Contre l'oubli - Les attentats post-Révolution survenus le 23 octobre    NBA : Programme de la nuit de samedi (HT)    Le Syndicat FSI Monastir répond à Karoui et la FTF    Foot Européen : Résultats des matches de samedi    Photo du jour : Un « bijou » architectural construit à des dizaines de mètres de la présidence du gouvernement !    Tunisie : Etat de santé de Mehdi Ben Gharbia    Manifestation contre Kaïs Saïed devant le consulat de Tunisie à Pantin    Tunisie – ALERTE METEO    COVID 19 : La Russie enregistre une flambée inédite de la situation épidémiologique    Importation des voitures de luxe : L'austérité doit concerner les voitures administratives et non pas les voitures privées    Tunisie : L'état d'exception face aux tentations d'ingérence internationale    Nouvelles mesures imposées aux voyageurs en prévision d'une nouvelle vague Covid-19    Tunisie : L'ancien ministre Abdelbaki Hermassi n'est plus    Abdellatif Mekki appelle les démocrates à protéger la Tunisie    La cheffe du gouvernement reçoit Ons Jabeur    Infrastructure : Le stade olympique de Sousse opérationnel dès mars 2022    Le Ministre de l'Agriculture vise à garantir un meilleur accès à l'eau potable en milieu rural [vidéo]    Le ministre de l'Agriculture se rend au au barrage Kasseb [vidéo]    Monopole, spéculation et contrebande : cinq ministères s'engagent dans la lutte    Décès de l'ancien ministre Abdelbaki Hermassi    Tunisie : Le Pass vaccinal obligatoire pour accéder presque partout dès le 22 décembre 2021    L'Office des œuvres scolaires se digitalise    Forum des DSI : "Tunisie Telecom veut être le label de confiance pour les PME/PMI dans la transformation digitale"    21ème édition du festival de l'Asbu : Six prix pour la Tunisie    Dialogue national- Noureddine Tabboubi appelle à la participation des partis politiques    La Grenade de Gabès avec label AOC débarque sur les marchés de la région    France-Ligue1 : Saint-Etienne, Wahbi Khazri buteur    Tunisie – France : Entretien téléphonique Charfeddine-Darmanin    Cour de cassation : I Watch appelle l'exécutif à entériner la nomination de Moncef Kchaou    AHK : Ibrahim Debache réélu à la tête du comité directeur    Ted Chaiban : L'UNICEF est disposée à appuyer davantage l'éducation en Tunisie    Marouane El Abassi : Une reprise économique en Tunisie n'est ni facile ni immédiate    Processus politique : L'ONU confiante en la Tunisie    Ligue des champions (2e tour préliminaire retour) : le programme    Mondial Qatar 2022: Le stade qui accueillera la finale "terminé à 98,5%"    Abdelaziz Kacem: L'intelligentsia ou la ménopause du cogito    Migration clandestine Mahdia : mandat de dépôt contre les passeurs    Le ministère des Affaires culturelles rend hommage au scénographe Kais Rostom    Ephéméride – 20 octobre 2011 : Les rebelles islamistes assassinent Mouammar Khadafi    Monde- Daily brief du 21 octobre 2021: La Turquie menace d'expulser 10 ambassadeurs occidentaux    Vient de paraître - Un nouveau recueil poétique de Abdelaziz Kacem : «Quatrains en déshérence»    Puissance et coopération dans la gouvernance du changement climatique    "Rouhaniyet" Nefta sous le signe "Hanin" du 4 au 7 novembre 2021    Djaili Amadou Amal lauréate de la sixième édition du prix Goncourt en tournée en Tunisie    Sénateur Bernie Sanders: Palestinians lives matter    Monde- Daily brief du 20 octobre 2021: Poutine décrète une semaine chômée payée pour freiner l'épidémie de Covid-19    Donald Blome proposé ambassadeur auprès de la République Islamique du Pakistan    Ministre des Affaires culturelles: La situation sociale des artistes est notre priorité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Coordination nationale indépendante pour réhabiliter les victimes
Justice transitionnelle
Publié dans La Presse de Tunisie le 16 - 11 - 2011

«La justice transitionnelle, tout le monde en parle mais personne n'y va. Aujourd'hui et face au silence ou à l'absence de volonté de la part du gouvernement actuel et de l'ensemble des partis politiques, notamment ceux considérés comme les grands partis politiques, nous, représentants de la société civile, prenons l'initiative pour annoncer la création de la Coordination nationale indépendante pour la justice transitionnelle».
C'est ce qu'a annoncé, hier, M. Amor Safraoui, membre du groupe des 25 avocats (connu pour avoir intenté des procès contre les symboles de l'ancien régime) lors d'une conférence de presse, tenue au siège du syndicat national des journalistes tunisiens en présence des autres membres fondateurs de la coordination représentant les organisations et les associations de la société civile.
Quels sont les objectifs de la coordination et quel est son champ d'intervention?
Les auteurs de cette initiative relèvent que «la Coordination constituera une institution nationale indépendante, à durée déterminée, qui aura pour mission de mener des investigations sur les violations des droits de l'Homme et sur les affaires de corruption et de malversation».
Son action consistera à recevoir les témoignages sur les abus et les violations de tous genres, à écouter les victimes qui viendront raconter aux membres de la Coordination les violences et les actes de torture dont elles ont fait l'objet durant les 23 années de règne du président déchu.
«La commission écoutera également les versions des tortionnaires et des auteurs des violations des droits de l'Homme qui viendront s'excuser auprès de leurs victimes et leur demander pardon».
Des comités d'écoute
Les fondateurs de la Coordination soulignent qu'elle vise à atteindre d'autres objectifs, à l'instar de la réforme des institutions de l'Etat, en particulier les systèmes judiciaire, sécuritaire, pénitentiaire et d'information et de la mise en place de mécanismes de contrôle des interventions de ces systèmes.
Idem pour l'indemnisation totale des victimes au plan matériel et moral ainsi que leur réhabilitation et la présentation d'excuses officielles pour les violations dont ils ont souffert durant de longues années.
Les organisateurs de la conférence vont plus loin en appelant à ce que les personnes «parmi les hommes politiques, les responsables et les agents d'exécution soient interdits d'occuper des postes de responsabilité au sein de l'Etat».
Ils exhortent, d'autre part, le prochain gouvernement et les membres de l'Assemblée nationale constituante à promulguer, dans les plus brefs délais, un décret-loi portant création d'une instance indépendante pour la justice transitionnelle qui «bénéficiera du soutien logistique et matériel de l'Etat ainsi que l'appui des différentes composantes de la société civile».
En attendant, la Coordination annonce la création de comités d'écoute et de réception de témoignages sur la corruption, et la violation des droits de l'Homme au cours de la période du régime déchu.
Il est à préciser que l'adhésion à l'initiative relative à la création de la Coordination nationale indépendante pour la justice transitionnelle demeure ouverte à toutes les organisations et associations de la société civile qui partagent les principes sur lesquels est fondée la Coordination et qui désirent apporter leur contribution à la concrétisation de ses nobles objectifs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.