Ministère de la Santé-Coronavirus : Réunion sur les possibles développements épidémiologiques    Tunisie : Une séance de travail sur le développement des mécanismes de sécurisation des moyens de transport et des gares    Tunisie : Ghannouchi rencontre une délégation de l'Alliance Civile Nationale    Tunisie-Moknine: Une juge a été renversée par un camion    Taboubi : nous voulons un dialogue participatif des forces républicaines    Tunisie – Burkina Faso (TV/Streaming) : Où regarder le match (CAN 2022, 1/4 de finale) ?    Urgent : Arrestation d'une femme accusée de projeter un attentat-suicide en Tunisie    Un plan terroriste dans une région touristique déjoué    Russie-Ukraine : Macron réussit là où Biden a lamentablement échoué    Moez Hadidane : « Aucun recours à la planche à billets n'a eu lieu en janvier 2022 »    Tunisie – Burkina Faso : Conférence de presse d'avant match    A Bizerte, 365 projets agricoles ont financés en 2021    Les installations photovoltaïques à usage individuel ont permis d'économiser près de 118 MDT    Lancement en Tunisie d'une nouvelle chaîne jeunesse francophone : Tivi5 Monde    Oussama Khlifi : avec ses prérogatives d'empereur, Kaïs Saïed aurait pu trouver des solutions    Oussama Khelifi: Pas de retour au pouvoir    Safi Saïd: Nadia Akacha détient les secrets de l'Etat et il faut l'interdire de voyager [Vidéo]    Tunisie : La Tunisie classée rouge par...    CAN (1/4 de finale) : L'arbitre Joshua Bondo dirigera Tunisie-Burkina Faso    Enactus IHEC Carthage remporte le 2ème prix du concours ''77 Second Film Challenge''    Ooredoo lance la meilleure promotion Internet du marché    La Tunisie placée sur liste rouge par le Qatar    Bourses de création : Appel à projets aux artistes tunisiens    OPPO édite son livre blanc 'Zero-Power Communication', pour un futur sans batterie    Mondial 2022 : Déjà 13 équipes qualifiées pour la phase finale    Coronavirus : Le Maroc rouvre son espace aérien    Le TGV français, le grand saut qui "réconcilierait" Saied et Macron    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 28 Janvier 2022 à 11H00    Don algérien de 1 million de doses de vaccin anti-Covid-19 à la Tunisie    Tunisie – météo : Ciel dégagé et températures en légère hausse    EN : Kebaier et Ben Romdhane remis du Coronavirus !!    Messenger vous dira quand quelqu'un prend une capture d'écran d'un chat    NEWS | Benayada en route vers Al Gharrafa ?    Neïla Sellini, déclarée morte par la CNRPS    Tunisie : Du nouveau concernant Imed Trabelsi    Exclusif: En quoi consiste le projet de la réconciliation pénale que prépare Saied ?    Tunisie: Mondher Kebaier encore positif    Covid-19 | Plus de 8 mille contaminations et 14 décès recensés le 26 janvier 2022    Adel Megdiche, le peintre qui s'en va avec son monde    Décès de l'artiste peintre Adel Megdiche    Attaque du Capitole: Donald J. Trump entre le marteau et l'enclume    Ukraine: Un soldat tue cinq de ses collègues avant de s'enfuir    César 2022 : l'acteur Sami Oitalbali nominé pour le César du meilleur espoir masculin    salon des créateurs MOOD TALENT: 6e anniversaire du 4 au 6 février 2022 à l'hôtel Dar El Marsa    Le chanteur Florent Pagny annule sa tournée à cause d'un cancer, sera-t-il présent à The Voice?    Google Doodle rend hommage à l'actrice Egyptienne Souad Hosni, la Cendrillon du monde arabe    Exposition au musée de l'Institut du Monde Arabe : Slimen Elkamel à cœur ouvert    Kaïs Saïed souhaiterait appliquer un modèle proche du Velayet-e faqih iranien, selon Hatem Mliki    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les Palestiniens évoquent la dernière chance pour la paix
Conflit israélo-palestinien
Publié dans La Presse de Tunisie le 09 - 03 - 2010


Al Qods occupée (Reuters) — La tentative de l'émissaire américain au Proche-Orient George Mitchell pour relancer des pourparlers indirects entre Israël et l'Autorité palestinienne est l'ultime chance de reprise du processus de paix, a estimé hier le principal négociateur palestinien. Au même moment, Israël annonçait la construction de 112 nouveaux logements pour les Juifs dans la colonie de Beitar Ilit, prétendant que celle-ci n'est pas incluse par le «moratoire» partiel de dix mois sur de nouveaux chantiers proclamé en novembre par Netanyahu. «Les Américains cherchent à sauver ce processus de paix avec une dernière tentative. Je pèse mes mots: c'est la dernière tentative pour démontrer qu'il s'agit d'un outil susceptible de donner lieu à des décisions entre Palestiniens et Israéliens», a dit le négociateur palestinien Saëb Erekat à la radio de l'armée israélienne. Mitchell s'est entretenu dans la journée à Ramallah, en Cisjordanie, avec le Président palestinien Mahmoud Abbas après avoir vu à deux reprises le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, dimanche et hier à Al Qods. Après plus d'une douzaine de vaines navettes au cours de l'année écoulée pour tenter de relancer le dialogue direct entre les deux parties, l'émissaire du Président Barack Obama au Proche-Orient compte obtenir cette semaine leur accord pour des pourparlers indirects — dits «de proximité» — sous son égide. «Israël pose des mines» Les deux parties, bien que sceptiques — de même que nombre d'observateurs —, sont désormais d'accord pour recourir à cette méthode pour tenter de raviver un processus de paix laborieux suspendu depuis l'offensive militaire d'Israël contre le Hamas à Gaza, l'hiver dernier. Après le feu vert de la Ligue arabe, du Fatah, son propre mouvement, et de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), la semaine dernière, Abbas devait, selon Erekat, remettre à Mitchell hier sa «réponse écrite positive» pour de tels pourparlers. La Ligue arabe et l'OLP ont fixé un délai de quatre mois pour que ces contacts conduisent à un accord sur la création d'une Palestine indépendante sur des territoires occupés lors de la guerre israélo-arabe de 1967 — la Cisjordanie, la bande de Gaza et la partie orientale d'Al Qods. Dans les deux camps, on pense que George Mitchell obtiendra un accord sur le «format» des pourparlers indirects, qui pourraient débuter sous peu à Washington ou dans une autre capitale, mais aboutir à un accord sur les frontières dans les quatre mois est une tout autre histoire. Abbas, l'OLP et la Ligue arabe exigent qu'Israël suspende toute activité de colonisation en Cisjordanie et à Al-Qods-Est avant de reprendre d'éventuelles négociations directes, sans lesquelles aucun accord global ne sera possible. L'approbation du nouveau chantier de construction à Beitar Ilit, alors que Mitchell est au Proche-Orient et que le vice-président américain Joe Biden y est attendu, montre que le moratoire de dix mois, décrété sous la pression de Washington, n'est qu'une «supercherie», a estimé Erekat. «Le gouvernement israélien a commencé à poser des mines sur le chemin des négociations indirectes», a affirmé pour sa part un des hauts responsables du Fatah, Mohamed Dahlan.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.