Mustapha Mezghani - L'Industrie 4.0: une vraie menace pour l'économie Tunisienne    Abassi : la relation du Tunisien avec la banque reste très limitée    Parité hommes-femmes en Tunisie : Au-dessous de la moyenne mondiale    CONDOLEANCES: Emna TRABELSI    REMERCIEMENTS ET FARK: Mongia MOALLA veuve Hédi TARIFA    La STEG réalise un excédent d'électricité    Taux d'intérêt directeur : L'investissement des projets productifs en priorité    Attaque signalée dans le port de Tripoli    Tunisie-Ligue 1: programme de la 16ème journée    Centre d'écoute : Un abri pour les femmes victimes de violence    Après une mise en quarantaine au cours de laquelle ils ont été placés sous contrôle médical : Les Tunisiens rapatriés de Wuhan rentrent enfin chez eux    Bras de fer politico-constitutionnel : Kais Saïed se réunit avec Rached Ghannouchi et Youssef Chahed    Retour sur la célébration du 31ème anniversaire de l'Union du Maghreb Arabe    Meubles Mezghani dévoile ses nouveautés pour 2020    Le couvert végétal n'a pas connu, au 15 janvier 2020, une dégradation malgré le déficit pluviométrique    Après 2 semaines de quarantaine, les internautes rendent hommage à l'héroïsme de Dr. Abdelmoumen    Tentative collective de suicide aux portes de l'ARP    Après le nul du CA face au CSHL : Sens interdit !    CHAN 2020 : le Cameroun, pays-hôte, versé avec le Mali, le tenant marocain affrontera le Togo    Contrepoint | Deux voix, deux joyaux    6e édition du Sicca jazz : Vibrez sur les fusions !    Karaté | En prévision des J.O de TOKYO : Quatuor au tournoi d'Autriche    Handball | Retour sur le derby : Une question de moyens        Amir Ben Yahmed: Pour un capitalisme africain au profit de tous    La Maison de la poésie tunisienne lance un appel à candidature pour sélectionner des volontaires dans le cadre de la manifestation « Mars Poésie 2020 »    Ennahdha renonce au ministère des Technologies, selon Krichi    Programme TV du mardi 18 février    Des missionnaires chrétiens arrêtés à Sousse    Kamel Jendoubi, Khadija Cherif, Lilia Rebaï et Ramy Salhi au Danemark et en Suède, après Bruxelle, pour un nouveau partenariat tuniso-européen    Mohamed Salah Ben Ammar: Le dernier recours!    Suite à un incendie sans grands dégâts, Tarak Ben Ammar : les studios Carthago sont opérationnels    Retour au centre-ville    Conférence de presse: Les droits humains des migrants, victimes des politiques européennes en matière de migration    La Basketball Africa League annonce les 12 équipes qui s'affronteront lors de la Saison Inaugurale, dont l'US Monastir    Santé : 9 Libyens revenant de Chine resteront en isolement pendant 14j en Tunisie avant de retourner à leur pays    Mustapha Kamel Nabli: Abdelwaheb Mahjoub, mon ami de toujours (Album Photos)    Boxe avec les Etoiles – Galaoui … honore la Tunisie    Météo : temps stable    Tebboune : les visites officielles se feront désormais en bus    Libye: « nous n'avons pas de partenaire de paix », déplore le gouvernement    Plongez dans la biographie de l'inégalable artiste-peintre-caricaturiste tunisien si Abdelhamid Hanafi    Pas de mariage pour tous en Russie tant que Poutine est président    Exposition Silhouettes du 15 au 29 février à la Galerie d'Art Alexandre Roubtzoff    RENCONTRE-DEDICACE : « Hend, le prince de Djerdjer » par l'auteur IZA LOU, Librairie Al Kitab Tunis    L'alpiniste tunisien Anis Trimeche au sommet de l'Aconcagua    Monji Ben Raies: «Deal du siècle», deal de dupes    Les extrémistes terrorisaient les habitants : Opération de ratissage près de Ghardimaou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un marketing agressif pour valoriser les richesses du Sud
Tourisme saharien
Publié dans La Presse de Tunisie le 11 - 01 - 2015

Une stratégie de marketing, visant à promouvoir le tourisme dans les régions du Sud, à savoir Tozeur et Kébili, a été mise en place, ce qui devrait permettre d'augmenter le nombre de touristes tunisiens et étrangers.
Le tourisme saharien a été laissé pour compte depuis des années malgré les actions promotionnelles engagées. En effet, les régions du Sud, comme Tozeur, Kébili et Tataouine, sont considérées comme des zones de passage où on organise, de temps à autre, et quand les conditions climatiques le permettent, des repas sous les tentes. Le Festival de Douz et certaines activités sportives organisées au cours de l'année ont contribué, cependant, à stimuler les activités touristiques sans pour autant assurer la relance souhaitée de façon durable. Le tourisme saharien doit, pourtant, bénéficier de tous les avantages afin qu'il puisse se développer dans le cadre d'un circuit touristique intégré qui met en valeur les oasis, les monuments culturels et historiques et les richesses environnementales.
Mieux encore, l'Office national du tourisme tunisien a décidé de mettre en place une stratégie de marketing agressif en vue de valoriser le tourisme saharien et des oasis, notamment dans les gouvernorats de Tozeur et Kébili. L'exécution de ladite stratégie sera exécutée dans le cadre d'une stratégie entre l'administration publique et les professionnels représentés par la Fédération tunisienne de l'hôtellerie, la Fédération des agences de voyages et la société civile. Chaque partie est appelée à assumer pleinement sa mission en vue de réussir cette stratégie et permettre à de nombreux touristes de visiter tout au long de l'année le Sud tunisien dans le cadre de circuits touristiques intégrés.
Qualité et diversification
du produit
La stratégie de marketing se base essentiellement sur quelques points, à savoir la promotion de la qualité, la diversification du produit ainsi que la commercialisation à l'intérieur et l'extérieur de la Tunisie et la protection de l'environnement. A partir de cette année, les actions de marketing vont concerner les sites touristiques du gouvernorat de Tozeur en tant que destination à part entière. La région sera, d'ailleurs, présente lors du Salon du tourisme en Espagne grâce à un stand qui lui sera réservé. Les activités touristiques dans cette région du Sud ne seront donc plus limitées à la haute saison, mais se poursuivront tout au long de l'année à la faveur d'un ensemble de manifestations et de services de qualité. Pour réussir cette stratégie, il est nécessaire de renforcer la sécurité à l'intérieur et à l'extérieur des établissements touristiques afin de permettre aux hôtes de la Tunisie de visiter librement à toute heure de la journée les sites naturels et culturels.
Le tourisme intérieur sera également encouragé dans le cadre de la valorisation des sites sahariens à travers l'utilisation de supports publicitaires, en collaboration avec la FTH et la FTAV, en invitant les professionnels à offrir des prix préférentiels. Le but étant d'inciter les Tunisiens à visiter ces régions du Sud et à découvrir les multiples richesses naturelles d'une valeur inestimable. D'ailleurs, le niveau de réservations au cours des dernières vacances d'hiver dans le gouvernorat de Tozeur est considéré comme satisfaisant. C'est dire que les Tunisiens sont intéressés par la visite des régions tunisiennes aussi lointaines soient-elles si des manifestations culturelles et traditionnelles sont organisées. Il est nécessaire de prévoir également un nombre suffisant de moyens de transport et une infrastructure hôtelière adaptée aux besoins des touristes tunisiens et maghrébins. La stimulation du tourisme dans le Sud peut avoir des effets d'entraînement sur d'autres métiers secondaires, comme l'artisanat et les petites entreprises.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.