Mohamed Ammar propose un plan de sauvetage en sept points    Vers un réexamen des articles controversés de l'amendement de la loi électorale    La Steg revient sur la coupure d'électricité à Kairouan    Accroissement de la demande nationale de produits pétroliers de 18%, à fin avril 2021    Hausse de la demande de gaz naturel de 10% (quatre premiers mois de 2021)    Tennis : Ons Jabeur égale la n°1 mondiale Ashleigh Barty    Tunisie- Kairouan: La coupure d'électricité n'a causé aucun décès    Tunisie – météo : temps nuageux et baisse de température prévue    Campagne "Beach Clean" dédiée aux opérateurs touristiques dans trois pays méditerranéens    Confinement général pour les gouvernorats dont le taux de contamination est de 400 cas pour 100 000 habitants    " Dictionnaire de la terminologie des arts visuels ", nouvel opus de Sami Ben Ameur    Apaisement et solidarité    A 37 ans, Oussama Mellouli qualifié pour les Jeux Olympiques de Tokyo    Concurrence féroce pour recruter Kechrida : Destination finale    Tennis | Tournoi de Birmingham : Enfin un titre pour Ons Jabeur !    Tunisie- Confinement général et Concours d'Entrée aux Cycles de Formation d'Ingénieurs    Handball | Le bilan de la CAN des dames au Cameroun : Au-delà des espérances !    Daily brief du 21 juin 2021: Confinement général dans plusieurs gouvernorats    Coronavirus : la Tunisie le pays plus touché parmi ses voisins de la Méditerranée    Tunisie-Tunisair: Avis aux passagers à destination de l'Algérie    Birmingham : Ons Jabeur remporte son premier titre, HISTORIQUE !!!    Toute la classe politique est défaillante et doit partir    Décès de Ridha Hamza    Dacia dévoile sa nouvelle identité visuelle    Programme TV du dimanche 20 juin    Médenine: Air France reprend ses vols vers l'aéroport de Djerba-Zarzis    FITA 2021 : Neuf ministres africains seront présents aux côtés des plus grands bailleurs de fonds    Le programme des demi-finales de la Coupe de Tunisie    La cinéaste tunisienne Kaouther Ben Hania au jury des courts métrages et du concours des films d'écoles de la Cinéfondation du festival de Cannes 2021    Exposition de groupe «Itération» à la Galerie Aïn Répéter pour mieux dire    Protection contre la violence et la discrimination fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre: Observations préliminaires sur la situation en Tunisie    Affaire Nabil Karoui — l'association tunisienne des experts judiciaires affirme : «Aucune mise en accusation n'a été formulée à l'encontre des experts»    SALON POLLUTEC La Tunisie en tant qu'invitée d'honneur    Entretien avec Ridha Dhib (artiste visuel et marcheur): Le devenir territoire    Covid-19: 86 décès et 2193 contaminations enregistrés le 18 juin 2021    Ammar Mahjoubi: L'histoire à Rome de César à Auguste    La vulnérabilité de 53% des terres en Tunisie est très élevée face au phénomène de la désertification (ministère)    Démarrage du festival Gabès Cinéma Fen : Découvrez le programme du 19 au 26 juin 2021    Ouverture d'une exposition de femmes rurales au Palais Ennejma Ezzahra    Un fils de la médina d'envergure universelle: Ibn Khaldoun    Haniyeh au Maroc, bien que le pays ait normalisé ses relations avec Israël    Monde- Daily brief du 17 juin 2021: Fin de l'obligation du port du masque en extérieur en France    "La Tunisie un allié important pour les Etats-Unis et pour le continent africain" (Andrew M. Rohling)    La migration "irrégulière" vers l'Europe ne doit en aucun cas être résolue dans le cadre d'une approche sécuritaire (Saied)    Ce qui s'est passé en Algérie est-il un signe de la fin de l'ère des islamistes du Monde ?    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le PDL saisit la justice
Documentaire algérien sur l'envoi des jeunes vers les zones de combats
Publié dans La Presse de Tunisie le 17 - 05 - 2018

La présidente du Parti destourien libre porte plainte contre plusieurs cadres d'Ennahdha suite à la diffusion, il y a plusieurs jours, d'un documentaire algérien à charge
«Combien y a-t-il de journalistes» ?, demande la présidente du Parti destourien libre, Abir Moussi, à l'ouverture de la conférence de presse organisée hier à Tunis. «Trois», lui répond la voix d'un de ses bras droits, Karim Krifa, constituant et un ex du parti Al-Moubadara. «L'Histoire retiendra que vous étiez là !», dit alors, Abir Moussi, persuadée que l'Histoire lui donnera un jour raison. Sa quête, ainsi que celle de ses partisans, est de démontrer que la légalisation du parti Ennahdha était une erreur qui coûte cher à la Tunisie. «L'organisation», comme elle appelle le parti Ennahdha fondé par Rached Ghannouchi, serait selon elle beaucoup plus proche d'une organisation terroriste que d'un parti politique. «Chaque millime dépensé pour appuyer cette organisation s'apparente à un financement du terrorisme», affirme-t-elle sans barguigner et en s'assurant à chaque fois que son live streaming était encore en marche. Pour prouver qu'elle a raison, l'avocate de 43 ans, fidèle au parti RCD malgré sa dissolution, est à l'affût de tout élément à charge contre Ennahdha. Pour elle, le documentaire algérien diffusé il y a quelques jours sur la chaîne «Al-Chourouk News» est du pain bénit. «A ce que je sache les Algériens ne détestent pas la Tunisie», ironise-t-elle. Selon elle, les témoignages fournis par des «djihadistes» et des parents de «djihadistes» dans le documentaire en question, ne laissent aucun doute sur l'implication des dirigeants du parti Ennahdha. Aujourd'hui, le PDL a déposé une plainte contre des cadres du premier parti au parlement, à l'instar de son président, Rached Ghannouchi, l'ex-ministre de l'Intérieur et ex-chef du gouvernement Ali Laârayedh, le constituant et partisan d'une ligne dure du parti, Habib Ellouz. Tous seraient, selon elle, impliqués dans l'envoi de jeunes dans les zones de combats, principalement en Libye et en Syrie.
Abir Moussi a appelé ce qu'elle considère être comme les «forces destouriennes et Rcdistes», à former un «mouvement national», à se «révolter» et à faire pression pour rompre tout lien avec Ennahdha. S'adressant directement au président de la République, elle l'exhorte de ne plus s'asseoir à la même table avec le parti présidé par Rached Ghannouchi.
«Je ne sais pas comment ils vous ont eu, quels dossiers ils détiennent pour vous obliger à coopérer avec eux, mais je demande à tous les destouriens et rcdistes de se révolter», clame-t-elle.
Censurée dans les médias
La présidente du PDL qui s'estime «censurée» dans les médias, s'en prend également à la commission d'enquête parlementaire sur l'envoi des jeunes dans les zones de combats. Pour elle, la commission comprend des individus qui pourraient eux-mêmes être impliqués dans cette affaire.
«Cette commission cherche à gagner du temps et à identifier les témoins à charge afin de mieux les intimider, accuse-t-elle. Je crois que cette commission doit transférer à la justice tous les documents dont elle dispose».
Dans le documentaire diffusé par la chaîne algérienne, Ghofrane, une jeune enrôlée (14 ans à l'époque des faits) dans les rangs de l'organisation terroriste Daech, accuse ouvertement les autorités policières d'avoir eu, dès le début, toutes les informations concernant ses velléités de départ avec sa sœur dans les zones de combats. «Les policiers savaient que nous projetions d'y aller et connaissaient même notre plan», a-t-elle affirmé à la journaliste algérienne Nahed Zerouati.
Jusqu'à présent, cependant, hormis les déclarations et les contre-déclarations dans les médias, aucune preuve tangible de l'implication de responsables nahdhaouis n'a été établie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.