A la Maison de la Culture d'Hammam-Sousse : la 23e Commémoration de la mort de l'homme d'éducation et de culture, Cheikh Mohamed El Bahri: Hommage à un bâtisseur    Conférence d'Oran : La contribution des 3 pays africains au Conseil de sécurité de l'ONU a été capitale (Jerandi)    Tahya Tounes annonce son congrès extraordinaire en mars 2022    Sondages d'opinion: Entre crédibilité et risques de manipulation politique    Interrogations légitimes    Pourquoi: Vente illégale d'eau    Logements sociaux de la Sprols (El Manar, El Menzah 8, El Romana et la Marsa): Le torchon brûle avec les locataires    Instabilité politique — Marouane Abassi : «Nous avons eu une dizaine de ministres des Finances en 10 ans !»    Monde: Un accord « historique » entre la France et les Emirats Arabes Unis    NEWS: Zerdoum passe au CA    Marathon International COMAR Tunis-Carthage: Courons pour l'environnement    Foot-Europe: le programme du jour    Tunisie – Coronavirus: Le passeport vaccinal peut être présenté sur papier ou sur téléchargé sur le téléphone    Office National de la Famille et de la Population — Lancement des premières Journées nationales de la santé sexuelle et reproductive: Le sida, l'autre pandémie    Yasmina Khadra appelle au sauvetage de la librairie El Moez    On nous écrit: «J'ai fermé mes maisons » de Marianne Catzaras Sur ses collines, Athènes attend    «On a Blade of Grass» de Fares Thabet à Selma Feriani Gallery du 13 décembre 2021 au 5 février 2022: Un environnement rêvé    Exposition de photos: Splendeurs et couleurs de la Médina de Tunis    Premier ministre italien : « la Tunisie doit tracer une voie politique claire »    Opportunités : Des hommes d'affaires tunisiens prospectent les marchés kenyan et ougandais    Le changement de la date de la fête de la Révolution est « une grande réalisation »    Tunisie : Les intentions d'investissement accusent une baisse de 20%    Tunisie : Leila Jaffel crée une équipe pour le suivi des activités des directions régionales de la justice    UGTT : Commémoration du 69e anniversaire de l'assassinat de Hached    Coupe arabe FIFA 2021 | Tunisie-Syrie (0-2): La grande désillusion des aigles de Carthage    Tunisie-Météo: Temps nuageux sur l'ensemble du pays    Le pass vaccinal sera obligatoire dans les établissements universitaires    Tunisie-Covid : Quatre morts en une journée    Tunisie Télécom accompagne la Tunis Fashion Week    Omicron, diplomatie, déficit budgétaire… Les 5 infos de la journée    Football : Où regarder Dortmund – Bayern et Roma – Inter ce samedi ?    Importantes précisions du ministère de l'enseignement supérieur concernant le pass vaccinal    Ce dimanche, accès gratuit aux musées, monuments et sites historiques    Coupe Arabe : Qatar s'offre Oman dans une fin de match à suspense    Coupe Arabe : le Bahreïn et l'Irak se neutralisent    L'ancien patron de l'athlétisme mondial, le Sénégalais Lamine Diack n'est plus    Macron dans le Golfe : De très gros chèques et une sacrée revanche sur Biden    Aux Galerie « XYZ » et TGM Gallery : La Grenade exposée sous toutes ses coutures et l'Ecole de Tunis haute en couleurs    Marché de fin d'année 2021 aux villages artisanaux d'Ezzahra et Hammam-lif    Témoignage : Le patient industriel tunisien en mort cérébrale !    Tunisie : Baisse du déficit budgétaire à fin septembre    Tunisie : Ouverture de la 22ème édition des Journées Théâtrales de Carthage ce samedi    New York : Le siège de l'ONU fermé après qu'un homme armé ait été aperçu à l'extérieur    L'Omicron était déjà présent en Europe avant la cascade de restrictions visant l'Afrique?    La Tunisie cherchait à acheter jusqu'à 175 000 tonnes de blé tendre    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Coronavirus : Première déclaration du PDG de Pfizer concernant ''Omicron''    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Culture et industrie des petits pois : Les nouvelles voies pour exporter
Publié dans La Presse de Tunisie le 04 - 08 - 2021

Les productions tunisiennes de petits pois sont concurrencées, depuis des années déjà, par celles provenant des pays européens et notamment de France et d'Italie, vendues à des prix plus élevés.
L'industrie des petits pois est encore embryonnaire en Tunisie. Pourtant, ce produit fait partie des légumineuses de terroir, cultivé parfois dans des conditions difficiles compte tenu des conditions climatiques pas toujours favorables. Ce secteur fait appel à deux filières, à savoir celle de l'agriculture et de l'industrie. Certaines unités de transformation de produits agricoles travaillent depuis des années pour offrir aux consommateurs aussi bien tunisiens qu'étrangers des petits pois de qualité répondant aux normes nationales en vigueur. Parfois, une seule unité de transformation englobe plusieurs autres produits comme les olives, les cornichons et les variantes. Les petits pois ne constituent qu'une activité parmi tant d'autres dans ces unités industrielles.
Les petits pois sont cultivés dans plusieurs régions agricoles répartis dans tout le territoire tunisien. Des quantités de ce produit sont vendues à l'état frais dans les marchés à des prix dépassant parfois le seuil toléré (jusqu'à 3d200). Pourtant, l'agriculteur ne trouve pas son compte et se plaint souvent de la chute des prix notamment dans les circuits parallèles qui sont très fréquentés par les consommateurs, toutes catégories confondues. La seule solution pour absorber le surplus de la production est donc de se tourner vers le conditionnement. En effet, conditionnés, les petits pois peuvent être conservés des mois avant l'expiration de la date de consommation.
Une chaîne de valeur
Le processus de production et de conditionnement des petits pois fait partie d'une chaîne de valeur à base de technologie avancée. Les industriels sont tenus régulièrement de revoir le module de production pour être au diapason des progrès réalisés de par le monde dans ce domaine. Le processus de production commence par la sélection des produits de première catégorie qui sont débarrassés des impuretés et stérilisés avant leur mise en boite sous vide. Les marques de production sont différentes et les consommateurs peuvent choisir celle qui leur convient en fonction de leur budget et de leur désir.
A noter que les marques tunisiennes sont concurrencées, depuis des années déjà, par celles des pays européens qui ont fait leur entrée sur le marché tunisien. Ces marques proviennent notamment de France et d'Italie et sont vendues à des prix plus élevés. Certains unités européennes ont innové dans ce domaine en introduisant dans les boites des petits pois d'autres légumes comme les carottes et le maïs, et ce, pour attirer plus de consommateurs. De plus, les petits pois se divisent en plusieurs variétés dont celles qui sont fines et qui sont très prisées. Un travail soigné se fait également au niveau de l'emballage qui reste encore peu innovant en Tunisie.
En tout cas, la culture et l'industrie des petits pois en Tunisie ont des atouts pour se développer davantage au cours des années à venir. C'est un produit qui peut rapporter plus de devises surtout si l'on focalise les exportations vers des marchés prometteurs en Afrique. Cet objectif ne peut être atteint qu'en maintenant et renforçant la chaîne de valeur déjà acquise par nos industriels. Certains agriculteurs ont effectué une transition en passant à la culture des petits pois dont la campagne a lieu pendant la saison hivernale. Mais grâce aux nouvelles technologies et à l'utilisation des eaux géothermales et les serres, il est devenu possible de cultiver ce produit tout au long de l'année.
Image par Johan Bolhuis de Pixabay


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.