Laarayedh : « L'affaire des combattants Tunisiens dans les zones de conflit vise à détourner l'attention des vraies préoccupations sociales »    Tunisie – Ouverture d'une enquête judiciaire après la saisie d'une grande somme d'argent dans le local d'un syndicat sécuritaire    Tunisie – Météo : Alerte aux orages !    Tunisie – Bizerte : Un élève de septième année poignarde son camarade et l'envoie en soins intensifs    Fermeture des locaux d'un syndicat de police : le ministère de l'Intérieur donne sa version    En vidéos: Tout savoir sur la Conférence internationale ''COMESA Tunisia Business Women Days''    Le Courant démocrate boycotte les élections du 17 décembre 2022    Sahara occidental : Madrid protégé par l'UE provoque ouvertement Alger    Hand – Championnat arabe des clubs (H) : Programme TV des finales    Malek Zahi en visite à Douar Hicher pour tenter d'apaiser les tensions    Une délégation de la BERD en Tunisie    Indice du secret financier: La Tunisie classée 102ème sur 140 pays    CAF CL : Les affiches du 2e tour enfin connues    Tunisie – Brésil : Formation probable des Aigles de Carthage    Tunisie: Baisse importante des quantités de céréales collectées    Arraya Al Watania appelle Kais Saïed à reporter les élections législatives    Crise multiforme en Tunisie : Radhi Meddeb appelle à un traitement de fond    Tunisie-accidents : 4 morts et 258 blessés en 24 heures    L'extrême droite victorieuse en Italie - En Tunisie, les enjeux semblent échapper au pouvoir    France-Sondage : L'étoile filante Elisabeth Borne pourrait sauver la "macronie"    La Tunisie participe au Championnat d'Afrique Hommes (du 26 au 30 septembre en Egypte) : Autant de promesses que de certitudes    La situation sécuritaire au centre de la réunion du Conseil supérieur des Forces de sécurité intérieure    Taboubi à Saied : ''Soyez franc !''    Youssef Al Qaradawi est mort    Zelensky est formel : Poutine est capable de balancer des bombes nucléaires    Le Tunisien Amine Marrakchi remporte le prix Claude-Antoine Peccot du Collège de France    Les Tunisiens Qui Sont-Ils ? D'où Viennent-Ils ? Les Révélations De La Génétique    Tunisie : Le maire de Mornag placé en garde à vue    Match Tunisie-Brésil : A quelle heure et sur quelles chaînes ?    Mouvement de protestation des enseignants vacataires (Vidéo)    Tunisie: Réouverture de l'inscription à distance en classes préparatoires    Encore un pack à gagner pour la coupe du monde chez Ooredoo    Université Européenne: Prodigieuse Remise des Diplômes 2022 en présence du conseil de l'Europe    POINT DE VUE | Le prestige, l'intérêt...    Coupe du monde 2022 : Quelle liste choisira Deschamps pour affronter la Tunisie ?    CA | Trouver les bonnes inspirations : Lutter contre les freins invisibles    Le Goethe-Institut présente l'exposition «Mirath : Music» : Le patrimoine culturel comme une entité vivante    Nouveau souffle à la Maison du roman : Des rêves, des projets et un bel envol !    Météo : Pluies orageuses prévues dans les régions de l'ouest    Un dispositif sécuritaire draconien pour la fermeture des locaux d'un syndicat de police    BCT: Les recettes touristiques ont augmenté de 86%    La liberté d'expression en Tunisie selon Dilem    Noor Arjoun (chanteuse) et Selim Arjoun (musicien) à La Presse: "Le concert du Festival de Carthage était la célébration de toute la jeunesse tunisienne"    Mhamed Slaheddine Chérif, Hammadi Redissi, Jocelyne Dakhlia et Olga Lizzini, lauréats de Prix du Forum Insaniyyat    Ahmed Ounaïes: La Palestine et le double standard    Film Gadeha , Une seconde vie d'Anis Lassoued : Un film immersion dans la pré-adolescence    Tunisie-Bangladesh : Vers le renforcement des échanges commerciaux    Lorsque le président Ukrainien Volodymyr Zelenskiy évoque la Tunisie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Grands rassemblements populaires en faveur de Saied Sousse: Les manifestants réclament la dissolution de l'ARP
Publié dans La Presse de Tunisie le 04 - 10 - 2021

Des milliers de manifestants brandissant des banderoles, le drapeau national et des slogans exprimant la délégation de tous les pouvoirs au Président par le peuple dans cette période cruciale exceptionnelle que vit le pays.
Pour la 2e fois consécutive et suite à la manifestation du 25 juillet 2021, une autre manifestation a été organisée par la société civile hier, dimanche 3 octobre, avec la participation de milliers de manifestants parmi lesquels on a enregistré la présence des citoyens et des citoyennes de tous âges. Cette manifestation a pris le départ du centre-ville pour sillonner les principales artères de la Perle du Sahel.
Les manifestants ont exprimé le soutien inconditionnel aux décisions du Président Kais Saied à travers des banderoles mentionnant la délégation de tous les pouvoirs au Président dans cette période cruciale et exceptionnelle que vit le pays. Ils s'inquiètent pour l'avenir incertain du pays, jadis dirigé par de vrais hommes d'Etat.
Aujourd'hui, ces citoyens sont victimes d'un jeu politique malsain favorisant une minorité et excluant une majorité de pauvres, de démunis qui se voient dominés et assujettis à un pouvoir sans scrupule qui ne cherche qu'à s'enrichir aux dépends des classes démunies qui ont connu récemment la dégringolade de leur pouvoir d'achat, l'absence de justice, l'anéantissement du système de santé (vaccination anti-Covid 19 en dessous de la moyenne), le déclin de la vie économique (fraudes fiscales, commerce parallèle, faillite des entreprises économiques, crise du tourisme...).
Parmi les slogans et revendications scandés par les manifestants et mentionnés dans les banderoles, l'on cite notamment :
-La dissolution de l'ARP
-La révision du code électoral et du mode de scrutin de manière à avoir une majorité absolue qui gouverne à l'instar de toutes les démocraties du monde.
-La révision de la Constitution de manière à décongestionner le système politique en Tunisie et à éliminer le système du consensus une fois pour toutes.
-Le limogeage de certains conseils municipaux qui ne répondent pas aux véritables aspirations du peuple.
-La révision de la loi sur la création des partis (actuellement en surnombre anormal, plus de 200 partis) de manière que seuls les plus crédibles et qui ne sont pas impliqués dans les fraudes électorales et la falsification des résultats, continuent à s'activer sur la scène politique.
-Le peuple, principal axe de la souveraineté, délègue les pleins pouvoirs au président Kais Saied qui dirige savamment le pays au cours de cette période exceptionnelle et cruciale que vit le pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.