REMERCIEMENTS ET FARK: M'Hamed Ben ALYA    REMERCIEMENTS: Professeur Moncef CHENOUFI    DECES: Dr Mokhtar JELILI    Monsieur Mahmoud Zani:LES ENTREPRISES MULTINATIONALES : QUELLES NORMES DE REGULATION ? QUEL TYPE DE CONTROLE ?    Analyse sociologique du discours de Mechichi    Et Kaïs Saïed ne jouit plus de la même popularité    PERMIS DE CONDUIRE: Tout ce qu'il faut savoir    Interview AHMED BOUZGANADA : Favoriser la mise en place d'outils d'optimisation des processus de production    La crise accélératrice de changements : Les enseignements qui peuvent guider les orientations futures    NEWS: Le Sahel SC engage Hichem Dali    Point de vue: Qu'est-ce qui pourrait changer ?    Mondial Hand 2021 – Autriche vs Maroc : sur quelle chaîne voir ?    Foot-Europe: le programme du jour    Tunisie [Vidéo]: Démarrage de campagne "Azima" de prévention contre le coronavirus à Médenine    Six conditions pour être un vrai 'Houmani' !    Moez Cherif, Président de l'Association de défense des droits de l'enfant à La Presse «La fermeture des établissements scolaires est la preuve de l'échec de notre politique sanitaire»    Programmes confinés: Savoir adapter le vivant au numérique    Club Africain : vers le règlement de tous les dossiers auprès de la FIFA    Tunisie-Ligue 1 : programme de la 9e journée    Ahmed Friaa - Tunisie: Deux hypothèses possibles (Vidéo)    Réunion constitutive du groupe d'amitié parlementaire Tunisie-Espagne-Portugal    Tunisie : Le 2ème pays sur le plan africain en matière de création d'entreprises en ligne    Coronavirus: Fermeture d'un bureau de poste à Mahdia    Sonia Ben Cheikh rassure les Tunisiens    USA: Le message d'adieu de Melania Trump    Météo: Prévisions pour mercredi 20 janvier 2021    Mouvements de protestation des jeunes en colère | Appel à trouver des solutions urgentes    Tunisie-CPG : Reprise des activités après plus de 40 jours de grève    L'efficacité du 2ème vaccin russe anti-Covid est de 100%    Le ''patient zéro'' de l'épidémie pourrait ne jamais être retrouvé    Le comité directeur du Festival de la chanson tunisienne dévoile les grandes lignes de l'édition 2021    Centre 13 août, le nombre de demandeurs d'emploi en hausse    Le digital au féminin; Une exposition de Olfa Dabbabi à WeCode Land    STIP : Un chiffre d'affaires en augmentation de 43%    Hand – Mondial 2021 : La Tunisie, la victoire et rien que la victoire !    USA: Joe Biden serait-il capable d'offrir la citoyenneté à des millions d'immigrants?    Foot-Europe: le programme du jour    Anissa ben Hassine, universitaire, auteure de « C'était un 14 janvier 2011 à Tunis », paru chez Leaders à La Presse: «On ne met pas sa propre vie de côté quand on vit une révolution»    Quid de la culture    Contrepoint | Populisme, trumpisme : nul génie qui vaille...    L'INDUSTRIE 4.0 POUR STOPPER LA DESINDUSTRIALISATION DE LA TUNISIE    AI Africa Week : Quel(s) futur(s) pour l'intelligence artificielle ?    Tunisie – Quand les présidents comprendront-ils que l'intérêt de la Tunisie est en jeu et qu'il est prioritaire ?    Le cinéma tunisien présent à la 18ème édition du FCAPA en ligne    Un virus asiatique dont le taux de mortalité atteint 75% préoccupe les chercheurs    Tunisie : Nouvelle session du programme "Octopus" de la FKL    Sombre fin de règne pour Trump Un ministre démissionne et dénonce les discours post-élection    Bruits et chuchotements    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'AMT réclame le report des audiences prévues
Conseil supérieur de la magistrature
Publié dans La Presse de Tunisie le 19 - 12 - 2016

Les magistrats observeront, mercredi, un mouvementde protestation devant le palais du gouvernement
Réuni samedi en urgence, le conseil national de l'Association des magistrats tunisiens (AMT) a appelé au report des audiences dans tous les tribunaux mardi 20 décembre. Dans une motion, dont une copie est parvenue à l'agence TAP, le conseil a, également, appelé à observer, mercredi prochain, un mouvement de protestation devant le Palais du gouvernement à La Kasbah pour dénoncer les « tentatives d'entraver le processus d'installation du Conseil supérieur de la magistrature (CSM)».
Par ailleurs, le conseil a exhorté les différentes composantes de la société civile à soutenir la mobilisation des magistrats pour défendre l'indépendance de la justice soulignant la création d'une cellule de crise au sein de l'AMT pour assurer la coordination entre les tribunaux de l'ordre judiciaire, le Tribunal administratif et le tribunal des comptes
Le conseil de l'AMT a, aussi, exhorté le chef du gouvernement à accélérer la validation des candidatures proposées par l'Instance provisoire de l'ordre judiciaire afin de parachever la mise en place du CSM.
Plus tôt dans la journée, Raoudha Karafi, présidente de l'AMT, avait déclaré à l'agence TAP être étonnée de l'appel de la présidence du gouvernement aux membres du CSM à prêter serment avant le parachèvement de la composition du conseil, dénonçant « une déviation grave du processus d'installation du Conseil». Elle a tenu à préciser que la prestation de serment « ne devait avoir lieu qu'une fois la composition du CSM complétée».
Le CSM qui est, selon l'article premier de la loi organique n° 2016-34 du 28 avril 2016, une institution constitutionnelle, sera le garant, dans le cadre de ses attributions, de la bonne administration de la justice et de l'indépendance de l'autorité judiciaire, conformément aux dispositions de la Constitution et des conventions internationales ratifiées. Il bénéficie de l'autonomie administrative et financière et de l'autogouvernance et dispose d'un pouvoir réglementaire dans son domaine de compétence.
Le conseil regroupe quatre organes : le Conseil de l'ordre judiciaire, le Conseil de l'ordre administratif, le Conseil de l'ordre financier et l'Assemblée plénière des trois conseils.
Il est à rappeler que cinq structures judiciaires ont appelé, samedi, les membres du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) à accélérer l'entrée en activité du Conseil conformément aux dispositions de l'article 36 de la loi organique portant création du Conseil supérieur de la magistrature.
Réunies samedi, les structures judiciaires ont accusé des parties bien précises sans les citer de compromettre le processus d'installation des institutions qui incarnent le pouvoir judiciaire dénonçant un retard pris dans le processus de la transition. Dans une déclaration conjointe publiée à l'issue de la réunion, les structures judiciaires ont mis en garde contre toute tentative de bloquer la mise en place de la Cour constitutionnelle, de geler le cursus processionnel de certains magistrats et de menacer l'indépendance de la justice et la continuité du service public.
Les signataires de la déclaration sont :
1) Le Syndicat des magistrats tunisiens
2) L'Union des magistrats administratifs
3) L'Union des magistrats de la Cour des comptes
4) L'Association tunisienne des jeunes magistrats
5) L'Association des magistrates tunisiennes


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.