Faouzi Daâs répond à Rached Khiari et le défie    Tunisie – Rym Mahjoub infectée au covid malgré sa vaccination    Tunisie – VIDEO : Mekki : Personne n'a le droit d'interpréter la constitution    Rached Khiari lance de graves accusations à l'encontre de Kaïs Saïed et promet des fuites    Injection de 31 millions de dinars pour réparer la flotte de Tunisair    Augmentation des prix des carburants    Affaire de la BFT | Une séance d'audition du ministre de Domaines de l'Etat à huis clos à l'ARP    Tunisie : La dernière des dernières de chez Tunisair... Inouï    Grève des agents de l'ATTT - Le report des dates de rendez-vous des visites techniques se fera gratuitement    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Décès de Amor Latiri    Tunisie: Hanen Ftouhi renonce à sa nomination à la tête de Shems Fm    Le PNUD TUNISIE et Attijari bank organisent le Hackathon Tekصح vers une santé plus connectée en Tunisie    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Commerce extérieur : aggravation du déficit commercial au premier trimestre    Les professionnels de la santé contestent la note ministérielle leur interdisant de traiter avec les médias sans autorisation préalable    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 19 Avril 2021 à 11H00    Un aperçu de quelques produits Huawei de la nouvelle stratégie 1+8+N    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Tunisie-Neji Jmal: Kais Saied nous pousse vers l'inconnu [Vidéo]    Tunisie: Kais Saied, commandant suprême des forces armées "militaires et sécuritaires": La foire aux arguments    Tunisie – Coronavirus: Nouvelles mesures du 18 au 30 avril, que risque-t-on en cas d'infraction?    Tunisie: Le point sur l'état d'avancement de la campagne nationale de vaccination    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Tunisie – météo : Légère hausse des températures avec quelques pluies    Classement WTA : Ons Jabeur grimpe à la 25ème place, historique !    Les indiscrétions d'Elyssa    Volleyball | Championnat d'Afrique des clubs – 1er tour : A la portée de l'EST et du COK    One Tech Holding propose la distribution de 0,250 dinar par action    Première sportive tunisienne et africaine à être sacrée dans le JIU-JITSU brésilien : Hajer Jelili, une championne-née    Handball | Nationale A – 1ère journée play-off : Le CA piège l'ESS    Le président de la République présente ses condoléances à son homologue égyptien suite à un accident du train    Des mesures contre les contrevenants qui ne se conforment pas à la décision d'interdiction de la circulation des véhicules    Qui y a-t-il derrière les catastrophes en Egypte et à qui profitent-elles ?    Tunisie-Ligue 1 (J19 - matchs en retard): le programme de ce dimanche    Foot-Europe: le programme du jour    Mes odyssées en Méditerranée: Cachez-moi ces images que je ne saurais voir…    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Exposition «States of Exception», du 25 Mars au 2 Mai, à la station d'art B7L9 (Bhar Lazreg): Les œuvres de Thameur Mejri annonciatrices d'une nouvelle ère    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    La prochaine mission habitée vers la Lune se fera dans un vaisseau de chez SpaceX    La Russie interdit l'entrée sur son territoire de responsables de l'administration Biden    Sfax | 3 migrants clandestins secourus et 21 corps repêchés    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les professionnels tirent la sonnette d'alarme
Suspension des décisions de la commission d'aide à la production cinématographique
Publié dans La Presse de Tunisie le 12 - 03 - 2016

Les associations et les syndicats des producteurs, réalisateurs, techniciens et distributeurs représentatifs du secteur cinématographique nous ont fait parvenir un communiqué publié, hier, dans le but d'éclairer l'opinion publique nationale sur la situation qui prévaut dans le cinéma tunisien, notamment après le gel provisoire par le Tribunal administratif des décisions de la dernière commission d'aide à la production cinématographique du ministère de la Culture. Le communiqué expose, en substance, ce qui suit :
Un cinéaste connu pour son appartenance à l'ex-RCD et pour son inimitié manifeste pour la majorité des composantes du secteur cinématographique a intenté, au nom d'une association qu'il préside et qu'il a confisquée, un procès pour annuler les décisions de la commission d'aide à la production cinématographique de l'année 2015, accompagné d'une demande d'arrêt des décisions, jusqu'à ce que le Tribunal administratif tranche sur le fond. Cette association a, également, demandé le report de l'exécution des décisions de la commission jusqu'à ce que le Tribunal tranche concernant la demande de l'arrêt de l'exécution. Le Tribunal administratif a accepté cette demande et a ordonné la suspension de l'exécution des décisions de la commission en attendant de trancher sur la demande de l'arrêt de l'exécution.
Tous les réalisateurs, producteurs, techniciens et cinéastes ont été, dans leur majorité, surpris par cette menace dangereuse qui constitue un précédent nuisible au secteur cinématographique à court et moyen terme, surtout si l'on sait que la majorité des accords entre le ministère de la Culture et les bénéficiaires de l'aide à la production ont été signés et que certains films ont été tournés ou sont en cours de tournage. La décision de suspension des aides à la production cinématographique pourrait provoquer troubles et tensions dans les rangs des professionnels du secteur et pourrait engendrer un grand nombre de problèmes :
– De grandes difficultés financières pour les producteurs qui pourraient déboucher sur la faillite de ceux qui ont déjà préparé ou tourné les films
– La privation de centaines de techniciens, de réalisateurs, d'acteurs et de fournisseurs de services techniques de sources de revenus, surtout que la plupart d'entre eux sont des professionnels indépendants n'ayant pas d'autres sources de revenus
– Le blocage des accords de coproduction avec les parties étrangères entraînera la perte de confiance de ces dernières en les producteurs et en l'administration
– La fragilisation du secteur cinématographique en offrant l'opportunité à tous les mécontents des décisions de la commission d'aide à la production de recourir au Tribunal administratif afin de remettre en cause la crédibilité des commissions et des décisions du ministère de la Culture.
La commission d'aide à la production cinématographique reçoit annuellement 80 dossiers de demande d'aide à la production et ne peut satisfaire tout le monde, ce qui est la logique même, dans la mesure où tous les dossiers reçus ne répondent pas aux conditions de qualité. Cela outre que les subventions consacrées ne suffisent pas à satisfaire tous les candidats.
Les commissions d'aide à la production nous ont habitués, depuis 2011, au sérieux, à la vigilance et à la transparence. Le retour de la Tunisie au-devant de la scène cinématographique internationale, par l'obtention de films tunisiens de plusieurs distinctions mondiales ainsi que le retour massif du public aux salles de cinéma constituent la meilleure preuve de la justesse des choix de ces commissions. La majorité écrasante des films tunisiens produits ces dernières années étant subventionnés par le ministère de la Culture. Il est à préciser que la majorité des films primés ont été réalisés par de jeunes réalisateurs ayant fait la preuve de leur capacité à créer et à toucher le public aussi bien en Tunisie qu'à l'étranger.
En 2015,la dernière commission ne s'est pas détournée de sa ligne directrice puisque la plupart des projets subventionnés sont l'œuvre de jeunes réalisateurs.
Les associations et les syndicats représentatifs du secteur cinématographique et signataires de ce communiqué nient toute représentativité des deux structures ayant introduit le recours en question et annoncent ce qui suit :
– Nous appelons le ministère de la Culture à trouver une solution rapide à ce problème en vue de faire face aux dangers qui guettent le secteur et ses professionnels. – Nous annonçons notre intention de saisir le Tribunal administratif afin d'annuler sa décision de geler l'exécution des décisions prises par la commission d'aide à la production. Et nous avons pleine confiance en le Tribunal administratif qui rendra justice aux professionnels du secteur cinématographique.
– Nous demandons aux professionnels de faire face énergiquement aux tentatives d'intimidation et de repositionnement menées par un cinéaste qui a quitté l'histoire par la petite porte. Et d'éviter, ainsi, de le suivre dans ses tentatives.
– Nous annonçons notre mobilisation en vue de défendre le secteur cinématographique et de poursuivre notre parcours digne et honorable afin de porter haut le drapeau national dans les manifestations internationales et d'être encore plus proche du public tunisien.
Les signataires :
– La Chambre syndicale nationale des producteurs de longs-métrages
– La Chambre syndicale nationale des exploitants et distributeurs du secteur cinématographique
– L'Association des réalisateurs tunisiens
– L'Association des cinéastes tunisiens indépendants
– L'Association des ingénieurs du son.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.