Myriam Boujbel : Et si les colères se rejoignaient ?    La Tunisie souffre d'une crise éthique !    Nabil Karoui s'attèle à ficeler les listes électorales de son parti pour les législatives avant sa comparution le 23 Juillet au Pôle judiciaire économique et financier    CAN 2019 : Les chaines qui diffusent le match Algérie vs Sénégal du 19 juillet    Campagne contre la vente conditionnée dans les cafés et restaurants    Saisie de marchandises de contrebande d'une valeur de 135 mille dinars    L'UGET appelle au limogeage du ministre de l'Enseignement supérieur    Bouchamaoui n'est plus le président de la Commission d'organisation des compétitions interclubs    Fin des travaux et journées portes ouvertes à la résidence Les Jasmins – Hammamet    Attijari bank fête le retour des Tunisiens Résidant à l'Etranger    Tunisie: Tous les blocs sans exception ont fait obstacle à l'élection des membres de la Cour constitutionnelle    Tunisie- Des lobbies veulent transformer la forêt de Sidi Amor à Raoued en une zone de construction anarchique    La Confédération tunisienne des maires appelle à un dialogue national sur le rôle de la police municipale et l'application de la loi et le respect des décisions municipales    En photos : Où et comment les célébrités tunisiennes passent-elles leurs vacances ?    Nigeria: Obi Mikel annonce sa retraite internationale    L'administration tunisienne se prépare à intégrer l'intelligence artificielle    Tunisie-Energie renouvelable : Des experts japonais discutent la coopération avec le gouvernement tunisien    Finale de la CAN 2019 : Les Fennecs auront-ils raison des Lions de la Teranga ?    Un prêt de 80,5 MD de la BAD pour financer les filières agricoles à Zaghouan    En Afghanistan, une explosion près d'une université fait six morts    Un don de bus médical pour faciliter l'accès aux soins de santé dans les zones rurales    Khémaïes Jhinaoui s'exprime à Washington sur la Chaîne américaine de langue arabe « Al Horra »    L'ARP échoue de nouveau dans l'élection des membres de la Cour constitutionnelle et l'Instance de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption    CAN 2021 (Qualifications) Tirage au sort , la Tunisie dans le Groupe J    Tunisie: Démission du gouverneur de Kasserine    Italcar le concessionnaire officiel des marques automobiles lance les commandes de la FIAT Panda populaire    Météo: Prévisions pour vendredi 19 juillet 2019    FIFAK 2019 : 55 ans de promotion du cinéma amateur Tunisien et d'ailleurs    Tunis : Le trafic des métros 3,4 et 5 sur une seule voie jusqu'à lundi 22 juillet    Officiel : Aymen Balbouli quitte le Club Africain    Tunisie: Baisse des échanges commerciaux au 1er semestre 2019    CAN 2019 : l'arbitre de la finale changé    Ahmed Ahmed veut sortir le siège de la CAF de l'Egypte    MYRATH « Shehili » au Festival International d'Hammamet: Une expérience incroyablement magique!    Pas de crime en cas de légitime défense !    Appel à candidature à l'Ecole Pratique des Métiers de la scène : Section Acteur – Session d'Octobre 2019 à fin Juin 2021    Tunisie: L'Instance de lutte contre la torture empêchée par la police de parler à un détenu    Le cinéma à vélo du 24 au 26 Juillet avec Vélorution et la Cinémathèque Tunisienne    Festival De Dougga 2019 : Programme de la 43e édition du 24 Juillet au 10 Août    Youssef Chahed se penche sur le Brexit (sortie de la Grande-Bretagne de l'UE) et ses répercussions possibles sur la Tunisie    Donald Trump s'attire les foudres des internautes    Des armes de guerre saisies chez des néonazis italiens    OMS, 1093 morts et 5752 blessés à Tripoli    Bendirman porte plainte contre le parti Ennahdha    Libye : Haftar se prépare à annoncer l'assaut final pour « libérer » Tripoli    Colère aux Etats-Unis après l'arrivée en Turquie de la 1ère livraison de missiles russes S-400    La 29ème Edition du Festival EL MOUROUJ se déroulera du 25 Juillet au 10 Août – Programme    Le Chef du gouvernement, Youssef Chahed se penche sur la question des « réfugiés » à Médenine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La force d'y croire
Youssef Chahed lance officiellement la loi Startup Act
Publié dans La Presse de Tunisie le 07 - 04 - 2019

« On y croit beaucoup », a lancé le chef du gouvernement, dans une ambiance remarquablement conviviale, mettant l'accent sur la nécessité d'appuyer l'activité de ces jeunes structures et l'impératif de leur créer l'écosystème favorable à leur activité.
Avant-hier, la parole était donnée aux jeunes pour revenir sur leur parcours ayant conduit à la promulgation de la Startup Act, connue comme étant le texte révolutionnaire en matière de lancement des startups tunisiennes. Car, en effet, c'est dans une approche participative impliquant notamment ces ambitieux jeunes que cette loi a été mise en place. Aujourd'hui, la loi est officiellement activée notamment par le lancement du Label Startup, garantissant plusieurs avantages et privilèges à ces entreprises naissantes. Youssef Chahed, qui a inauguré cette cérémonie, s'est félicité de cette dynamique mise en œuvre par la communauté des startuppers, affirmant même que «ces jeunes vont sortir la Tunisie de sa situation difficile à travers leur créativité».
«On y croit beaucoup» a lancé le chef du gouvernement, dans une ambiance remarquablement conviviale, mettant l'accent sur la nécessité d'appuyer l'activité de ces jeunes structures et l'impératif de leur créer l'écosystème favorable à leur activité. Et de rappeler que son département qui mise sur la nouvelle technologie est en train de préparer le texte du «Code pour une Tunisie numérique», toujours dans une approche participative impliquant les jeunes. «Réduire le cap avec les autres pays passe obligatoirement par le numérique et l'encouragement des solutions digitales pour appuyer notre économie», a-t-il encore souligné considérant que le modèle des startups est semblable à celui de la Tunisie, dans la mesure où avec des petits moyens on parvient à réaliser des exploits et relever des défis.
Pour sa part, le ministre des TIC et de l'Economie numérique, Anouar Maârouf, qui a supervisé tout le parcours de la mise en place du cadre juridique, s'est également félicité de l'activation de cette loi, qu'il a qualifiée de révolutionnaire, tenant à remercier les jeunes qui ont soutenu ce projet dès le début. «Cette loi a été modifiée à huit reprises avant son adoption par un Conseil ministériel puis par le Parlement, et ce sont les jeunes qui ont cru à ce projet dès ses phases initiales. Aujourd'hui, c'est une réalité. La loi Startup Act a été promulguée en dépit des innombrables entraves qu'on a dû surmonter», a-t-il précisé, soulignant le fait qu'en revanche, les lois ne suffissent pas, «car c'est toute la culture de l'entrepreneuriat qui doit être privilégiée en Tunisie».
12 startups labellisées
L'activation de la Startup Act est passée par la concrétisation de son 6e article qui stipule la mise en place d'un Label Startup octroyé par le «Collège des Startups». Et c'est dans ce sens que 12 startups tunisiennes ont obtenu ce label sur un total de 300 dossiers présentés. Il s'agit de jeunes entreprises s'activant dans le domaine des nouvelles technologies orientées vers plusieurs secteurs d'activité dont notamment l'agriculture, l'industrie pharmaceutique, la robotique, le traitement des données, l'écologie, etc.
La Startup Act, rappelons-le, est un cadre juridique dédié aux startups en Tunisie. Adopté en avril 2018 et activé vendredi dernier, ce cadre est conçu pour faciliter le lancement et le développement des startups depuis la Tunisie intégrant 20 mesures structurées autour d'un Label de mérite et d'avantages aux entrepreneurs, aux investisseurs et aux startups. Il s'agit d'une série d'incitations pour encourager les potentiels entrepreneurs à travers notamment une allocation donnée au fondateur d'une startup pour couvrir les charges de vie pour une année, la prise en charge par l'Etat des procédures et des frais d'enregistrement des brevets des startups au niveau national et international, un congé pour créer une startup et un important dispositif d'exonération fiscale et de charges salariales et patronales. La réflexion sur la Startup Act a débuté en 2015 suite à plusieurs sollicitations de l'écosystème naissant des startups en Tunisie pour disposer d'un cadre juridique spécifique et propice. Le coup d'envoi officiel des travaux a été donné en février 2016 et la Startup Act devint une réalité ce vendredi 4 avril suite au lancement du Label Startup.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.