Tunisie – Grève de l'AMT : Le gouvernement face aux exigences des magistrats    L'invité du lundi | Maher bouchamaoui, président de la fédération tunisienne de golf : «Promouvoir le golf, c'est aussi soutenir le tourisme tunisien»    Tunisair : Baisse des revenus du transport de 67%, à 436 MD    Budget de l'Etat pour l'exercice 2021 : les principales caractéristiques    Vers la création de deux Représentations commerciales tunisiennes en Libye    COVID-19 Sousse, situation au 29 Novembre: 52 nouveaux cas et 3 nouveaux décès    Tunisie [Vidéo]: Des habitants de la vieille Médina de Sfax proposent une initiative pour régler le problème de déchets    Covid-19 : 1271 nouvelles contaminations et 66 décès    Par Amine Ben Gamra : Les dysfonctionnements qui ont conduit la Tunisie à devenir une économie de bazar    PLF 2021 : Les députés réclament une augmentation du budget prévisionnel du Parlement    Météo: Prévisions pour lundi 30 novembre 2020    Le «Terrorisme environnemental», au prétoire    Moncef Rajhi: Les répercussions de Covid-19 sur les systèmes d'observation météo    PLF2021 : Des députés critiquent le rendement du gouvernement Mechichi dans le traitement des dossiers sociaux brûlants    ARP : Examen du budget pour l'année 2021    Le médecin de Diego Maradona visé par une enquête pour homicide involontaire    La Tunisie remporte le premier championnat d'Afrique virtuel d'aviron en salle    ARP : Des députés mettent en garde contre la recrudescence des mouvements sociaux dans plusieurs régions du pays    MERCATO : Bouslimi passe à l'ESM    Budget de l'ARP 2021 : Les députés estiment que le buget du parlement est en deça de ses tâches législatives et de contrôle    Etoile du Sahel : Jorvan Vieira nouvel entraîneur    Club Africain : les supporters en colère suspendent le match amical contre l'olympique de Béja    FINALE DE LA LIGUE AFRICAINE DES CHAMPIONS: Al Ahly : l'immense exploit !    C1 – 1er TOUR ALLER | MLANDEGE – CLUB SPORTIF SFAXIEN (0-5): Le CSS imperturbable !    MEMOIRE: Bouthayna KHADZNAJI    Mes odyssées en Méditerranée | Ecoles internationales et «discrimination positive»: Le cas de l'école italienne de Tunis «G.B. Hodierna»    Présentation du Projet de loi de finances 2021: Les indispensables réformes économiques    Combien coûtera-t-il? où se faire vacciner? qui doit payer? : Qu'en sera-t-il du futur vaccin Covid-19 ?    Kairouan — Faits divers: Les mésaventures de deux éleveurs    Les Césars 2021 « Révélation féminine » : Najla ben Abdallah en lice !    Edition spéciale du festival audiovisuel «Intercal»: Place à la musique expérimentale et à l'art digital    Foot-Europe: le programme du jour    Tunisie [Vidéo]: En direct de Sfax, commémoration de la Journée de solidarité avec le peuple Palestinien    Habib Touhami : C'est déjà demain    En vidéo : Dhafer L'Abidine très bien entouré pour son anniversaire    La libre expression dans tous ses états    C'était le temps des fables    Hommage à la stylisticienne, poète et cavalière, Laurence Bougault : Mourir à l'insu de ses rêves    Abiy ordonne l'offensive finale contre les autorités du Tigré    Téhéran libère la chercheuse australo-britannique Kylie Moore-Gilbert    Le ''dernier souhait'' formulé par Maradona dans son testament ''étonne'' ses proches    Festival Intercal: Une édition Spéciale en ligne proposée par l'IFT et Echos Electrik (Programme)    Le long métrage tunisien "Le Disqualifié" de Hamza Ouni remporte la mention spéciale du jury du BIAFF Doc    Damas dénonce encore une fois des frappes israéliennes    [TRIBUNE] Deux siècles après, Haïti redevient le plus peuplé de la Caraïbe    Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision    Plus de la moitié des Tunisiens ayant obtenu la nationalité italienne ont rejoint la France    Times: L'ère de Poutine touche à sa fin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La saison 20-21 frappée du Covid-19 : Enormément de contraintes !
Publié dans La Presse de Tunisie le 24 - 10 - 2020

Ce sera sans doute un calendrier remanié en plus d'être chargé. Un vrai casse-tête avec ce qui se passe dans la majorité des clubs.
Ça ne va pas du tout être une saison facile pour les clubs et le duo chargé de gérer le championnat, la FTF et la Lnfp. Prévu les 6 et 7 novembre, le championnat risque de marquer un retard et donc un remaniement d'entrée. C'est que la plupart des clubs engagés sont frappés à différents degrés du Covid-19.
Joueurs et staffs ont dû connaître et vivre la pénible expérience de cette pandémie, et donc ont dû arrêter leurs activités. La plupart de nos clubs viennent juste de reprendre les entraînements, sur fond de protocole sanitaire strict et des frayeurs aussi. De quelle pré-saison parle-t-on quand les meilleurs clubs ayant de gros moyens, telle l'EST, n'ont pu accomplir une préparation ordinaire et conforme aux prévisions ? Il n'y a pas que le Covid qui a frappé tout le monde avec la perturbation des entraînements que l'on connaît, mais aussi les éternels problèmes financiers qui touchent plusieurs clubs. Métlaoui, et rien que ce club, connaît un arrêt total de son activité faute de finances et de soutien au bureau directeur dépassé par les événements. Cerise sur le gâteau, l'affaire de Chebba et la fameuse formule de barrage «inventée» pour le remplacer. Tout cela pour dire que l'on a une atypique intersaison où les clubs essayent, à grand-peine, de reprendre sur un bon tempo et de gérer un quotidien malheureux. Même les meilleurs n'échappent pas à ce constat. Si l'on va commencer les 6 et 7 novembre (si cette date est bien sûr maintenue), on doit protéger les joueurs et les staffs contre la contamination. Maints clubs n'ont pas décrété un strict protocole sanitaire et se préoccupent plus de payer les salaires dûs. Et si on a d'autres cas de Covid-19 d'ici à début novembre? Et même s'il n'y a pas de cas, comment garantir des chances équitables, alors que la plupart des clubs ont repris plus tard ? Forcément qu'il y aura des clubs beaucoup plus frais que d'autres, qu'il y aurait le risque de blessures musculaires pour des joueurs déjà pas très soucieux de leur état de santé.
Tout cela pour dire que quelque chose ne tourne pas rond pour la saison qui vient. Aux responsables de la FTF et de la Lnfp de prévoir d'autres scénarios de calendrier qui tiennent compte surtout de l'évolution et de la menace du Covid.
Sauver la saison
C'est le mot d'ordre qu'on doit décréter haut et fort. Les perturbations que vivent la plupart des clubs ne sont pas une mince affaire, et les cas positifs qui se propagent de plus en plus vont mettre tout le monde dos au mur. Et c'est au bureau fédéral, ayant des moyens financiers abondants, de venir en aide aux clubs qui n'ont pas de quoi vivre. L'épisode Chebba est aussi un casse-tête chinois qui va affecter le calendrier. Et si le CSChebba reste par miracle? A ce moment, ce sera encore un calendrier remanié. Pour cela, il faut que l'opération sauvetage de la saison passe obligatoirement par la participation des clubs eux-mêmes. Ce n'est pas une saison dans un contexte ordinaire. Au contraire, c'est exceptionnel à tous les niveaux. Risque-t-on de rater l'exercice 2021? En tout cas, il faudra beaucoup de minutie et d'intelligence pour parer à d'éventuels aléas de parcours, notamment la redoutable variable Covid-19.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.