Ligue des champions : Le PSG assure, le Barça, le Juve, le Chelsea et le Séville FC en 8es de finale    Tunisie – URGENT : Les décisions du conseil de la magistrature judiciaire en rapport avec les plaintes contre deux magistrats    Défense : Exercice naval tuniso-américain au large du Bizerte    ARP : Séance plénière le 27 novembre pour l'examen du projet de la LFC2020    Le budget du ministère des Affaires Culturelles pour l'année 2021 fixé à 358,4 millions de dinars    Photo du jour : Pourquoi personne ne rendra des comptes dans l'accident l'Avenue Mohammed V ?    Ahmad Ahmad suspendu par la FIFA pour 5 ans !    Tunisie-PDG de l'UTAP: La demande d'emploi ne doit en aucun interrompre les activités du Groupe Chimique    OXFAM recommande à tous les gouvernements d'adopter des politiques fermes    L'espace 421 en verve    «Tlamess», «Les pastèques du cheikh» et «Visa» dans la programmation    Le détail mineur: une vision personnelle des choses    L'importance du renforcement du rôle des institutions dans l'évaluation des politiques des droits de l'Enfants, au centre d'un colloque national à Tunis    L'Etat n'investit pas assez dans le secteur des transports    Voulant se rendre en Tunisie, des étudiants algériens se trouvent bloqués aux frontières    En vidéo: Un policier fait un croche-pied à un migrant    La data offre à la Tunisie plusieurs métiers et de business à exploiter    Le plus vieil arbre du parc du Belvédère de Tunis a son timbre    Barack Obama épingle plusieurs personnalités dans ses mémoires "Une terre promise"    ATCT, Baisse de 52% des recrutements de Tunisiens à l'étranger    DECES : Médecin général Mohamed Moncef Ben Moussa    A son tour, le champ de Guebiba victime du chantage des protestataires de Sfax    Sécurisation des dispositifs médicaux : Un hacker peut‐il vous briser le cœur?    Focus Business | Les projets public-privé sur la sellette    Moez Chakchouk prend la défense du projet du port Enfidha    Les précipitations et leurs effets néfastes : L'infrastructure de base mise à mal    Coronavirus: De nouveaux décès à Manouba    Le digital et médiation culturelle : Des idées à revendre    Expatriés : La régularité de Dräger    NEWS | La filière clubiste pour l'UST    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 24 Novembre 2020 à 11H00    Contrepoint | Petite déduction, grosse vérité    Donald Trump ordonne le transfert de pouvoir à Joe Biden    Une correspondence de Ayari à la FIFA pour demander un audit de la FTF    Ooredoo atteint 24 gouvernorats durant sa campagne de sensibilisation contre la propagation du Covid-19    ATOG veut investir davantage dans les énergies renouvelables en Tunisie    Les juges puis les cadres judiciaires, les grèves dans les tribunaux s'éternisent    Après les bouteilles de gaz, une pénurie de carburant à Sfax    LC Europe (poules / J4): les matches de ce mardi    Le mystérieux virus Chapare inquiète les scientifiques    Jerandi en France pour participer à la Conférence ministérielle de la Francophonie    Météo | Légère hausse des températures et pluies sur la plupart des régions    Affaire des déchets italiens : Le réseau Tunisie verte menace de recourir à la justice internationale    Libye: Reprise d'un nouveau cycle du Forum du dialogue politique inter-libyen    Pandémie, allégement de la dette et lutte pour le climat, en débat    Le court métrage "A moitié d'âme" propose une image qui interpelle le cœur dans une société où l'argent est le maître du monde    Mes odyssées en Méditerranée | Siciliens de Tunisie – les Ciscardi : De la Sicile à la Tunisie, la route de l'espoir...    Fadhel Jaziri à La Presse : «Notre politique culturelle n'est plus articulée sur un marché»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





De l'or pour les Tunisiens
Cinéma : Clôture du Festival du film arabe d'Oran
Publié dans La Presse de Tunisie le 30 - 12 - 2010

L'Ahaggar d'or des longs métrages à Les palmiers blessés de Abdellatif Ben Ammar et celui des courts à Linge sale de Malik Amara.
Le rideau est tombé sur la quatrième édition du Fifao (Festival international du film arabe à Oran) récemment. 13 longs et 21 courts métrages étaient en compétition, dont 4 films tunisiens : Les palmiers blessés de Abdellatif Ben Ammar, Fin décembre de Moëz Kamoun, Linge sale de Malik Amara et Obsession de Amine Chiboub.
Le jury des longs métrages, présidé par l'écrivain et scénariste algérien Rachid Boujedra et composé de l'actrice syrienne Suzanne Nejmeddine, la directrice du festival du cinéma de Beyrouth Colette Naufal, le critique marocain Ahmed Boughaba, le compositeur tunisien Rabii Zammouri et Hala Zoreikat de la télévision jordanienne, a décerné l'Ahaggar d'or au film de A. Ben Ammar, Les palmiers blessés. D'après la presse algérienne, ce film, qui, aux dernières journées cinématographiques de Carthage, n'a obtenu que le prix du Jury enfant, a été longuement ovationné par le public algérien. C'est qu'il a, semble-t-il, été touché par l'histoire de cette Tunisienne qui découvre fortuitement l'histoire de son pays et le drame d'une Algérienne qui fuit le terrorisme.
Le jury des longs métrages a également décerné son prix spécial à Oday Rachid Othmane d'Irak, le prix du meilleur scénario au Marocain Hassen Ben Jalloun pour son film Les oubliés de l'histoire, le prix du meilleur réalisateur au Libanais Bahij Hojeij pour Chati ya deni et le prix de la meilleure interprétation féminine et masculine pour le film algérien de Dahmane Ouzid, intitulé : Es-saha (la place).
Quant au Ahaggar d'or du court métrage, il a été octroyé à Linge sale, de Malik Amara, déjà lauréat du Tanit d'or aux JCC 2010. Ce film a été primé au Fifao, ex æquo avec Garagouz de l'Algérien Abdennour Zahzah, auparavant récompensé par le prix spécial du jury à la 7e édition du festival de Dubaï. Le jury du court métrage, présidé par le réalisateur-producteur tunisien Brahim Letaïef, a, par ailleurs, décerné le prix spécial du jury à un court métrage de l'Arabie Saoudite signé Fahd Kamel.
Rappelons que pour confirmer son identité de festival et de plateforme pour le cinéma arabe, le Fifao a consacré, en cette 4e édition, un écran à l'honneur du cinéma du Golfe, en projetant 3 longs métrages dont le célèbre Bess ya bahr du Koweït et 19 autres courts métrages.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.