Béja: L'usine de sucre va reprendre son activité la semaine prochaine [Vidéo]    Hubert Tardy-Joubert : de l'IFT au cabinet de la ministre de l'Europe et des Affaires étrangères    Kaïs Saïed reprend son rôle d'explicateur    La Chine est-elle sur le point de se redresser sur le plan cyclique ?    Hédi Bouraoui élevé Académicien à vie à la Société Royale du Canada    Kais Saïed évoque le sujet de la fuite des médecins [Vidéo]    L'Algérie sera candidate à l'organisation de la CAN 2025    OTE : des pays européens ont l'intention de restreindre les transferts de fonds des résidents étrangers    Abid Briki menace de boycotter les élections législatives [Audio]    Foot-Europe: le programme du jour    Météo | Légère hausse des températures, aujourd'hui    Béja: Le secteur agricole en grève de 3 jours    Kais Saïed veut renforcer le dispositif sécuritaire aux alentours de l'hôpital La Rabta [Vidéo]    CHAN 2022 : La composition des poules de la compétition    Le Pr Tahar Gallali: Un grand homme de science    Deguiche : le ministère veillera à l'application de la loi malgré l'accord entre la FTF et les clubs    Saïed à la Rabta : nos médecins partent par centaines en Europe ! Qui est en train de prêter à l'autre ?    Tunisie – Noureddine Ben Ayed : Il est temps d'accorder à l'agriculture ce qu'elle mérite comme intérêt    NBA pré-saison : Sur quelles chaînes regarder les matches de samedi et dimanche ?    Jasmin Open Monastir : Liste des qualifiées au tableau principal    Tunisie – L'accord avec le FMI est nécessaire mais insuffisant !    Mahdia : La Corniche déclarée première plage écologique en Tunisie    Briki à Saïed : les élections sont en danger !    L'éducation au fil du temps qui passe : Que reste-t-il de l'école publique ?    Législatives anticipées : Quel avenir pour les partis politiques ?    L'édito de Taoufik Habaieb: S'attaquer aux démons    Tunisair pourrait se retrouver dans l'incapacité de payer les salaires de ses employés    En photos - Manifestation de soutien aux Iraniennes à Tunis    Monde-Daily brief du 30 septembre 2022: Guerre en Ukraine : Poutine officialise l'annexion de quatre régions occupées    Poutine facilite l'accès à la nationalité russe si...    Tunisie: 70% des personnes victimes d'une crise cardiaque sont des fumeurs    Ukraine : Poutine l'a fait… !    Razi Meliani : seulement 30% des médicaments sont disponibles à la Pharmacie centrale    Haykel Khadhraoui, nouveau DG par intérim de la BH Bank    Le policier filmé en train de toucher un pot-de-vin, placé en garde à vue    Le CS Chebba rejette les décisions de la FTF    Spectacle Mallasine Story interprété par Bilel Briki au 4ème art    Les plus beaux dessins de soutien aux Iraniennes    Inauguration de l'académie Africaine de tennis à Sousse : Un acquis irréversible    La France décore Slim Khalbous des insignes de Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.    La vigilance éternelle    Dialogues éphémères | Considérations sur une politique anti-apocalyptique    Solidarité féminine: Une manifestation de soutien aux femmes Iraniennes    France : La fin de Macron, après la même bourde que Chirac en 1997?    Festival de l'Humour Francophone 'Normal Enti' à Tunis    Le DG de Hyundai Mobis élu président de l'Organisation internationale de normalisation    «Mirath Music : l'exposition sonore itinérante » au Goethe-Institut de Tunis : Musique itinérante    37e édition du Festival International du Film Francophone de Namur (FIFF) : Deux films tunisiens en compétition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La force d'y croire
Youssef Chahed lance officiellement la loi Startup Act
Publié dans La Presse de Tunisie le 07 - 04 - 2019

« On y croit beaucoup », a lancé le chef du gouvernement, dans une ambiance remarquablement conviviale, mettant l'accent sur la nécessité d'appuyer l'activité de ces jeunes structures et l'impératif de leur créer l'écosystème favorable à leur activité.
Avant-hier, la parole était donnée aux jeunes pour revenir sur leur parcours ayant conduit à la promulgation de la Startup Act, connue comme étant le texte révolutionnaire en matière de lancement des startups tunisiennes. Car, en effet, c'est dans une approche participative impliquant notamment ces ambitieux jeunes que cette loi a été mise en place. Aujourd'hui, la loi est officiellement activée notamment par le lancement du Label Startup, garantissant plusieurs avantages et privilèges à ces entreprises naissantes. Youssef Chahed, qui a inauguré cette cérémonie, s'est félicité de cette dynamique mise en œuvre par la communauté des startuppers, affirmant même que «ces jeunes vont sortir la Tunisie de sa situation difficile à travers leur créativité».
«On y croit beaucoup» a lancé le chef du gouvernement, dans une ambiance remarquablement conviviale, mettant l'accent sur la nécessité d'appuyer l'activité de ces jeunes structures et l'impératif de leur créer l'écosystème favorable à leur activité. Et de rappeler que son département qui mise sur la nouvelle technologie est en train de préparer le texte du «Code pour une Tunisie numérique», toujours dans une approche participative impliquant les jeunes. «Réduire le cap avec les autres pays passe obligatoirement par le numérique et l'encouragement des solutions digitales pour appuyer notre économie», a-t-il encore souligné considérant que le modèle des startups est semblable à celui de la Tunisie, dans la mesure où avec des petits moyens on parvient à réaliser des exploits et relever des défis.
Pour sa part, le ministre des TIC et de l'Economie numérique, Anouar Maârouf, qui a supervisé tout le parcours de la mise en place du cadre juridique, s'est également félicité de l'activation de cette loi, qu'il a qualifiée de révolutionnaire, tenant à remercier les jeunes qui ont soutenu ce projet dès le début. «Cette loi a été modifiée à huit reprises avant son adoption par un Conseil ministériel puis par le Parlement, et ce sont les jeunes qui ont cru à ce projet dès ses phases initiales. Aujourd'hui, c'est une réalité. La loi Startup Act a été promulguée en dépit des innombrables entraves qu'on a dû surmonter», a-t-il précisé, soulignant le fait qu'en revanche, les lois ne suffissent pas, «car c'est toute la culture de l'entrepreneuriat qui doit être privilégiée en Tunisie».
12 startups labellisées
L'activation de la Startup Act est passée par la concrétisation de son 6e article qui stipule la mise en place d'un Label Startup octroyé par le «Collège des Startups». Et c'est dans ce sens que 12 startups tunisiennes ont obtenu ce label sur un total de 300 dossiers présentés. Il s'agit de jeunes entreprises s'activant dans le domaine des nouvelles technologies orientées vers plusieurs secteurs d'activité dont notamment l'agriculture, l'industrie pharmaceutique, la robotique, le traitement des données, l'écologie, etc.
La Startup Act, rappelons-le, est un cadre juridique dédié aux startups en Tunisie. Adopté en avril 2018 et activé vendredi dernier, ce cadre est conçu pour faciliter le lancement et le développement des startups depuis la Tunisie intégrant 20 mesures structurées autour d'un Label de mérite et d'avantages aux entrepreneurs, aux investisseurs et aux startups. Il s'agit d'une série d'incitations pour encourager les potentiels entrepreneurs à travers notamment une allocation donnée au fondateur d'une startup pour couvrir les charges de vie pour une année, la prise en charge par l'Etat des procédures et des frais d'enregistrement des brevets des startups au niveau national et international, un congé pour créer une startup et un important dispositif d'exonération fiscale et de charges salariales et patronales. La réflexion sur la Startup Act a débuté en 2015 suite à plusieurs sollicitations de l'écosystème naissant des startups en Tunisie pour disposer d'un cadre juridique spécifique et propice. Le coup d'envoi officiel des travaux a été donné en février 2016 et la Startup Act devint une réalité ce vendredi 4 avril suite au lancement du Label Startup.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.