Tunisie – De quelle sortie de crise voulait parler Noureddine Tabboubi ?    Tunisie – Réadmission de Nabil Karoui à l'hôpital    Alors que le pays bouillonne, Hichem Mechichi au grand prix des pur-sang arabes    La Conect mise sur les énergies renouvelables pour la promotion de l'économie tunisienne    Tunisie | Covid-19 : 79 décès et 1.861 nouvelles contaminations enregistrés en 24 heures    Bilan Covid-19 : 79 décès et 1861 nouveaux cas en 24h    Sonede : Coupure d'eau à Gabès à cause d'actes de vandalisme    Tennis : Djokovic renverse Tsitsipas et remporte Roland-Garros    Banque allemande de développement KfW : Une subvention de 66 millions de dinars au profit des entreprises privées impactées par la pandémie du Covid-19    Tunisie – Mali : un arbitre égyptien au sifflet    La Libye au coeur du 3ème sommet « Startup Gate Summit 2021 », en juillet prochain, à Tunis    Si quelqu'un s'oppose à cette barbarie, qu'il parle maintenant ou se taise à jamais !    Tunisie : Quatre joueurs absents contre le Mali    Hichem Ajbouni dénonce le recours excessif à la violence par le gouvernement    Difficile d'être Tunisien    Memoire: Salem ATTIA    Handball — CAN des dames au Cameroun:Tunisie-Sénégal, une première place en vue !    NEWS: Ali Jmal signe à l'ESS    En marge de l'amère défaite de la Tunisie face à l'Algérie (0-2): Kebaïer en mauvais stagiaire !    Programme TV du dimanche 13 juin    Hommage: Une journée à la plage avec Zeyneb Farhat    Aujourd'hui, premier rendez-vous de «REGARDS DE PALESTINE» au CinéMadart: Contre l'apartheid, pour que leurs voix résonnent    Site de Carthage: cri de détresse du collectif de la société civile à Carthage    Tunisie – Deux disparus dans le naufrage d'une barque de clandestins au large de Kelibia    Tunisie – Météo du dimanche    Biden refuse de tenir une conférence de presse avec Poutine    USA : 14 blessés dans une fusillade à Austin au Texas    « The Dot »: Mechichi inaugure le Centre d'accompagnement des jeunes porteurs de projets dans les TIC    Au cœur de l'actu: Inquiétant ensauvagement !    Lette ouverte à l'Organisation Mondiale de Défense des Droits de l'Enfant: Le droit de l'enfant, une ligne rouge    Kaïs Saïed à Sidi Hassine : « Il n'y a pas une relation hostile entre la police et la population »    Patrimoine: L'Ichkeul en péril    Les Mélanges d'Histoire ancienne du Professeur Ammar Mahjoubi    Rafik Abdessalem : « Kais Saied ne distingue pas entre ses émotions et la gestion des affaires de l'Etat »    Ali Kooli évoque une éventuelle suppression de licences d'alcool    L'Assemblée prévoit plusieurs plénières au cours de la semaine du 14 juin 2021    Programme TV du samedi 12 juin    «La terminologie de la bourse et des organismes qui la côtoient» de Maria Leo : Un bel ouvrage, clair et utile    Jean Fontaine: Le migrant inversé    Bourse de Tunis : Le Tunindex clôture la semaine sur une note quasi-stable    La Tunisie est fin prête pour accueillir les voyageurs du monde !    Championnat national de lecture : La finale aura lieu le 11 juillet à Radès    Appel à candidature : Session de Formation 'Patrimoini' par Museum Lab au Kef    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    Emmanuel Macron se prend une gifle - La vidéo devient virale    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    Après la 4e guerre israélienne contre Gaza, saura-t-on éviter la 5e ?    Israël, cette démocratie islamiste ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Qui est Khemaies Jhinaoui le conseiller diplomatique
Publié dans Leaders le 07 - 01 - 2015

Il n'ira pas à Madrid, mais à Carthage. Il devait être nommé chef du Bureau de la Ligue des Etats arabes à Madrid, mais c'est finalement à la Présidence de la République que l'ambassadeur Khemaies Jhinaoui sera nommé. Béji Caïd Essebsi l'a choisi pour devenir son conseiller diplomatique. Derrière cette nomination, il y a une longue histoire. Brillant diplomate de carrière, qui avait fait ses premières armes auprès de l'ambassadeur Ahmed Ounaies à New Delhi et Moscou, Jhinaoui, ministre plénipotentiaire hors classe, était ambassadeur de Tunisie notamment à Londres (2004) et à Moscou (2008-2011). Au lendemain de la révolution, Caïd Essebsi le rappellera de Moscou pour le nommer secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères. Il formera un excellent tandem avec le ministre Mouldi Kéfi. Avant la fin de son mandat, Caïd Essebsi le désignera en tant qu'ambassadeur à Paris. La demande d'agrément partira au Quai d'Orsay qui s'empressera de répondre par la positive, d'autant plus que le poste était resté vacant. Il ne restait plus à Jhinaoui qu'à accomplir les formalités d'usage et se préparer à rejoindre la capitale française. A sa grande surprise, le gouvernement de la Troïka ne respectera pas la continuité de l'Etat et annulera sa nomination. L'ambassade de Tunisie à Paris qui a suscité beaucoup d'appétit sera finalement confiée, en juillet 2012, à un non-diplomate, proposé par Ettakatol: Adel Fekih.

L'ambassadeur Jhinaoui ne pouvait que garder pour lui sa grande déception. Personne ne l'en consolera. Il doit attendre l'avènement du gouvernement Mehdi Jomaa pour obtenir un lot de consolation. Le ministre des Affaires étrangères, Mongi Hamdi, lui demandera de diriger l'Institut diplomatique, prenant ainsi la relève de Hatem Atallah, nommé conseiller diplomatique à la Kasbah. Loin de pantoufler dans ce poste censé être le dernier avant son départ à la retraite, il s'attellera à la tâche avec ardeur et travaillera d'arrache-pied avec son ministre pour transformer l'Institut en académie et le doter d'un siège approprié. Le financement est trouvé, le terrain sera choisi dans le périmètre du ministère, les programmes sont élaborés.

Avant de rejoindre son poste à l'ONU, Mongi Hamdi profitera de sa rencontre à New York avec Nabil El Arabi, secrétaire général de la Ligue des Etats Arabes, pour le lui recommander fortement, en vue de lui confier la représentation de la Ligue dans la capitale espagnole. Affaire conclue. Sauf que, une fois de plus, Jhinaoui n'ira pas en poste à l'étranger. Cette fois-ci, c'est pour une meilleure affectation: Carthage..
Lire aussi
Qui est Rafaa Ben Achour le conseiller juridique
Qui est Mohsen Marzouk, le conseiller politique du Président Caïd Essebsi
Qui est Ridha Belhadj, le directeur de cabinet présidentiel


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.