Que risque Rached Khiari ?    France: Les ambassadeurs de la Tunisie et l'Italie discutent la relance du tourisme    Médenine-Coronavirus : Une situation épidémiologique préoccupante    Inde-Coronavirus : Nouveau record quotidien de victimes!    Tunisie – Covid19 : Pourquoi refusent-ils d'accélérer la vaccination ?    Coupe de la CAF : L'Etoile du Sahel éliminée, le CS Sfaxien en quarts    Dans un marché déserté, la bourse de Tunis récupère timidement ses pertes    Assurances Maghrebia : Chiffre d'affaires en hausse de 12,81% au 1er trimestre 2021    « Mahdia, chroniques d'une ville heureuse », le récit enchanteur de Alya Hamza    Prolongation de la validité des certificats de visite technique    Ministère des Finances Facilitations en faveur des entreprises impactées par la crise du Covid-19    Syrie : Bashar Al-Assad présente sa demande de candidature aux élections présidentielles    Nouveau round FMI-Tunisie : y aurait-il de nouveaux crédits ?    Monde: Daily brief du 21 avril 2021    Afrique : 4,5 millions de cas Covid-19 confirmés    PSG vs Angers: Où regarder le match des quarts de finale de la Coupe de France du 21 avril?    Levée du sit-in des employés de Shems FM    CNRPS : Une application pour payer les cotisations en ligne    Manque de solidarité : Trabelsi fustige les grandes surfaces    Le Synagri fustige la hausse des prix des carburants    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 21 Avril 2021 à 11H00    Arrestation à Mahdia de trois personnes impliquées dans des affaires terroristes    Tunisie – météo : Brouillard local le matin et hausse des températures    Abdelkarim Harouni : Kaïs Saïed est un projet de dictateur !    MEMOIRE : Khalifa BOULAARES EL HERZI    L'ambassadeur Moez Mahmoudi renforce le cabinet du ministre de l'Economie, Ali Kooli    Populisme, accusations sans preuves et discours de bas niveau : Qui mettra fin aux dérapages des députés ?    CONDOLEANCES    Billet | Relais de croissance    Foot-Europe: le programme du jour    Al Ahly (Egypte) – Ali Maaloul entame son programme de réadaptation physique sur le terrain    BCT : Les avoirs en or de la Tunisie s'élèvent à 675 MD, à fin décembre 2020    News | Retour en octobre pour Dahmen    Coupe de la CAF | Salitas-CSS (17h00 à Ouagadougou) : Mettre les bouchées doubles    Foot – Les clubs anglais disent "stop" à la Super League !    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Dernière minute- Kasserine : Etat de santé du citoyen blessé dans l'explosion d'une mine    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Les indiscrétions d'Elyssa    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Entre rêves et secrets
A la Basilique St-Cyprien
Publié dans La Presse de Tunisie le 30 - 07 - 2016

Le public de la 52e édition du Festival international de Carthage a répondu présent à l'appel des deux jeunes musiciens tunisiens,
en l'occurrence Chadi Garfi et Raoudha Abdallah.
La première partie de la soirée a été assurée par Chadi Garfi et son spectacle «Rêve», associant musique arabe, tunisienne et contemporaine occidentale, à travers des chansons et pièces instrumentales du XXe siècle, et des compositions personnelles de Chadi Garfi sur des textes inédits du Palestinien Ibrahim Touqan, l'Egyptien Youssef Badrous et des Tunisiens Oussama Farhat et Mahdi Hmili. Ce fut à la jeune artiste Asma Ben Ahmed d'ouvrir le bal par un florilège de chansons qui ont fait le bonheur de l'assistance. Elle a interprété trois chansons de Oussama Farhat «Jardin d'hira» (reprise), «Tas'alni» et «Tounsia wla Akoun», écrite par feu Sghaïer Ouled Ahmed, ainsi que deux autres chansons de la grande cantatrice Fairouz, le tout sur une distribution de Chadi Garfi. Et c'est à travers un morceau instrumental dans une fusion entre orient et occident que Chadi Garfi a rendu un hommage mérité au musicien Faouzi Chekili, présent ce soir sur scène avec l'orchestre symphonique de Tunis et ses 50 musiciens. Noureddine Béji avec sa voix exceptionnelle a, quant à lui, excellé dans «Rêve» de Chadi Garfi avec une kyrielle de chansons arabes finement arrangées par Chadi Garfi qui a réussi à marier la musique occidentale et arabe avec harmonie et beaucoup de subtilité.
«Asrar» de Raoudha Abdallah
C'est avec la célébrissime «Bin El Wediane», tirée de notre patrimoine musical populaire que Raoudha Abdallah a entamé son concert «Asrar» programmé en deuxième partie de la soirée du 26 juillet à la Basilique St-Cyprien. Avec ses huit musiciens, elle a enchaîné avec «Ya wlidi», paroles de Béchir Lakani et musique de Raoudha Abdallah, «Waalach» paroles de Béchir Lakani, musique de Mouna Chtourou, «Elli Fet», paroles et musique de Chtourou et, enfin, «Ounadi» paroles et musique de Raoudha Abdallah. Pendant 45 minutes non-stop de musique et de chants, Raoudha Abdallah a émerveillé son public jusqu'à la fin de son concert où les belles sonorités n'avaient d'égales que la voix sublime de cette artiste à l'avenir très prometteur. «Asrar» est le fruit d'une recherche laborieuse sur les rythmes et les sonorités du terroir tunisien, algérien et marocain. Une démarche qui s'attelle à décortiquer le patrimoine magrébin commun, incluant les régions désertiques, d'où les sonorités qui nous mènent jusqu'au fin fond du désert aux confins de Tombouctou.
«Le nom donné au spectacle est tiré des efforts que nous effectuons justement pour chercher dans les secrets qui permettent à un air ou un chant de se balader entre différentes régions», a précisé Raoudha qui a été primée pour ce projet lors de la dernière édition des Journées musicales de Carthage (JMC).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.