Nabeul | Covid-19 : Décès d'une femme âgée de 37 ans    L'opposante Tikhanovskaïa invoque la médiation de Macron    La Russie, alliée des deux pays, appelle à l'apaisement    Peut-on se trouver privés d'IPTV ?    L'auteur de l'attaque de Paris ''révolté'' contre les caricatures de Mahomet    «Nous étions meilleurs»    Une 2ème coupe de Tunisie d'affilée    Dans l'attente de la levée des sanctions de la Cédéao    L'instant de survie...    Après le report des JCC    Exposition collective «Rencontre 4»    Roland-Garros : Ons Jabeur passe au second tour    Tunisie: 16 nouvelles infections au Covid-19 à Tozeur    Tunisie: 107 nouvelles infections au coronavirus à Sousse    Décès de l'Emir du Koweït Cheikh Sabah al-Ahmed al-Jaber al-Sabah    Tunisie: 28 nouvelles infections au coronavirus à Sidi Bouzid    Le marché boursier débute la semaine sur une note morose    Un taux d'avancement de 60% des travaux de réaménagement de la zone commerciale et logistique de Ben Guerdane    Tunisie: Sauvetage 68 migrants subsahariens au large de Ben Guerdane    Habib Ammar charge un team de mettre en place une feuille de route du secteur touristique tunisien    Enfant, je rêvais de devenir chauffeur de taxi    Hatem Kotrane - Toute la différence entre la vie et la mort : A propos de l'appel du Président Kais Saied à une certaine soif de vengeance populiste!    Italie: 14 cas de Covid au Genoa    Tunisie: Le président du Syndicat des agriculteurs déplore l'absence de certificat de label pour l'agriculture biologique    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 29 Septembre à 11H00    Conseil de sécurité nationale : Kaïs Saïed parle de coronavirus, de corruption et de peine de mort(vidéo)    Sousse : 11 MD pour financer 1500 petits et moyens projets    Le chef de pentagone en Tunisie, ce mercredi    Prix EPI de l'«Emerging Africain Art Galleries Association» : Une bonne opportunité pour les jeunes artistes africains    Inauguration de l'école de la deuxième chance à Tunis    Kasserine : Avancement des travaux de construction de nouveaux services à l'hôpital régional    BH ASSURANCE : Une application digitale «Wininti» fait la différence    Exportation d'huile d'olive : La barre de 1,8 milliard de dinars franchie    12e Edition de la Foire du meuble, de l'ameublement et de la décoration : Une visibilité à améliorer    Progression de 4% des quantités de produits agricoles et de pêche acheminées au marché de gros de Bir El Kassaâ    Handball | Campagne du Mondial : Sami Saïdi annonce la couleur    Hamadi Daou a quitté l'UST : Les raisons d'un départ    L'EST battue en finale : Même les «Sang et Or» applaudissent l'USM !    Météo : Quelques nuages sur la plupart des régions    Les équipes techniques chargées de la lutte contre l'extrémisme dans les prisons opérationnelles    Webinaire de la BAD : « Malgré la pandémie de Covid 19, l'Afrique reste une place de choix pour les investissements »    Tunisie: Le secrétaire d'Etat américain à la Défense attendu demain mercredi à Tunis    Le Chef du gouvernement nomme Walid Dhehbi «Secrétaire général du gouvernement»    Contrepoint | Une double tromperie    Patrimoine : L'INP lance un appel à candidatures pour la formation internationale 2021    Le voyage en Tunisie est interdit aux ressortissants britanniques    Le programme Europe Créative offre plusieurs opportunités pour le secteur culturel tunisien    JCC 2020 : Les journées cinématographiques de Carthage décalées pour le mois de décembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des mesures urgentes pour faire face à la crise économique en Tunisie
Publié dans Investir En Tunisie le 15 - 11 - 2019

L'économie de pays est bien entrée dans une zone dangereuse:
* déséquilibre budgétaire flagrant de l'ordre de 3,332 milliards de dinars susceptible d'aggravation suite au glissement du dinar et d'une probable hausse du prix de baril,
* dette globale est désormais insoutenable avec une croissance faible de 1.4%,
* pression fiscale insupportable.
Face à ce constat, les entreprises tunisiennes doivent prendre urgemment les mesures suivantes :
utiliser des limites de pertes ("stop loss") pour protéger les bénéfices ou réduire une perte potentielle et surtout s'arrêter en cas de perte récurrente.
Articles associés
En octobre 2019, le taux d'inflation se replie à 6,5%
Lancement du nouveau système d'exploitation portuaire TOS au…
Budget 2020 : l'Etat prévoit une baisse de 25,9% de la…
Doing Business 2020 : la Tunisie classée 78ème à l'échelle…
la revue de la stratégie, réorganisation au niveau des ressources humaines et l'optimisation des processus.
cibler l'export : les entreprises importatrices en Tunisie ont été affectées par la situation du marché monétaire et son impact sur l'accès au financement. De plus, l'augmentation du taux directeur a accru le coût de financement. Ce qui fait que la majorité des entreprises importatrices en Tunisie, en 2019, sont en difficultés de liquidité. Par contre, 58% des entreprises exportatrices ont vu leurs liquidités augmenter entre 2017 et 2019, ceci peut être expliqué par la dévaluation du dinar jouant en leur faveur. En conséquence, nous estimons que pour l'année 2020, les entreprises exportatrices présentent un potentiel de croissance important.
la mise en place d'un système de veille : permet à une organisation donnée de détecter certaines anomalies organisationnelles, de relever la présence de dysfonctionnements récurrents, de capter les changements de l'environnement dans lequel s'inscrit les activités des organisations. Un tel dispositif, dés lors que l'on a à identifier au préalable les risques et les informations, définit les canaux de remontée de l'information qui sera ensuite analysée et permettra aux gestionnaires d'avoir une certaine marge de manœuvre pour anticiper une crise. Pour être efficient, ce dispositif peut être couplé à la définition d'indicateurs de surveillance permettant de déceler le dépassement de certains seuils critiques. Pour les entreprises, cela passe par la mise en place de procédures et d'outils permettant de détecter et de faire remonter les informations (abonnements à des sites spécialisés, utilisation des réseaux internes, des réseaux sociaux,…)
la transformation digitale: les entreprises sont aujourd'hui réticentes à investir dans le numérique, il s'agit pourtant d'une des clés pour faire face à la crise économique.
Amine BEN GAMRA - Expert Comptable - Commissaire Aux Comptes
Membre de l'Ordre des Experts Comptable de Tunisie


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.