revenus, tandis que les hausses du prix de l'énergie ont permis de contenir la croissance des subventions à l'énergie qui profitent principalement, aux mieux nantis. Cela a permis d'accroître les dépenses consacrées aux investissements publics dans la création d'emplois et aux programmes sociaux, qui sont respectivement passées à 5,6% du PIB et 2,7% du PIB en 2018.
« La couverture du programme national d'assistance aux familles vulnérables a été étendue (de 250 000 à 285 000 familles) et ses niveaux de prestations ont été augmentés. En outre, les autorités améliorent l'accès aux soins médicaux pour les moins nantis et ont enregistré 600 000 ménages dans une base de données qui facilitera le ciblage des politiques sociales ».
«Des déséquilibres considérables continuent d'entraver la croissance et le potentiel d'emploi de la Tunisie. La croissance reste trop dépendante de la consommation, tandis que l'investissement et les exportations restent insuffisamment dynamiques. Les dettes extérieures et publiques croissantes de la Tunisie entraînent de grands besoins de financement et représentent un lourd fardeau pour les générations futures. Enfin, malgré un certain recul, l'inflation reste supérieure à 7%, menaçant le pouvoir d'achat, en particulier des plus vulnérables de la société ».
Il est à noter que l'équipe du FMI a rencontré le Chef du Gouvernement, Youssef Chahed, le ministre des Finances, Ridha Chalghoum, le ministre du Développement, de l'Investissement et de la Coopération internationale, Zied Ladhari, le ministre auprès du chef du gouvernement chargé des grandes réformes, Taoufik Rajhi et le gouverneur de la BCT, Marouane El Abassi. Elle s'est également entretenue avec des représentants des syndicats et des employeurs, du secteur privé et de la société civile.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.