Appel d'offre international pour la restauration de la grande mosquée de Kairouan et les bassins des aghlabides    La Banque centrale face à la gestion de crise et la remise en question de son indépendance    Marchés des produits de base : les prix des matières premières énergétiques subissent plus fortement l'impact de la pandémie    Libye: 1.639 infections au Covid-19 dépistées    Tunisie: Baisse de 53% des recrutements des cadres techniques à l'étranger, selon l'ATCT    Tunisie: Découverte macabre de trois corps au bord d'une route à Monastir    Samsung annonce le décès de son patron, Lee Kun-hee    Mercato : Youcef Belaili en route vers le Qatar    Tunisie : La météo du dimanche    Coupe de la CAF : La RS Berkane et Pyramids FC à la conquête du premier titre    Soudan : Jamel Khcharem et Al Merreikh remportent le championnat de football    DECES: Dr Hedayet Allah Taï    Réduction du budget de la culture: de l'atout à la tare    Une inquiétante recrudescence    Mes odyssées en Méditerranée | Tunisie-Sicile : la «fuitina» ou fugue amoureuse    Bourguiba – Ben Salah : même combat    Tunisie : VIDEO : Kourchide : Oui pour défendre le prophète mais pas en coupant des têtes !    Poutine : Ces pays sont en route pour devenir des futures superpuissances mondiales …    Football | Liga : Le Real Madrid s'impose devant le Barca    La France rappelle son ambassadeur à Ankara    Quel passeport est le plus puissant ? Marocain ou Algérien ou Tunisien ?    Accord de «cessez-le-feu permanent» avec «effet immédiat»    Des avocats palestiniens poursuivent Londres en justice    Macron détient la clé des négociations sur la pêche    Retour à la normale    Pourquoi Rachida Ennaïfer a rendu le tablier ?    Plaidoyer pour la culture...    Quand pèse l'incertitude    Photo du jour : La Médina de Tunis ravagée...    Démantèlement d'un réseau spécialisé dans les fouilles et le trafic de pièces archéologiques    La Manouba : Récupération d'une terre domaniale de 626 ha    USA : Qui est Joe Biden le candidat démocrate qui défie Trump ?    Appui de l'Etat à l'investissement des PME : 18 nouveaux dossiers adoptés    1,5 millions de dinars de marchandises saisies par la garde douanière cette semaine    Tunisie: Yassine Ayari dénonce la discrimination religieuse en France et appelle à instaurer des relations internationales fondées sur le respect mutuel    Les systèmes de santé de certains pays risquent de s'effondrer, met en garde l'OMS    Non, Wadii Jari ne soutient pas la candidature de Ahmed Ahmed    Travail : La robotisation pourrait détruire 85 millions postes d'emploi dans le monde, d'ici 5 ans    Sarra Tounsi, élue plus belle apparition à El Gouna sur Twitter    Commentaire | Un modèle de développement essoufflé    Communiqué de l'Ambassade de France en Tunisie en rapport avec la décision de l'Union européenne    L'accord pour un cessez-le-feu permanent en Libye, un important pas vers le règlement politique dans ce pays (Affaires étrangères)    Lutte contre le Coronavirus : Le numérique, efficace à condition d'être largement utilisé...    Vient de paraître | Nouveau Dictionnaire Général Bilingue, Français-Italien et Italien-Français de Giovanni Dotoli : «A tous ceux que la belle Italie intéresse»    Officiel : La France retirera la Tunisie de la Liste Verte    Night in Tunisia, une création musicale signée Yacine Boularès, bientôt sur scène    Ammar Mahjoubi: Mythologies proche-orientales et récits bibliques    La poésie en questions | Dans l'atelier de la langue    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'EST battue en finale : Même les «Sang et Or» applaudissent l'USM !
Publié dans La Presse de Tunisie le 29 - 09 - 2020

En perdant la finale de la coupe, l'Espérance n'a à s'en prendre qu'à elle-même. Elle était l'ombre d'elle-même devant des Monastiriens qui étaient juste impériaux !
Depuis plusieurs mois déjà, l'Espérance Sportive de Tunis donnait des signes de fatigue qui n'échappaient à personne.
Paradoxalement, les résultats étaient toujours là pour chasser le doute et leurrer quant à la perte de vitesse que connaissait l'équipe de Mouïne Chaâbani. C'est que comme le dépeind bien le proverbe qui dit qu'«au royaume des aveugles, les borgnes sont rois», l'Espérance a toujours été nettement au-dessus du lot sur le plan local. Elle parvenait sans trop se déployer à tirer son épingle du jeu, chose qui s'est traduite par l'octroi de deux titres cette saison (championnat et supercoupe). Mais ce fut sans le panache des beaux jours connus en 2018 et 2019. Les spécialistes avertis voyaient pourtant venir la première défaite de l'Espérance, notamment après le confinement. La baisse de régime de l'Espérance est occultée surtout par le fait que le niveau de presque toutes les autres équipes tunisiennes laissait criardement à désirer.
A l'exception de l'USMonastirienne et, à un degré moindre, le CSS qui étaient les deux seuls capables de défier le colosse aux pieds d'argile «sang et or».
L'USM, une très bonne équipe
En effet, l'Espérance a finalement trébuché. Mais ce fut, malheureusement, le jour de la finale de la coupe.
Et du coup, elle a été privée d'une belle razzia qui allait être réalisée malgré vents et marées.
Jamais auparavant, les supporters de l'Espérance n'ont vu leur équipe fanion afficher une si piètre figure.
Rien n'a marché et cela dans tous les compartiments du jeu, surtout au niveau de l'attaque où les joueurs étaient totalement absents tout au long de la rencontre. On parle bien sûr de Khénissi, El Houni et Ben Saha. Et même Ben Hammouda, Mimouni et Ouattara qui les ont suppléés eu deuxième période, leur ont littéralement ressemblé. Ce qui compliqua davantage la tâche de la défense et du milieu de terrain espérantiste. En face, c'est une équipe monastirienne épatante qui a su impérialement négocier son match. Non pas en jouant d'égal à égal, mais en démontrant qu'elle était carrément supérieure. Oui supérieure car le score aurait pu tourner à la raclée si l'avant de pointe des «Bleu et Blanc», Ali Amri, avait su profiter des nombreuses occasions qui s'étaient présentées à lui.
Deux buts à zéro grâce à Elyès Jelassi (39') et Yassine Amri (82') ont, du coup, illustré la victoire de l'USMonastirienne. Une victoire éloquente sur toute la ligne car les protégés de Lassaâd Chebbi ont été les auteurs du plus beau match de toute l'histoire du grand club qu'est l'US Monastirienne depuis sa création en 1923. Une victoire si précieuse qu'elle a valu le premier titre du club âgé aujourd'hui de 97 ans. Depuis trois années, l'USM affiche une santé pimpante qui mérite amplement d'être couronnée. Ce qui fut fait grâce à la présence de joueurs talentueux comme Elyès Jelassi, le stratège (ex-EST), les buteurs Okpotu (Nigeria), Ali et Yassine Amri, le gardien Béchir Ben Saïd, les défenseurs Zied Mechmoum, Fehmi Ben Romdhane, les frères Tka et tous les autres, car l'USM regorge de joueurs valeureux. Mais c'est surtout l'entraîneur Lassaâd Chebbi (Jarda) qui demeure la star de ce club aimé par tous les Tunisiens. Son empreinte tactique est nettement visible dans le style de jeu de l'équipe qui est basé sur la vivacité et la technique collective déroutante. Bravo !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.