Volley-ball – Championnat national : voici les résultats de la 5ème journée    ''Toutes les mesures ont été prises pour garantir une rentrée scolaire sécurisée''    FMI – Tunisie : Le PIB réel aurait reculé de 8,2 pourcents en 2020, avec comme effets une pauvreté et un chômage accrus    Ligue 1 : Le CS Sfaxien freiné par le CA Bizertin, l'US Ben Guerdane 2ème    Les mouvements des grosses capitalisations marquent l'activité boursière de la semaine    Mondial des clubs au Qatar : test négatif au Covid-19 obligatoire pour les supporters    Un nouveau record de décès dus au coronavirus enregistré le 21 janvier 2021 : 100 morts en une journée    Paris : Un Tunisien retrouvé pendu à une fenêtre d'un appartement    La Tunisie et le Maroc, meilleurs pays en termes de digitalisation à des fins économiques en Afrique du nord    Signature d'une convention pour appuyer à la dépollution des îles Kerkennah des déchets plastiques    Tunisie-dernière minute: Poursuite des cours scolaires    CONDOLEANCES : Om Kalthoum KANOUN    Tribune | Un peuple heureux ne se saborde pas...    DECES : Maître Slim CHELLI    Programme TV du samedi 23 janvier    «Mâ lam tasqot mina elomôr... lam taôd khadra» (Celle qui ne tombe de l'âge... n'est plus verte), recueil de poèmes de Amor Daghrir : La patrie est une femme !    «200 Meters» de Amine Nayfeh : Un thriller réussi    Souriez, vous êtes en Tunisie !    Etats-Unis: Le procès de Trump devant le sénat débutera le 8 février    Le projet du nouveau Code des eaux manque d'approche de décentralisation (Rapport)    CAB : Le moral en hausse !    Tunisie – Conférence de presse du ministre de la Santé : Décalage Horaire    Covid-19 : 2389 nouvelles contaminations et 103 décès recensés le 21 janvier 2021    Météo : Des pluies éparses le matin et températures en baisse    JSK : L'incertitude qui désole !    ST : Absences de taille !    [TRIBUNE] Olfa Hamdi (PDG de Tunisair) : La forme et le fond !    Coronavirus: Point sur la situation épidémiologique à Nabeul    Vers un second mandat pour la Tunisie à la tête de l'initiative MENA-OCDE    CAN-U21 : tirage au sort lundi prochain à Yaoundé (CAF)    Mustapha El Haddad: L'embrigadement des jeunes pour le jihad «Le paradoxe tunisien»    Twitter suspend un compte de l'ayatollah Ali Khamenei    JEEP RENEGADE best-seller en 2020    Tunisie : Le juge Mekki Ben Ammar, libéré    Le musée national du Bardo : Cinq ans après le terrible attentat du 18 mars 2015    Donner sa chance à la chanson tunisienne ?    Présentation du livre de Khaled Derouiche : «Le dernier texte», traduction de M. Mohamed Baligh Turki    Le film "Fathallah TV,10 ans et 1 révolution plus tard" disponible en ligne sur le site de la FCAPA    Selon L'UTICA, l'arrestation de Nabil Karoui n'est pas la solution    La présidence a-t-elle arrêté le dialogue national ?    Exposition personnelle «Des moments de peinture» de Qays Rostom à la galerie Saladin: Des actions de création    Meherzia Labidi est décédée : la voix tonitruante d'Ennahdha au Bardo    Etats-Unis-Investiture: Kais Saied félicite Joe Biden    De Trump à Biden: la force de la symbolique    Festival de la chanson tunisienne 2021: 35 artistes confirmés et émergents sont nominés    Deux policiers et un citoyen tués dans une fusillade à Riyad    Dans une capitale sous haute surveillance, le nouveau président des Etats Unis Joe Biden prête sement    Le président algérien s'est fait opéré en Allemagne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une alternative conséquente pour combler le déficit commercial
Energies renouvelables
Publié dans La Presse de Tunisie le 28 - 09 - 2018

Une délégation de six entreprises allemandes opérant dans le secteur de l'énergie photovoltaïque et de l'énergie solaire thermodynamique s'est rendue en Tunisie du 25 au 27 septembre 2018. L'objectif est de nouer des partenariats avec des entreprises tunisiennes, qu'elles soient publiques ou privées, dans le domaine de l'énergie.
Les énergies renouvelables représentent aujourd'hui une réelle alternative pour combler le déficit énergétique qui accable de plus en plus la balance commerciale de la Tunisie. On estime le déficit à 3863,3 MDT à fin août 2018, représentant 31,8% du total du déficit commercial. Une réalité qui a été sérieusement prise en compte par les autorités compétentes avec le lancement de plusieurs projets dans le secteur de l'énergie et l'ouverture à la concurrence du secteur privé, suscitant l'intérêt de plusieurs investisseurs des pays qui ont eu des expériences réussies dans le domaine, en l'occurrence l'Allemagne.
Dans ce cadre, une délégation de six entreprises allemandes opérant dans le secteur de l'énergie photovoltaïque et de l'énergie solaire thermodynamique s'est rendue en Tunisie du 25 au 27 septembre. L'objectif est de nouer des partenariats avec des entreprises tunisiennes, qu'elles soient publiques ou privées, dans le domaine de l'énergie. A noter que l'Allemagne a une expérience de longue date dans ce domaine, pouvant être très bénéfique pour la réussite de la démarche de consécration des énergies renouvelables en Tunisie.
Cette visite a été organisée par la Chambre tuniso-allemande de l'industrie et du commerce en collaboration avec The Renewables Academy et le soutien du ministère fédéral de l'Economie et de l'Energie. Un séminaire d'experts a été tenu le 25 septembre 2018, en présence de Slim Feriani, ministre de l'Industrie, et d'un nombre d'entreprises tunisiennes des secteurs public et privé. Le ministre a insisté sur l'importance de la réduction du coût de l'énergie et de l'instauration d'une équité énergétique entre les régions. Il a évoqué l'objectif du gouvernement d'élever la part des énergies renouvelables dans la production électrique à 30% d'ici 2030.
Objectifs ambitieux
Si on regarde de près le bilan des échanges commerciaux à fin décembre 2017, les exportations du secteur de l'énergie ont augmenté de 24,6% et les importations de 39,9%. On explique la hausse des importations du secteur de l'énergie par la hausse des achats en pétrole brut (787,2 MDT) et des produits raffinés (3748 MDT). De même pour les exportations avec la hausse des produits raffinés (809,5 MDT).
De ce fait, le recours aux énergies renouvelables n'est plus un choix pour la Tunisie. On vise, ainsi, la réduction de l'intensité énergétique de 3% annuellement durant la période 2016-2020 et celle de la demande de l'énergie primaire de 34% d'ici 2030. Selon le ministère de l'Energie et des Mines, la part des énergies renouvelables dans la production électrique ne représente que 3% de la production globale, alors que 97% sont générés à partir du gaz naturel. On prévoit d'augmenter cette part pour atteindre 12% durant la période 2016-2020 et 30% d'ici l'année 2030.
L'objectif de 12% requiert ainsi l'installation de 1000 MW supplémentaires sur la période 2017-2020, soit 380 MW par la Société tunisienne de l'électricité et du gaz (Steg), 210 MW sous le régime des autorisations, 200 MW sous le régime des concessions et 210 MW par les projets d'autoproduction. Ainsi, M. Feriani a annoncé que les autorisations ont été octroyées pour la réalisation de 10 stations pour la production de l'énergie photovoltaïque et de la production éolienne. Il a précisé que 58 offres ont été reçues.
Grand potentiel
De son côté, Ibrahim Dabache, président de l'AHK, a indiqué que les énergies renouvelables représenteront une alternative optimale tant sur le plan économique qu'écologique. Il a insisté sur le coût exorbitant de l'importation pour la Tunisie, à l'instar du pétrole et du gaz, et son poids sur la balance commerciale. Pour Andreas Reinicke, ambassadeur d'Allemagne en Tunisie, l'expérience allemande dans ce secteur peut être bénéfique pour la Tunisie. « On a commis des erreurs que vous pouvez éviter. Il ne faut pas oublier non plus l'effet positif sur l'emploi, compte tenu des nouvelles opportunités et possibilités de créer des emplois avec les installations photovoltaïques et CSP ».
En outre, M. Feriani a souligné que la Tunisie peut devenir un hub entre l'Afrique et l'Europe. Rappelons que la Tunisie a signé récemment avec la Banque mondiale, deux conventions de dons, dont les montants s'élèvent à 5,5 et 7 millions de dollars pour la réalisation des études techniques du grand projet de liaison électrique avec l'Italie. Ce projet prévoit l'installation d'un câble maritime de 200 kilomètres, pour un coût de 600 millions d'euros, soit 1.800 millions de dinars.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.