Le Parlement renouvelle huit des seize membres du Conseil de l'INPT    Don japonais d'équipements frigorifiques de conservation des vaccins    Liste des compagnies intéressées par la rachat des actifs de l'ENI en Tunisie    QNB Tunisie: Nouvelle vision, nouveaux challenges    Mazarine Energy toujours bloquée à cause d'un seul ex-employé    REMERCIEMENTS ET FARK : Souad MANOUBI    Violences et abus policiers contre des jeunes à Sidi Hassine : La société civile monte au créneau    La STB et l'AICTO signent un mémorandum d'entente et de coopération    Programme TV du mercredi 16 juin    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 16 Juin 2021 à 11H00    Football : Programme TV de ce mercredi 16 juin 2021    Ahmed Néjib Chebbi : Kaïs Saïed ne s'est pas trompé, il est d'une autre planète !    Tunisie- Démarrage des épreuves du Baccalauréat à Sfax [vidéo]    Tamweeli Meetup Tour | TPE-PME dans les régions : L'alternative entrepreneuriale sous le covid-19    L'Assemblée approuve l'accord de prêt entre la SONEDE et le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe    L'EST poursuit sa préparation à Tabarka pour le match d'Al Ahly : Loin des yeux, près du cœur !    Le Vieux port de Bizerte victime de la pollution de l'eau    Kaïs Saïed reçu par Luigi Di Maio à son arivée en Italie    Tunisie: Rached Ghannouchi s'entretient avec les présidents des blocs parlementaires    Tunisie-Sousse: Une détenue passe les épreuves du bac en présence de la ministre de la Justice [Audio+Photos]    Hichem Mechichi : J'étais un élève plutôt studieux !    Tribune | Protéger nos futures générations    «Solocoreografico» et «Children Smiles» au Studio el Houma : La danse sous toutes ses formes    Exposition | Yasmine Ben Khelil au B7L9 : «Chrysanthème forever... Je ne sais plus comment»    On nous écrit | Hommage à l'artiste et galeriste feu Mohamed Ali Essaadi : «Les souvenirs du passé sont les rides de l'âme»    BTS Bank: Nejla Ben Abdallah Présidente du Conseil d'administration et Khalifa Sboui Directeur général    Des élèves de l'école canadienne de Tunis organisent un événement de soutien à la cause palestinienne    JSK : report des assemblées générales et électives à une date ultérieure    Epuisement démocratique    Ayachi Zammel appelle à mobiliser l'armée pour faire respecter le protocole sanitaire à Kairouan    Tunisie: Daily brief du 16 juin 2021    Euro: les matches de ce mercredi    Coup d'envoi des épreuves du Bac    Lourdes peines contre ses dirigeants, la confrérie des frères musulmans décapitée en Egypte    Exposition « Le Piazze [In]visibili », quand la magie des photos rencontre la poésie des mots    Monde: Daily brief du 15 juin 2021    "Les Chrétiens de Sicca Veneria" : l'Argentin Silvio Morano explore l'archéologie des fouilles militaires sous protectorat    Equipe de Tunisie : Mondher Kebaier sur une chaise éjectable    L'EST met le cap sur Tabarka : Concentration maximale    Patrimoine : Attention, le site de Carthage se meurt !    Festival Carthage 2021: Avant-goût des spectacles exceptionnels qui attendent le public!    La 35ème édition du festival international de musique symphonique d'El Jem du 10 juillet au 14 août 2021    USA : 14 blessés dans une fusillade à Austin au Texas    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    Emmanuel Macron se prend une gifle - La vidéo devient virale    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    Après la 4e guerre israélienne contre Gaza, saura-t-on éviter la 5e ?    Israël, cette démocratie islamiste ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





« 5,5 milliards d'euros seront accordés à la Tunisie »
Johannes Hahn, commissaire européen à la politique de voisinage, annonce :
Publié dans La Presse de Tunisie le 13 - 07 - 2018

Les huit institutions financières et de développement accorderont à la Tunisie 5, 5 milliards d'euros, dont 2,5 milliards d'euros programmés pour l'année 2018/2019 qui seront octroyés sous formes de dons et de prêts, a déclaré, hier, le Commissaire européen à la Politique européenne de voisinage et aux Négociations d'élargissement, Johannes Hahn.
Intervenant lors d'une conférence de presse, le responsable européen a ajouté que ces institutions financières, à savoir l'Agence française de développement (AFD), la Banque africaine de développement (BAD), la Banque européenne d'investissement (BEI), la Banque européenne de reconstruction et de développement (Berd), la Banque mondiale (BM), le Fonds monétaire international (FMI), la KFW et la Société financière internationale (SFI) verseront les trois milliards d'euros restants pour des projets d'investissement, en cas de concrétisation des réformes déjà adoptées par la Tunisie. Il est à préciser que lors de sa rencontre avec le chef du gouvernement, Johannes Hahn a notamment souligné que «l'engagement de l'Union européenne (UE) et des institutions financières à soutenir le processus démocratique en cours en Tunisie se poursuivra. Toutefois, des réformes nécessaires sont à réaliser, lesquelles ne seront pas faites pour nous plaire mais dans l'intérêt des citoyens tunisiens, parce qu'ils ont le droit à aspirer à une vie décente et à de bonnes conditions de vie».
Il a relevé, dans une déclaration à la presse, à l'issue de cette réunion tenue à huis clos que l'UE essaie de contribuer à fournir ces conditions de vie décente et à assurer la stabilité dans le pays, précisant que l'UE continuera à travailler avec le gouvernement tunisien et toutes les parties prenantes.
Selon lui, cette entrevue qu'il a qualifiée de fructueuse et constructive a permis d'explorer et identifier les voies de la coopération pour les deux prochaines années et de discuter des réformes à entreprendre, tout en mettant en évidence l'engagement de l'UE envers le processus démocratique en Tunisie.
Hahn conduit une délégation de huit institutions financières et de développement, à savoir l'Agence française de développement (AFD), la Banque africaine de développement (BAD), la Banque européenne d'investissement (BEI), la Banque européenne de reconstruction et de développement (Berd), la Banque mondiale (BM), le Fonds monétaire international (FMI), la KFW et la Société financière internationale (SFI).
Pour sa part, Chahed a fait savoir que les investissements totaux accordés à la Tunisie par ces bailleurs de fonds sont de l'ordre de 3.500 milliards d'euros, soit 10.955 milliards de dinars. « L'UE et les bailleurs de fonds ont réaffirmé leur soutien à la Tunisie, notamment en faveur du programme de réformes socioéconomiques que le pays s'est fixées pour relancer la croissance et l'emploi. Ils ont mis en exergue l'expérience démocratique de la Tunisie qui est, aujourd'hui, menacée par les groupes terroristes, notamment avec la dernière attaque terroriste (dimanche 8 juillet 2018). Le chef du gouvernement a mis l'accent sur l'impératif de préserver cette démocratie à travers des moyens tunisiens et la coopération internationale.
D'après Chahed, l'appui des bailleurs de fonds aux réformes concerne principalement les entreprises publiques, les caisses sociales et le système de la subvention, ajoutant que ces réformes ne sont pas dictées mais émanent de la Tunisie, tout en s'inspirant des expériences de l'étranger.
Il a précisé que l'ambition est de relancer la croissance économique dans le pays qui connaît déjà une reprise importante, laquelle demeure cependant insuffisante pour la création d'emplois.
La relance de la croissance doit passer obligatoirement par des mécanismes de financement du secteur privé et des projets dans les régions intérieures dans de nouveaux secteurs, tels que les TIC (technologies de l'information et de la communication) et les ER (énergies renouvelables).
Il est aussi important de soutenir immédiatement les catégories vulnérables qui ne peuvent pas attendre la relance de la croissance. L'Etat devra se tenir aux côtés de ces catégories démunies, à travers le lancement de plusieurs mécanismes, tels que l'élargissement de la sécurité sociale.
La situation économique du pays est en amélioration, notamment avec la reprise du tourisme, l'augmentation des exportations et même l'amélioration de la finance publique, dont les réformes ont commencé à donner leurs fruits, traduits par une hausse des ressources propres de l'Etat et l'amélioration du déficit budgétaire. Chahed a rassuré que l'inflation, qui s'est établie à 7,8% en juin 2018, régressera à partir du début de l'année prochaine, expliquant que son renchérissement est dû aux mesures contenues dans la loi de finances 2018.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.