Météo: Prévisions pour mardi 21 mai 2019    BE TOUNSI & Le HUB DESIGN NABEUL, organisent conjointement une soirée consacrée au lacement de la nouvelle marque YELITE    Tunisie – Un homme d'affaire tunisien dirige une équipe d'admins de pages Facebook suspectes    L'armée saoudienne intercepte deux missiles qui ciblaient La Mecque    France : Evacuation urgente de la tout Eiffel à Paris    Tunisie – Décisions pour repêcher Tunisair dont le licenciement de plus de 1000 agents    Le Sénégal désire s'inspirer de la Tunisie pour le rachat de l'électricité renouvelable auprès des particuliers    La France accorde à la Tunisie une nouvelle subvention de 1,5 M€    Adieu aux plaques Bleues des voitures de Location    Par Anis Khelifi : ITIL dans les entreprises tunisiennes    L'ALECA sera ce qu'en feront les négociateurs tunisiens, déclare Olivier Poivre d'Arvor    Badderdine Ouali revient sur la station T et la fuite des ingénieurs    Tunisie : une secousse tellurique de 2,7 degrés enregistrée à Métlaoui    Cannes 2019 : l'acteur Mohamed Dhrif primé aux Critics Awards de l'ACC    Secousse tellurique d'une magnitude de 2,7 degrés à Métlaoui    Samsung Galaxy A70: caractéristiques    Tunisie: Des vendeurs ambulants de fripe protestent devant le gouvernorat à Bizerte    Tennis : Malek Jaziri continue de reculer au classement ATP et Ons Jabeur garde sa place    Les DRIVING NIGHTS by PEUGEOT    Suite à une décision de la justice tunisienne, l'association Shams rayonne de nouveau en toute légalité    Ligue 1 : Un arbitre égyptien pour le Classique CSS-ESS    En photos : Dorra Zarrouk resplendissante, sa robe rose enflamme le Tapis rouge à Cannes    DELICIOUS lance officiellement sa Nouvelle Collection « BOHO CLIC » ETE 2019    Dr Sonia Ben Cheikh participe à l'ouverture de la 72ème session de l'OMS à Genève    Le Tunisien Mansour Barnaoui remporte 1 million de dollars: ‘'J'achèterai une maison...''    Le premier téléviseur intelligent à commande vocale en arabe est lancé par LG    La Synagogue El Ghriba à Djerba sous haute surveillance – Prés de 7000 visiteurs attendus pour le pèlerinage juif    Musée Bardo Up : Une application pour explorer le musée avec la réalité augmentée (Vidéo)    Khémaïes Jhinaoui entame aujourd'hui sa visite officielle à Oslo, en Norvège    Youssef Chahed préside un CMR consacré spécialement au secteur des Transports et à Tunisair    Tunisie: Vidéo fuitée, Sofiène Toubel, accuse ces parties et promet d'en révéler davantage    Coupe de la CAF (Finale aller) : La RS Berkane s'imopse face au Zamalek    Belgique : Hamdi Harbaoui meilleur buteur pour la deuxième saison de suite    Prix Marc-Vivien Foé : l'Ivoirien Nicolas Pépé remporte l'édition 2019, Whabi Khazri deuxième    Manchester City : Kompany annonce son départ    Suppression des faux comptes par la société Facebook : Précisions de l'ISIE    Températures entre 20 et 25°C sur le nord, aujourd'hui    En photos : Quand deux célébrités portent la même robe à Cannes...    Suites aux sanctions de Trump, Huawei Android risque d'être privé des services de google    Le Hollandais Duncan Laurence remporte la 64e édition de l'Eurovision    Libye: La Turquie envoie 30 voitures blindées en soutien aux forces anti-Hafter    Egypte: Un bus touristique ciblé par une explosion devant un musée au Caire    Le Tunisien Farouk Ben Mustapha sacré « Meilleur gardien du championnat » en Arabie saoudite    En vidéo : Dorra Zarrouk à la soirée Chopard à Cannes, que pensez-vous de son look ?    La France s'explique sur les accusations d'«ingérence» en Algérie    Ciné Social au CinéMadart : 1ère édition du 22 au 26 mai 2019 (Programme)    En Italie, une amende de 3500 à 5500 euros pour chaque vie sauvée    Une mosquée incendiée dimanche dernier dans l'Etat du Connecticut aux Etats-Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nja Mahdaoui tel qu'en lui-même
Galerie El Marsa
Publié dans La Presse de Tunisie le 07 - 03 - 2018

Ce météorite incontrôlable a suivi les trajectoires les plus diverses et les plus inattendues : on l'a vu customiser des avions, dessiner de somptueuses robes de soie, tisser de splendides tapisseries, travailler sur des peaux de gazelles, des parchemins, faire des vitraux, illustrer des poèmes... Rien n'arrête la créativité en ébullition de Nja Mahdaoui.
Raconter Nja Mahdaoui relève de la haute voltige. Comment suivre le parcours de cet artiste vibrionnant, qui crée comme il respire, franchit allègrement les frontières, s'essaie à toutes les expériences, et apparaît toujours là où on l'attend le moins ? De ses débuts dans une banque et dans le monde des chiffres, bien peu sont ceux qui gardent le souvenir. Seuls les anciens de la très vénérable STB ont en mémoire ses premières expositions. Et puis, ce météorite incontrôlable a suivi les trajectoires les plus diverses et les plus inattendues : on l'a vu customiser des avions, dessiner de somptueuses robes de soie, tisser de splendides tapisseries, travailler sur des peaux de gazelles, des parchemins, faire des vitraux, illustrer des poèmes...Rien n'arrête la créativité en ébullition de Nja Mahdaoui, mais il garde et poursuit une ligne constante : son travail sur les lettres et la calligraphie arabe.
Lui offrir une rétrospective, rappeler cinquante ans de carrière était une belle entreprise et un juste hommage qu'a décidé de lui rendre la Galerie El Marsa, galerie travaillant à cheval entre Tunis et Dubaï. Cette galerie a d'ailleurs largement contribué à faire connaître cet artiste tunisien sur le marché international de l'art en l'exposant régulièrement dans différentes foires d'art contemporain aux Emirats.
Les états de service de Nja Mahdaoui sont impressionnants : il a été Grand prix des Arts et des Lettres en Tunisie, membre du Jury International du Grand prix des arts de l'Unesco, membre du jury de la Biennale internationale de la calligraphie de Sharjah. Ses œuvres se trouvent dans les collections les plus prestigieuses : au British Museum de Londres, à la Bibliothèque nationale de France, au Musée national des arts africains de Washington, à l'Institut du Monde Arabe, au Musée d'art moderne de Bagdad, et bien sûr dans les collections du ministère des Affaires culturelles en Tunisie.
Retracer un demi- siècle de travail d'un artiste aussi éclectique ne fut, certainement pas une mince affaire. Il fallut retracer les œuvres, retrouver les collectionneurs, définir les périodes phares, tirer les fils conducteurs, dégager les tendances, élaguer pour aller à l'essentiel. Il est difficile de ne pas se perdre en chemin quand on a affaire à un créateur aussi prolifique. L'exposition de la galerie El Marsa offre un ensemble de belle cohérence, permet de suivre un cheminement artistique, s'arrête sur les fondamentaux, et nous livre Nja Mahdaoui tel qu'en lui-même


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.