Marouane El Abassi: 2021 Nécessaire optimisme de combat!    Dans une capitale sous haute surveillance, le nouveau président des Etats Unis Joe Biden prête sement    Dépréciation du dinar face aux principales devises étrangères    Le président algérien s'est fait opéré en Allemagne    Coronavirus: La situation épidémiologique à Siliana    Tunisie: En images, marche dénonçant la dégradation de situation sociale à Sousse    L'Ordre des avocats dénonce l'usage ''excessif de la force'' lors des manifestations pacifiques    L'un des plus grands constructeurs de produits électroniques UMIDIGI arrive en Tunisie    The Voice Belgique: le chanteur Tunisien Youssef Ben Soltan impressionne le jury (vidéo)    Tunisie [Vidéo]: Reprise des entraînements de l'Olympique de Béja en préparation de la rencontre contre l'US Monastir    Foot – Marché des transferts : une baisse historique en 2020 (Fifa)    Hand – Mondial 2021 : Mohamed Amine Darmoul 3e meilleur buteur du premier tour    UE : le taux d'inflation annuel s'est établi à 0,3% (décembre 2020)    La BIAT lève 113,4 millions de dinars    UTAP : Les agriculteurs menacés par la faillite et le pays par la famine    Le coordonnateur-résident de l'ONU en Tunisie suggère un partenariat avec les médias    Quand le swag de K2rym triomphe du sérieux de Mechichi    Afrique : Le Sénégal, foyer de mégaprojets gaziers ouest-africains, accueille un événement majeur sur la transition énergétique    Une manifestation contre le pouvoir à Sousse    Ce n'est pas une révolution    Spectacle Felliniana hommage au grand réalisateur Federico Fellini en streaming gratuit    Covid-19 : Tunisiens, remettons-nous à la vitamine D, en attendant le vaccin !    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 20 Janvier 2021 à 11H00    BTE : Un PNB de 50,298 millions de dinars    Les films tunisiens "Un Fils" et "L'Homme qui a vendu sa peau" primés au festival des Lumières de la Presse Internationale    En direct et live streaming, chaîne tv : Juventus Turin – Naples, Super Coupe d'Italie, Finale    DECES: Dr Mokhtar JELILI    Examen des mesures exceptionnelles: Débat parlementaire ou blocage et temps perdu    Monsieur Mahmoud Zani:LES ENTREPRISES MULTINATIONALES : QUELLES NORMES DE REGULATION ? QUEL TYPE DE CONTROLE ?    Analyse sociologique du discours de Mechichi    Moez Cherif, Président de l'Association de défense des droits de l'enfant à La Presse «La fermeture des établissements scolaires est la preuve de l'échec de notre politique sanitaire»    NEWS: Le Sahel SC engage Hichem Dali    Foot-Europe: le programme du jour    REMERCIEMENTS ET FARK: M'Hamed Ben ALYA    Programmes confinés: Savoir adapter le vivant au numérique    Tunisie-Ligue 1 : programme de la 9e journée    Sonia Ben Cheikh rassure les Tunisiens    USA: Le message d'adieu de Melania Trump    Météo: Prévisions pour mercredi 20 janvier 2021    L'efficacité du 2ème vaccin russe anti-Covid est de 100%    Le ''patient zéro'' de l'épidémie pourrait ne jamais être retrouvé    Le comité directeur du Festival de la chanson tunisienne dévoile les grandes lignes de l'édition 2021    USA: Joe Biden serait-il capable d'offrir la citoyenneté à des millions d'immigrants?    Anissa ben Hassine, universitaire, auteure de « C'était un 14 janvier 2011 à Tunis », paru chez Leaders à La Presse: «On ne met pas sa propre vie de côté quand on vit une révolution»    Quid de la culture    Contrepoint | Populisme, trumpisme : nul génie qui vaille...    Tunisie – Quand les présidents comprendront-ils que l'intérêt de la Tunisie est en jeu et qu'il est prioritaire ?    Tunisie : Nouvelle session du programme "Octopus" de la FKL    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Festival du film arabe Fameck (du 2 au 14 octobre): Les films tunisiens en lice
Publié dans La Presse de Tunisie le 22 - 09 - 2019

Deux longs métrages, un documentaire et trois courts tunisiens sont en compétition au Festival du film arabe de Fameck — Val de Fensch — qui se tient annuellement du côté du Luxembourg et qui fête cette année sa 30e édition.
D'abord local et modeste, le Festival a aujourd'hui pris de l'ampleur et est devenu l'un des rendez-vous majeurs de la rentrée culturelle dans la région. Il propose plus de 50 films, dont beaucoup inédits ou en avant-première, avec pour objectif de promouvoir une cinématographie émergente. La programmation regroupe plus de 110 projections sur dix jours, pour quelque 15.000 festivaliers représentant de nombreux pays arabes : Maroc, Algérie, Tunisie, Egypte, Mauritanie, Syrie, Palestine, Irak, Yémen, Liban…Le Festival propose une programmation riche avec des genres, écritures et mises en scène variés qui représentent les productions actuelles du monde arabe. Cette manifestation est le rendez-vous des habitants de Fameck, des cinéphiles de la région et des professionnels du cinéma et de l'audiovisuel.
Dans leur ligne éditoriale, les organisateurs précisent : «L'événement vise à apporter diverses approches des sociétés arabes et à illustrer, à travers les films proposés, la richesse et la diversité de la culture arabe, et ce, d'une manière différente de celle que peuvent proposer les médias. Les préoccupations des pays arabes servent souvent de toile de fond aux thèmes de leur cinéma : lutte pour l'existence du pays, problèmes religieux, difficultés de la vie quotidienne, difficultés sociales ou économiques, problème du statut de la femme, déchirement entre modernité européenne et tradition…»
Avec des courts et longs métrages de fiction, mais aussi documentaires, parmi lesquels une proportion importante d'inédits, le festival nous replongera également, par le biais de rétrospectives et d'invités spéciaux, dans les plus belles pages de son histoire.
30e anniversaire oblige ! La Tunisie est présente en force dans cette édition avec «Fatwa» de Mahmoud Ben Mahmoud, «Noura rêve » de Hind Boujemaa en fiction, avec «La voie normale» de Erige Sehiri en documentaire et en courts métrages avec «Gauche Droite» de Mouti Dridi, «Aya» de Moufida Fedhila, «Les pastèques du Cheikh » de Kaouther Ben Hania.
En parallèle, se tiendra une exposition sous le titre « Vous parlez arabe sans le savoir ». Cette exposition montre que les mots voyagent d'une langue à l'autre et que de nombreux mots de la langue française viennent de l'arabe. Elle explore aussi bien les mots des sciences (mathématiques, astronomie, chimie, zoologie et botanique) que ceux de la vie quotidienne (vêtements, cuisine…), sans oublier la langue familière…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.