Slaouti : « L'école publique est aujourd'hui menacée plus que jamais »    Mohsen Marzouk : Ennahdha est capable d'abandonner Mechichi à tout moment    Mohsen Marzouk : Il est où le WiFi gratuit ?    Coup d'Etat et grande instabilité en Arménie    Deux personnes tuées lors des troubles et 468 arrestations    50 migrants se sont noyés et les survivants accueillis en Italie    66.23 dollars/baril    Exit les corrompus, les hommes de médias et les dirigeants d'associations    Amateurs de foot, Que regarder ce soir ?    Report de la manifestation des Nahdhaouis, Mohamed Gouméni révèle le vrai du faux    Arrêté pour avoir insulté et agressé sur les réseaux sociaux    Les Tunisiens à l'étranger pourront bientôt payer leurs cotisations sociales en ligne    La nouvelle souche n'est pas dangereuse mais la vigilance reste de mise    Le Festival de la médina n'aura pas lieu en 2021    Le salon pour l'amour de l'Art    La danse comme partie prenante d'une pièce de théâtre    HAICA: la chaîne « Attessia TV » écope d'une amende de 10 mille dinars    Les professionnels de la santé ne donnent le bon exemple pour la campagne de vaccination (Ministère)    CONECT International condamne la grève douanière    Enfin le dégel entre le Président et son chef du Gouvernement ?    Fermeture du Tunnel de l'avenue Yasser Arafat vendredi jusqu'à 20h00    Mort d'avoir bu... trop d'eau?    Ils ont dit    Rached Ghannouchi remet le projet de Sabkha Séjoumi sur la table    Zarzis | Agence de Protection et d'Aménagement du Littoral (APAL) : Pourquoi ignorer les plages les plus fréquentées ?    Report de l'exécution de Fakhri Landolsi au Qatar : L'affaire n'a pas livré tous ses secrets    DECES : Hadj Hemden Ben Mohamed ERRAIS    CONDOLEANCES    La semaine des zones humides à Tunis : Un enjeu de taille    La poésie en questions : A propos des faux-monnayeurs ?    Inauguration de la plateforme Hannibal pour contrôler les flux physiques des devises    Ligue Europa: les qualifiés pour les huitièmes de finale    Et si la dégradation nous réconciliait ?    Boxe | 72e Tournoi de Sofia : Khouloud Halimi lésée par les juges    News | Et de huit pour Sliti    Le Conseil des Chambres mixtes réitère son appel à lancer un plan de relance des investissements    La Chine fera don de 100 mille doses de vaccin à la Tunisie    Tunisie Telecom réalise la meilleure performance sur l'Internet mobile en 2020    L'Art Rue présente «Métamorphose #1» de Essia Jaïbi : Interroger les perceptions    Art contemporain : Une boîte ouvre sur l'autre    La FTF va tester l'utilisation du VAR dans les compétitions tunisiennes    A Nabeul, les cafés et restaurants peuvent servir à table    Habib Ammar préside une rencontre sur le suivi des projets culturels bilatéraux Tunisie-UE    Top 5 des personnes les plus riches au monde    Pourquoi Saied continue à tourner le dos à l'Afrique?    En vidéo: In Style With Rym, la nouvelle émission présentée par Rym Saidi    12 pays aux manoeuvres militaires «African Lion» qui auront lieu en Tunisie en juin prochain    La Tunisie abrite l'exercice militaire multinational "African Lion", en juin 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





FTDES | Expiration des délais pour la réexportation des déchets italiens, à qui profite le crime ?
Publié dans La Presse de Tunisie le 21 - 01 - 2021

Les délais légaux (90 jours) pour la réexportation des déchets italiens à leur pays d'origine ont expiré le 20 janvier 2021, conformément à l'article 8 de la convention de Bâle, indique jeudi, le Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES), affirmant que les autorités tunisiennes « n'ont pas déployé assez d'effort pour atteindre cet objectif. »
Il s'interroge sur le bénéficiaire de ce crime et met en garde contre une éventuelle incinération et enfouissement de ces déchets, en Tunisie et partant la violation de la loi et de la constitution tunisienne.
« Nous ferons face à ces éventuelles dépassements, nous aurons recours à la justice pour défendre les droits environnementaux et nous œuvrerons à ce que toute personne impliquée dans cette affaire assume ses responsabilités », note le Forum dans un communiqué, dénonçant une atteinte à la dignité du Tunisien et un piétinement du son droit à la santé et à un environnement sain.
Deux scénarios, aussi mauvais l'un que l'autre sont envisagés par le forum pour la suite de cette catastrophe écologique. Le premier porte sur l'élimination de ces déchets par le biais de l'incinération et l'enfouissement dans un décharge contrôlé ou arbitraire, ce qui aura des répercussions négatives, sur la santé humaine et animale, sur l'environnement, notamment les ressources naturelles particulièrement l'eau. Ce scénario fera de la Tunisie, un cimetière pour les déchets italiens.
Le second scénario porte sur le recours à l'arbitrage international conformément à l'article 20 de la Convention de Bâle, à condition que la partie italienne accepte cela, ce qui n'est pas le cas, selon le forum. Par ailleurs, le recours à l'arbitrage international prendra beaucoup de temps, (plus d'une année), et coûtera cher à la trésorerie du pays (pour couvrir les dépenses du conseil d'arbitrage), durant cette conjoncture économique difficile.
Le FTDES critique à cet égard, le traitement non sérieux de ce dossier par les trois autorités et les structures diplomatiques, ce qui incite à poser « de sérieuses questions sur la partie, qui a intérêt à garder ces déchets en Tunisie ».
Il appelle les autorités à adopter une démarche transparente et à communiquer sur le traitement de cette question et sur les moyens, qu'elles envisagent d'utiliser pour se débarrasser de ces déchets.
Le Forum appelle, également, à impliquer la société civile, la justice, les avocats et les spécialistes en droit de l'environnement dans cette affaire, afin de parvenir à réexporter les déchets vers leur pays d'origine.
L'importation de déchets de l'Italie a déclenché un scandale en Tunisie, provoquant le limogeage du ministre des affaires locales et de l'environnement. Ce dernier a été arrêté, en décembre dernier, avec nombre de cadres du ministère et de l'ANGED, sachant que la Justice n'a pas statué sur ce dossier.
Selon le forum 212 conteneurs de déchets italiens demeurent toujours au port de Sousse outre les 70 conteneurs se trouvant au siège de la Société importatrice à Sousse, depuis leur entrée en Tunisie, durant l'été 2020.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.