Les Tunisiens résidents à l'étranger pourront bientôt payer leurs cotisations sociales en ligne    CONECT International condamne la grève douanière    Les professionnels de la santé ne donnent le bon exemple pour la campagne de vaccination (Ministère)    Covid-19 | Sousse : 70 nouveaux cas de contamination    Fermeture du Tunnel de l'avenue Yasser Arafat vendredi jusqu'à 20h00    Enfin le dégel entre le Président et son chef du Gouvernement ?    Mekki : Bientôt 109 signataires pour la motion de censure contre Ghannouchi    Rafik Abdessalem : Nous allons accomplir notre succès économique dans les années à venir    CONDOLEANCES    La semaine des zones humides à Tunis : Un enjeu de taille    Ils ont dit    Rached Ghannouchi remet le projet de Sabkha Séjoumi sur la table    Mort d'avoir bu... trop d'eau?    Gouvernorat de Médenine : Le pôle industriel sera une locomotive de l'investissement    Campagne « Parce que je suis un homme »: « La masculinité est une qualité, elle se mérite grâce au respect des femmes »    Habib Ellouz réapparait pour fédérer les troupes d'Ennahdha    Zarzis | Agence de Protection et d'Aménagement du Littoral (APAL) : Pourquoi ignorer les plages les plus fréquentées ?    La nouvelle souche britannique circule près de la Tunisie    Deux clusters découverts    La poésie en questions : A propos des faux-monnayeurs ?    News | Et de huit pour Sliti    Tunisie Telecom réalise la meilleure performance sur l'Internet mobile en 2020    Inauguration de la plateforme Hannibal pour contrôler les flux physiques des devises    Le Conseil des Chambres mixtes réitère son appel à lancer un plan de relance des investissements    La Chine fera don de 100 mille doses de vaccin à la Tunisie    Ligue Europa: les qualifiés pour les huitièmes de finale    Et si la dégradation nous réconciliait ?    Boxe | 72e Tournoi de Sofia : Khouloud Halimi lésée par les juges    L'Art Rue présente «Métamorphose #1» de Essia Jaïbi : Interroger les perceptions    Art contemporain : Une boîte ouvre sur l'autre    A Nabeul, les cafés et restaurants peuvent servir à table    La FTF va tester l'utilisation du VAR dans les compétitions tunisiennes    Habib Ammar préside une rencontre sur le suivi des projets culturels bilatéraux Tunisie-UE    Top 5 des personnes les plus riches au monde    5 célébrités vivent une aventure inédite avec l'OPPO Reno5    13 morts dans deux attaques Forces démocratiques alliées    Le chef de la mission de l'UE fait un bilan d'étape    Des familles fuient les camps de déplacés à Marib    Imposture intellectuelle dites-vous ?    Luthistes à vos marques !    Si proches, si loin    Pourquoi Saied continue à tourner le dos à l'Afrique?    En vidéo: In Style With Rym, la nouvelle émission présentée par Rym Saidi    Ligue 2 (5e journée) : Désignation des arbitres    Tunisie – Météo : Brume matinale et légère hausse des températures    Hennessy devient le premier partenaire de spiritieux mondial de la NBA    12 pays aux manoeuvres militaires «African Lion» qui auront lieu en Tunisie en juin prochain    La Tunisie abrite l'exercice militaire multinational "African Lion", en juin 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le FMI appelle la Tunisie à prioriser les dépenses de santé et met en grade contre un déficit de plus de 9%
Publié dans La Presse de Tunisie le 23 - 01 - 2021

Le Fonds Monétaire International(FMI) a appelé, vendredi, les autorités tunisiennes à prioriser les dépenses de santé et de protection sociale, tout en contrôlant la masse salariale, les subventions énergétiques mal ciblées et les transferts aux entreprises publiques, faute de quoi, le pays pourrait accuser un déficit budgétaire de plus de 9% du PIB.
Cet appel intervient à l'issue d'une mission à distance menée, du 9 au 18 décembre 2020 et du 4 au 13 janvier 2021, par une équipe du FMI, dans le cadre de la consultation de 2020 au titre de l'article IV avec la Tunisie. Selon les estimations du Fonds, le déficit budgétaire s'est creusé en 2020, pour atteindre 11,5% du PIB, notamment en raison de la baisse des recettes, d'une masse salariale plus élevée et des transferts supplémentaires aux entreprises publiques.
D'après, Chris Geiregat qui conduisait l'équipe de cette mission, le FMI et les autorités tunisiennes ont convenu que le pays est actuellement confronté au double défi de sauver des vies et d'assurer les moyens de subsistance pour la population, jusqu'au fléchissement de la pandémie du Covid-19.
Alors que les effets de cette pandémie commencent à diminuer, les services du FMI s'attendent à ce que la croissance du PIB rebondisse à 3,8% en 2021, alors que les effets de la pandémie commencent à diminuer, mettant en garde contre les risques d'une baisse considérable autour de cette projection de base, compte tenu de l'incertitude quant à la durée et l'intensité de la pandémie et de la vaccination.
Nécessité d'engager un plan de réforme « crédible » pour réduire la dette publique
Outre les défis liés à la pandémie, le FMI a mis l'accent sur l'impératif de réduire les déséquilibres budgétaires et extérieurs et d'engager un plan de réforme » crédible » et » clair » pour régler la question de la dette publique. Ce plan doit bénéficier d'un large consensus, insiste Chris Geiregat, soulignant qu'un tel » pacte social » est de nature à couvrir la masse salariale de la fonction publique, « actuellement parmi les plus élevées au monde « .
Ce pacte pourrait apporter une réponse au rôle des entreprises publiques dans l'économie, faciliter la mise en œuvre des réformes de lutte contre la corruption et d'amélioration du climat des affaires, instaurer une équité fiscale et lutter contre le secteur informel.
Les services du FMI ont, en outre, encouragé les autorités tunisiennes à adopter un plan de réforme à moyen terme qui permet de classer les entreprises publiques selon leur viabilité financière, leur importance stratégique et la nature de leurs activités, outre à renforcer leur gouvernance et améliorer leur transparence.
déficitSur un autre volet, le Fonds a exhorté le gouvernement à éviter de recourir au financement interne, car il risque d'annuler les gains réalisés en termes de réduction de l'inflation, d'affaiblir le taux de change et les réserves en devises internationales et miner la stabilité financière. » La politique monétaire devrait continuer à se concentrer sur l'inflation en orientant les taux directeurs, tout en préservant une flexibilité bilatérale du taux de change « , souligne Chris Geiregat, appelant la Banque Centrale de Tunisie (BCT) à surveiller de près le secteur financier, face à la pandémie dont les impacts n'ont pas été observés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.