Tunisie – Hausse des prix : Tabboubi accuse le gouvernement de préparer la levée totale des subventions    Laarayedh : « L'affaire des combattants Tunisiens dans les zones de conflit vise à détourner l'attention des vraies préoccupations sociales »    Tunisie – Ouverture d'une enquête judiciaire après la saisie d'une grande somme d'argent dans le local d'un syndicat sécuritaire    Tunisie – Météo : Alerte aux orages !    Tunisie – Bizerte : Un élève de septième année poignarde son camarade et l'envoie en soins intensifs    Fermeture des locaux d'un syndicat de police : le ministère de l'Intérieur donne sa version    En vidéos: Tout savoir sur la Conférence internationale ''COMESA Tunisia Business Women Days''    Le Courant démocrate boycotte les élections du 17 décembre 2022    Sahara occidental : Madrid protégé par l'UE provoque ouvertement Alger    Hand – Championnat arabe des clubs (H) : Programme TV des finales    Malek Zahi en visite à Douar Hicher pour tenter d'apaiser les tensions    Tunisie – Brésil : Formation probable des Aigles de Carthage    Tunisie: Un parti appelle à reporter les législatives    Une délégation de la BERD en Tunisie    Indice du secret financier: La Tunisie classée 102ème sur 140 pays    CAF CL : Les affiches du 2e tour enfin connues    Tunisie: Baisse importante des quantités de céréales collectées    Crise multiforme en Tunisie : Radhi Meddeb appelle à un traitement de fond    Tunisie-accidents : 4 morts et 258 blessés en 24 heures    L'extrême droite victorieuse en Italie - En Tunisie, les enjeux semblent échapper au pouvoir    France-Sondage : L'étoile filante Elisabeth Borne pourrait sauver la "macronie"    La Tunisie participe au Championnat d'Afrique Hommes (du 26 au 30 septembre en Egypte) : Autant de promesses que de certitudes    La situation sécuritaire au centre de la réunion du Conseil supérieur des Forces de sécurité intérieure    Zelensky est formel : Poutine est capable de balancer des bombes nucléaires    Youssef Al Qaradawi est mort    Le Tunisien Amine Marrakchi remporte le prix Claude-Antoine Peccot du Collège de France    Les Tunisiens Qui Sont-Ils ? D'où Viennent-Ils ? Les Révélations De La Génétique    Tunisie : Le maire de Mornag placé en garde à vue    Match Tunisie-Brésil : A quelle heure et sur quelles chaînes ?    Mouvement de protestation des enseignants vacataires (Vidéo)    Tunisie: Réouverture de l'inscription à distance en classes préparatoires    Encore un pack à gagner pour la coupe du monde chez Ooredoo    Université Européenne: Prodigieuse Remise des Diplômes 2022 en présence du conseil de l'Europe    POINT DE VUE | Le prestige, l'intérêt...    Coupe du monde 2022 : Quelle liste choisira Deschamps pour affronter la Tunisie ?    CA | Trouver les bonnes inspirations : Lutter contre les freins invisibles    Le Goethe-Institut présente l'exposition «Mirath : Music» : Le patrimoine culturel comme une entité vivante    Nouveau souffle à la Maison du roman : Des rêves, des projets et un bel envol !    Météo : Pluies orageuses prévues dans les régions de l'ouest    Un dispositif sécuritaire draconien pour la fermeture des locaux d'un syndicat de police    BCT: Les recettes touristiques ont augmenté de 86%    La liberté d'expression en Tunisie selon Dilem    Noor Arjoun (chanteuse) et Selim Arjoun (musicien) à La Presse: "Le concert du Festival de Carthage était la célébration de toute la jeunesse tunisienne"    Mhamed Slaheddine Chérif, Hammadi Redissi, Jocelyne Dakhlia et Olga Lizzini, lauréats de Prix du Forum Insaniyyat    Ahmed Ounaïes: La Palestine et le double standard    Film Gadeha , Une seconde vie d'Anis Lassoued : Un film immersion dans la pré-adolescence    Tunisie-Bangladesh : Vers le renforcement des échanges commerciaux    Lorsque le président Ukrainien Volodymyr Zelenskiy évoque la Tunisie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Slim Kaâbi, manager du bureau RAI: Réussir l'adéquation «formation-emploi»
Publié dans La Presse de Tunisie le 07 - 12 - 2021

Les centres de formation professionnelle —dont le nombre dépasse la centaine—, éparpillés dans tous les gouvernorats, sont peu connus. Mais la collaboration des centres avec les professionnels industriels améliore nettement les résultats escomptés car la formation en alternance (théorie et pratique) permet d'obtenir un résultat plus probant tout en sachant que dans les années 70 et 80, des chefs d'entreprise faisaient partie du jury des examens de fin de stage au sein des centres de formation professionnelle. Afin d'en savoir plus, nous avons contacté M. Slim Kaâbi, manager du bureau RAI, afin qu'il nous éclaire davantage sur la grande rentabilité des centres de formation professionnelle. Interview.
Comment récupérer les défaillants de l'enseignement afin d'assurer leur intégration dans le marché de l'emploi?
Tout d'abord, je tiens à signaler que chaque année, on recense environ 100.000 élèves défaillants de l'enseignement. Afin d'assurer l'intégration de ces défaillants dans le marché de l'emploi,il est préférable d'unir les 2 ministères, celui de l'Education et celui de la Formation professionnelle. De cette manière, ces défaillants ne se sentiront pas marginalisés et rejetés par la société. Pour démontrer l'efficacité de la formation professionnelle, je cite l'exemple d'un centre de formation dans le domaine de la confection des chaussures, créé à Tunis en 1954, qui a contribué largement à l'amélioration de la production dans ce secteur du point de vue qualité et quantité. Ce centre était à l'origine de la création, en 1969, du Centre national du cuir et de la chaussure. Aujourd'hui, on compte 9 centres de formation dans l'industrie de la chaussure dont 6 centres pour la formation des ouvriers et 3 pour la formation des cadres. De ce fait, on a recensé, en l'an 2000, un montant des exportations des chaussures évalué à 363 milliards de millimes, alors qu'en l'an 2020, le montant des exportations s'est nettement amélioré et a été évalué à 1.350 milliards de millimes. Aujourd'hui, les cycles de formation touchent une multitude de secteurs comme le bâtiment, l'électricité,le transport,l'emploi de bureau,le textile et l'habillement, les chaussures et la maroquinerie, l'artisanat, l'agroalimentaire, l'hôtellerie, l'agriculture, la mécanique, l'électronique… La formation professionnelle est couronnée de diplômes. L'on cite notamment le CAP (Certificat d'aptitude professionnelle), le BTP (Brevet de technicien professionnel) et le BTS (Brevet de technicien supérieur, une formation réservée aux bacheliers).
Quelles sont les perspectives d'emploi des diplômés de la formation
professionnelle ?
Les divers diplômes de la formation professionnelle facilitent la création de projets et l'amélioration de la production et de la productivité permettent une prospérité à toute entreprise où l'exportation est bénéfique autant pour l'entreprise que pour l'Etat.
Le Cepex (Centre de promotion des exportations), depuis sa création en 1975, assiste et conseille les producteurs tunisiens dans le domaine de l'exportation. Il gère un fonds spécial appelé le Foprodex (Fonds de promotion des exportations) qui vient en aide aux exportateurs en leur octroyant des primes pour le transport et la publicité.
Quel est le handicap qui freine l'essor de l'exportation?
Le seul handicap est le manque total d'information au sujet des lois se rapportant aux parcours nécessaires à la création de projets, aux encouragements et avantages fiscaux et financiers. J'ajoute que le centre de commerce international à Genève dont le site est (www.intracen.org) peut informer tout opérateur des coordonnées des institutions commerciales du monde entier, et ce, afin de faciliter les échanges commerciaux. Il est utile de signaler que la formation professionnelle doit avoir la place qu'elle mérite à commencer par l'institution d'un partenariat des centres avec les professionnels industriels, et ce, afin d'analyser les vrais besoins de chaque secteur. D'autre part, il est nécessaire et urgent de réglementer l'obtention des diplômes de formation professionnelle par une classification adéquate ainsi qu'au moyen de la digitalisation numérique.
Le mot de la fin ?
Le développement du secteur de la formation professionnelle ne réussit que par l'institution d'une démarche claire (formation selon le besoin du marché de l'emploi).
D'ailleurs, les Etats sont classés d'après leur réussite dans les secteurs de l'industrie et du commerce.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.