Kaïs Saïed démet de leurs fonctions les ministres des Finances et des Technologies    Samsung introduit des innovations mobiles avancées pour améliorer l'expérience des Jeux olympiques    Tunisie: Imed Hammami qualifie les décisions de Kais Saied de courageuses    Bilan Covid-19 : 1.243 nouveaux cas et 159 décès    Météo : Hausse relative des températures    JO Tokyo 2020 | Lutte féminine (62 kg) : Marwa Amri éliminée d'entrée    JO Tokyo 2020 | Lutte gréco-romaine (77kg) : Amjed Maafi battu au repêchage par l'azerbaidjanais Huseynov    Imed Ben Halima [VIDEO] : les charges à l'encontre de ces derniers ne relèvent pas de la compétence de la justice militaire"    Riadh Jrad [VIDEO] : « Ghannouchi n'est qu'un mouchard pour la presse internationale »    Dernière Minute – Coronavirus : 159 décès et 1243 nouvelles contaminations, Bilan du 1er août    Qui est Nizar Ben Neji chargé de la gestion du ministère des Technologies de la Communication ?    Erdogan à Saïed : Il est important de poursuivre les travaux de l'ARP en Tunisie    Qui est Sihem Boughdiri Nemsia, nouvelle ministre de l'Economie, des Finances et de l'Investissement    Tunisie – Erdogan se permet de s'ingérer ouvertement dans les affaires internes tunisiennes    La justice militaire suspend les mandats de recherche à l'encontre de Me Zagrouba et de quatre députés al Karama    Kais Saied limoge Ali Kooli et Mohamed Fadhel Kraiem    Report des festivals internationaux de Carthage et de Hammamet    "L'Homme qui a vendu sa peau" de Kaouther Ben Hania en première au festival EIFF 2021    Mauvaise nouvelle – Tunisie – Moody's : Rapport publié contre-courant    Tunisie: 8 août journée portes ouvertes de vaccination    Tunisie – Covid-19 : La vaccination en milieu professionnel pour les plus de 40 ans démarre le 4 août    Tunisie-Tunisair: Des hauts responsables interdits de voyage    La Tunisie réceptionne un don chinois de 400 mille doses de vaccin Sinovac    Festival Hammamet 2021 : Spectacle "Rboukh" du musicien Hatem Lajmi attendu en ligne    L'inquiétude des étrangers de ce qui se passe en Tunisie est légitime    Un musée virtuel du patrimoine tunisien voit le jour    [TRIBUNE] Lettre ouverte d'artistes et intellectuels tunisiens pour défendre la République    La récolte céréalière à Siliana s'élève à 815 mille quintaux    Grand-Tunis : 300 DT par mois, le budget mensuel du ménage tunisien destiné au transport    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 02 Août 2021 à 11H00    JO Tokyo: 2 athlètes italien et qatari se partagent la médaille d'or, une première historique (vidéo)    Jeux Olympiques : Quand verra-t-on Oussama Mellouli ?    En réponse à l'appel de Kais Saied: La Fédération nationale du cuir et de la chaussure appelle les professionnels du secteur à baisser leurs prix    Jeux Olympiques : 3 lutteurs tunisiens éliminés ce lundi    Achaâb Yourid appelle au limogeage de Nadia Akecha    Assurances : Les indemnisations en hausse de 18,7% (1er trimestre 2021)    On nous écrit | Chut on tourne !    Le statut de l'artiste : Encore au cœur du débat    JO Tokyo 2020 : Les kayakeurs Tunisiens échouent lors de la première journée des qualifications    Mourad Daoud - Tunisie: Coup de force, coup d'après?    Médenine : Deux tentatives d'immigration illégale déjouées    Tunisie – VIDEO : Saïed : Ils sont en train de comploter et d'exploiter la misère des gens en les encourageant à la migration clandestine    Jake Sullivan : Les Etats-Unis sont prêts à redoubler d'efforts pour aider les Tunisiens    Dream City, Rendez-vous en 2022    Pour cause de Covid-19, l'édition 2021 de Dream City reportée à 2022    [TRIBUNE] : Pour un état-major de l'économie    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Siliana : Un espace pilote de tri sélectif inauguré
Publié dans La Presse de Tunisie le 18 - 06 - 2021

Le programme «Elife» vise, de son côté, à construire 10 centres technologiques dédiés à la jeunesse tunisienne dans les dix régions les plus marginalisées.
Dans le cadre de la coopération tuniso-allemande (Etat de Bavière) et en partenariat avec le ministère des Affaires locales et de l'Environnement et l'Agence nationale de gestion des déchets (Anged), ainsi que les municipalités de Siliana, Tabarka et Douar Hicher et la société civile, l'Anged a inauguré, récemment, à Siliana, un projet pilote de tri sélectif des déchets solides à l'espace écologique «île de propreté » relative à la commune de Siliana.
Ce projet «Egidd» est financé par l'Institut Fraunhofer de l'Etat bavarois en Allemagne. Il vise à accompagner la Tunisie dans la mise en place de ladite stratégie, en optant pour le tri sélectif, la collecte, la réutilisation, le recyclage et la valorisation des déchets, et ce, dans le cadre des efforts déployés dans les domaines écologiques et socioéconomiques. Il entre également dans le cadre de la réhabilitation du Centre de traitement des déchets des équipements électriques et électroniques (D3E), sis à Borj Chakir.
Dix centres technologiques
Le programme «Elife» vise, de son côté, à construire 10 centres technologiques dédiés à la jeunesse tunisienne dans les dix régions les plus marginalisées et défavorisées de l'intérieur de la Tunisie (Siliana, Béja, Le Kef, Jendouba, Kairouan, Kasserine, Sidi- Bouzid, Gafsa, Tozeur, Gabès et Médenine). Dans ce contexte, Oussail Mejri, directeur de Centre «Elife» de Siliana a mentionné que «notre objectif est de réduire les inégalités entre les jeunes, d'augmenter leur employabilité et d'améliorer leurs compétences entrepreneuriales».
Ces centres permettront de mettre à niveau les jeunes diplômés de l'Iset afin d'augmenter leur chance d'insertion professionnelle, et ce, grâce à un programme de formation de 180 heures portant sur les volets suivants: langue et communication, préparation aux métiers du numérique (développement logiciel, Business Intelligence, etc.) La formation, qui dure 6 mois, est dispensée par des établissements partenaires, dont «Esprit» qui est l'Ecole supérieure privée d'ingénierie et de technologies. La formation est suivie par une période d'apprentissage de six mois visant à mettre en pratique l'enseignement reçu grâce à des partenariats signés avec diverses entreprises du secteur des industries technologiques installées en Tunisie. Un certificat de qualification et de compétence agréé par la Conférence des grandes écoles est délivré à l'issue de cette formation.
M. Mejri a ajouté également que chaque centre disposera d'une équipe d'animation. Le travail des centres sera coordonné par une équipe centrale. L'essentiel de l'activité est réalisé en partenariat. La capacité d'accueil de chaque centre est de 500 apprenants / an. A l'horizon de 2022, lorsque les 10 centres seront opérationnels 5.000 apprenants seront formés chaque année. Outre la formation, les centres « Elife » visent à promouvoir la culture via des événements culturels (conférence, expositions, projections de films) et l'entrepreneuriat grâce à des espaces et des formations dédiés à l'incubation et le co-working.
Développer le savoir
De son côté, Werner P. Bauer, gérant d'une société de conseil en Allemagne, a révélé que «notre société s'occupe essentiellement du développement du savoir des connaissances. Nous faisons un travail de consulting pour pouvoir développer des projets spécifiques. Il s'agit aussi d'assurer la gestion et le fonctionnement d'un réseau international, dont je suis le vice-président. Nous avons des bureaux dans 15 pays dans le monde entier et nous avons des partenaires de coopération Canada, France, Japon , Chine…». L'objectif de ce réseau est de développer et d'identifier des projets innovants en se basant sur le savoir et les connaissances avant de les transmettre à travers Internet. C'est ainsi qu'il sera possible de promouvoir la communication intelligente. Cette institution a choisi la région de Siliana en partenariat avec l'Anged parmi les régions ciblées. Le projet à mettre en œuvre concerne la propreté. «Par ailleurs, nous avons besoin d'impliquer la société civile pour que le travail soit percutant et efficace. Ensemble pour une gestion intégrée et durable des déchets», a conclu notre interlocuteur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.