Tunisie-Abdellatif Mekki : « Délirant celui qui croit encore en Kais Saied »    Ali Laârayedh s'offre une sortie qui évoque le dernier repas du condamné    Importation de véhicules en Algérie: Le problème serait-il en voie de règlement?    Zaghouan : Récupération d'une terre domaniale agricole de 120 hectares à Djebel Oust    La Proparco et l'UIB renforcent leur soutien aux entrepreneurs tunisiens affectés par la crise sanitaire    Tunisie : Rached Ghannouchi reçoit l'ambassadeur de France    Le marché boursier termine la séance de mercredi, sur une note morose    Kais Saied: Nous n'avons pas de problèmes avec les juifs mais plutôt avec les colonisateurs    France : 3 ministres épinglés pour dissimulation de revenus ça fait beaucoup!    L'administration publique, un ''obstacle'' pour 3/4 des PME    Précisions du ministère de la Justice concernant le pass vaccinal    Affaire Khashoggi : le Saoudien arrêté à Paris ne serait pas le bon, Macron soulagé    Exode des cerveaux : 39 mille ingénieurs ont quitté la Tunisie    Tunisie : Vers une normalisation avec Israël ? Kais Saied tranche    Médenine: 36 élèves contaminés par le coronavirus    Coupe Arabe FIFA 2021 : Programme des quarts de finale les 11 et 12 décembre    Les pays où les habitants ont été le plus souvent ivres    Dr Rim Belhassine Cherif: Président du groupe régional pour l'Afrique de la Commission d'Etudes 13    TRANSTU: Changement du trafic du métro sur la ligne 1, entre les stations "Mohamed Ali" et "Kabaria"    NBA : Lakers et Knicks à la relance, Dallas renversé par Brooklyn    UCL : Le Barça pourrait se qualifier ce mercredi ?    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 08 Décembre 2021 à 11H00    Les accords commerciaux avec l'Afrique : Le continent d'avenir    Vers la vaccination des enfants de 5 ans et plus ?    Mandat de dépôt contre le policier ayant agressé le directeur du lycée 9 avril à Sidi Bouzid    Exposition photos, films, concerts et arts numériques au programme de la 1ère édition du "Nawaat Festival"    Programme TV du mercredi 08 décembre    L'entreprise autrement: Le retard est devenu fatal    Variant «Omicron» — Reprise économique: L'imprévisibilité...!    JTC: Les spectacles au programme du 8 décembre 2021    Sfax: Concert afro-tunisien au théâtre municipal [Vidéo]    CONDOLEANCES    Tunisie-officiel : Nouvelle date d'un jour férié    Comment rendre le système éducatif plus efficace en Tunisie ? Ridha Zahrouni s'exprime sur le sujet [Vidéo]    NEWS: Héni Amamou passe à l'EST    Handball — Mondial Dames d'Espagne — Congo-Tunisie (33-24): Un goût d'inachevé    L'équipe de Tunisie se ressaisit: Sursaut rageur et coup d'éclat    Programme de la Cinémathèque Tunisienne du 8 au 18 décembre 2021: Le cinéma fête le théâtre    Les JTC 2021 rendent hommage à la Troupe de la ville de Tunis : Une consécration pour l'Histoire et le parcours    «Corde inconnue, fragment 1» de Fatma ben Aissa à Atelier Y: Déambulation artistique    Tunisie: Augmentation de 14% des prix du fer de construction    Tunisie : Signature d'un contrat de concession pour la restauration «d'El Karaka » de la Goulette et sa transformation en musée de la céramique artisanale    Connect International : Une visite à la capitale sénégalaise Dakar    Coronavirus : Du nouveau concernant Omicron    JO d'hiver 2022 : Le Kremlin appelle à des JO libres de toute politique    Allemagne : Un gouvernement «pro-européen» à composante paritaire hommes/femmes    Malheureusement, la justice l'a innocent酠   Tunisie : Focus sur le projet de réaménagement du musée de Carthage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Conflit d'intérêts : Elyes Fakhfakh décide de vendre ses actions
Publié dans La Presse de Tunisie le 22 - 06 - 2020

Le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh, a décidé de vendre ses actions dans une société faisant partie d'un groupement d'entreprises qui traite directement avec l'Etat pour éviter tout conflit d'intérêt, a annoncé Mohamed Abbou, ministre d'Etat auprès du chef du gouvernement chargé de la Fonction publique, de la gouvernance et de la lutte contre la corruption.
En marge de son audition, lundi, par la Commission de la réforme administrative, de la bonne gouvernance, de la lutte contre la corruption et de contrôle de la gestion de l'argent public (commission spéciale), Abbou a indiqué que le chef du gouvernement a cédé ses actions et les a confiées à une autre personne pour la gestion, conformément à l'article 18 de la loi n° 2018-46 du 1er août 2018, portant déclaration des biens et des intérêts, de la lutte contre l'enrichissement illicite et le conflit d'intérêt dans le secteur public.
« Cette décision a été prise pour clore définitivement ce dossier« , a-t-il déclaré, précisant que Fakhfakh l'a chargé d'annoncer la cession de ses actions et d'éclairer l'opinion publique à ce sujet.
Le ministre a fait part de la disposition d'ouvrir une enquête sur cette affaire en cas de suspicion de corruption, estimant que « le conflit d'intérêts en soi n'est pas considéré de la corruption même si cela peut être en effet le cas ».
Et de souligner « la volonté du chef du gouvernement et des membres de son cabinet de gagner en crédibilité à travers l'application et le respect de la loi ».
Pour sa part, Badreddine Gammoudi, président de la commission de la réforme administrative, a déclaré, à l'issue de la séance d'audition de Abbou, que les membres de la commission se sont engagés à faire le suivi du dossier du chef du gouvernement concernant le conflit d'intérêts.
Elyes Fakhfakh avait déclaré, dimanche 14 juin, dans une interview diffusée en direct par la chaîne privée Attessia, qu'il avait des actions à hauteur de 20% dans une entreprise opérant dans le secteur de l'environnement, ayant un contrat avec l'Etat, estimant que posséder des titres dans cette société ne relève pas d'un conflit d'intérêts.
Les déclarations de Fakhfakh avaient suscité une polémique dans la mesure où garder ses actions dans la société est assimilé à un conflit d'intérêts et constitue une violation des articles 18 et 20 de la loi n°2018-46 portant déclaration des biens et des intérêts, de la lutte contre l'enrichissement illicite et le conflit d'intérêt dans le secteur public.
Le président de l'Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC), Chawki Tabib avait annoncé avoir reçu une notification de la part du député Yassine Ayari sur une suspicion de corruption et un conflit d'intérêts contre le chef du gouvernement.Il a annoncé l'ouverture d'une enquête à cet effet, soulignant que Fakhfakh devrait céder ses actions dans l'entreprise.
De son côté, Ayachi Hammami, ministre des droits de l'Homme, des Instances constitutionnelles et de la société civile avait déclaré, le 19 juin, dans une déclaration médiatique que le chef du gouvernement a engagé les procédures pour la cession de ses actions.
Fakhfakh avait fait une déclaration de ses biens le 27 février dernier, auprès de l'INLUCC tout en gardant ses actions dans la société en question.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.