Tunisie : D'autres dossiers dangereux concernant le décès du capitaine de la Garde nationale    Tunisie : Campagne 'C'est moi qui porte la culotte !' pour lutter contre la précarité menstruelle    Coronavirus : Le PDG de Pfizer annonce une bonne nouvelle    La toile émue à la vue de musiciens tunisiens quitter le pays à bord du même avion    Expo Dubai : 2e plainte contre le Cepex, cette fois Kais Saied devra taper    Maroc – Allemagne : Vers la réconciliation ?    CAN 2021 : Résultats complets et classements à l'issue de la J02    Eric Zemmour condamné à 10 000 € d'amende pour provocation à la haine    Hichem Djaït aux yeux de ses contemporains    Abdelmalek écarte tout risque de catastrophe dans les établissements scolaires    Tunisie-officiel : Levée de la Résidence surveillée sur deux personnes    Achat auto: Quelle voiture choisir ? Et comment ?    Fathi Sellaouti sur les pas de Neji Jalloul : ça va secouer à la prochaine rentrée    Tunisie – Sonede : Perturbation de la distribution de l'Eau dans le Grand Tunis    Le film 'STREAMS' de Mehdi Hmili projeté en Tunisie dès le 19 janvier (B.A. & Synopsis)    Open d'Australie : Ons Jabeur forfait pour cette édition    Covid-19 | Nabeul : 901 cas détectés dans le milieu scolaire    Ooredoo s'allie à Fujifilm et lance une solution digitale d'impression photo    Autos-Maroc: La marque au lion bat son record de vente en 2021    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 17 Janvier 2022 à 11H00    CAN 2021 | Groupe F, 2e journée – Tunisie-Mauritanie (4-0) : Une si belle réaction !    Enregistrements des derniers appels téléphoniques de Ben Ali : Quel apport historique ?    La Tunisienne Sonia Ben Ammar ''heureuse'' de représenter ses origines    Les indiscrétions d'Elyssa    Tribune | La crise de l'art contemporain, un problème de discours ou de pratique ?    Tunisie-coronavirus : La plupart des hospitalisés sont des non-vaccinés    NEWS | Sadok Selmi pour Cameroun-Cap Vert    Bechr Chebbi :'' Israël gérait la sécurité et l'armée lors de la manifestation du 14 janvier ''La réponse de Khalifa    Tunisie : Taux de remplissage des barrages à près de 50%    Que veulent-ils vraiment ?    Le nombre de participants aux consultations électroniques    JSK : On ne chôme pas...    Des nouvelles données du vaccin AstraZeneca confirment son efficacité comme troisième dose de rappel    Express    Insecte tueur de cactus : Un danger qui guette des milliers d'hectares...    Météo: Températures en légère hausse pour ce lundi    Italie: Les policiers refusent de porter un masque rose    Open d'Australie : Ons Jabeur déclare forfait    La baguette magique de « Soumoud » pour sauver la Tunisie !    Arts plastiques | Thameur Mejri au musée d'art contemporain de Lyon    Ridha Lénine suggère des réponses à la consultation nationale    Secousse tellurique à Gafsa    Maltraité, l'artiste Saja demande la récupération de ses tableaux du pavillon tunisien à l'Expo Dubai    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    CAN (2e journée): les matches de ce dimanche    Scandaleux : Le correspondant d'un journal français frappé par des policiers le14 janvier    Meurtre du caporal Saïd Ghozlani : Des peines allant de 32 ans de prison à la condamnation à mort    L' Ukraine victime d'une grosse cyberattaque visant ses sites gouvernementaux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Parler aux Tunisiens
Publié dans La Presse de Tunisie le 03 - 12 - 2021

Quatre mois après l'activation des mesures exceptionnelles par le Président de la République, les espoirs fondés sur des lendemains meilleurs commencent à s'estomper. Le malheur c'est que ce n'est pas à cause de la compromission du processus démocratique que le désespoir commence à gagner le cœur du Tunisiens mais à cause du noir qu'il broie à longueur de journée.
En effet, l'action politique et la focalisation sur la lutte contre la corruption qui a marqué la stratégie politique du chef de l'Etat, bien qu'appréciée par une large frange de la population, ont été menées au détriment du volet social et économique tombeur du régime de Ben Ali. De ce fait, la grogne pointe le nez et la colère commence à se manifester auprès des secteurs et des régions. Déjà, on signale le retour des sit-in, des manifestations un peu partout dans le pays. Les plaies sociales sont rouvertes et les réponses du gouvernement tardent à venir. Ce mutisme est d'autant plus inquiétant quand on sait qu'aucune vision n'est claire du côté de l'exécutif. Entre-temps, les opposants au Président profitent de ce mécontentement populaire pour hausser le ton et affûter leurs armes pour revenir à la charge. Ils resserrent leurs rangs et préparent l'offensive, appuyés dans leur démarche par des puissances étrangères qui tiennent mordicus au retour au processus constitutionnel. Mais les inquiétudes les plus fortes puisent leur origine dans la faillite financière de l'Etat qui risque de ne pas pouvoir combler un trou béant dans le budget du pays. En effet, la réticence des bailleurs de fonds et l'hésitation des pays frères et amis à accorder à la Tunisie une lampée pour relancer les moteurs mettent le pays dans une situation extrêmement délicate. Il est grand temps de parler aux Tunisiens, de dire la vérité sur la situation économique et financière et de leur exposer les contours de l'étape politique à venir. Se murer dans un discours de culpabilisation ne servira pas à résoudre les problèmes des Tunisiens. Une adresse au peuple est plus qu'urgente pour traiter ensemble les maux qui traumatisent notre pays. Chaque jour compte, chaque minute est importante avant qu'il ne soit trop tard pour expliquer et convaincre.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.