Tunisie – VIDEO: Mechichi aux jeunes : Ce gouvernement travaille pour et avec vous... Attention aux casseurs et pilleurs    Tunisie-CPG : Reprise des activités après plus de 40 jours de grève    Hand – Mondial 2021 : Battue par l'Espagne, la Tunisie quitte la compétition    Reprise des activités sportives dès samedi    L'efficacité du 2ème vaccin russe anti-Covid est de 100%    La TIA innove en lançant le concept en ligne "Meetup Embassies"    Bourse de Tunis : Le Tunindex gagne 0,5%, au terme de la séance de mardi    Des cours d'arabe destinés aux enfants des tunisiens résidents à l'étranger    Le ''patient zéro'' de l'épidémie pourrait ne jamais être retrouvé    Le comité directeur du Festival de la chanson tunisienne dévoile les grandes lignes de l'édition 2021    Centre 13 août, le nombre de demandeurs d'emploi en hausse    Tunisie-Coronavirus: Dossier incomplet du programme Covax pour recevoir des vaccins gratuitement…    La situation générale dans le pays à l'ordre du jour de la plénière à l'Assemblée    Machrou Tounès accuse Mechichi d'avoir cédé au chantage politique    Club Africain : le comité indépendant des élections examine mercredi la demande de superviser les élections    Le digital au féminin; Une exposition de Olfa Dabbabi à WeCode Land    MEMOIRE: Mohamed HADIDANE    Une femme meurt poignardée par son frère takfiriste à Nabeul    Moez Joudi dénonce l'amateurisme dans le dossier des Fonds gelés en Suisse    STIP : Un chiffre d'affaires en augmentation de 43%    Le sport, un secteur à la traîne !    Italie : Le Torino se sépare de son entraîneur Giampaolo    Tourisme: un secteur à l'agonie...    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 19 Janvier 2021 à 11H00    Foot-Europe: le programme du jour    Hand – Mondial 2021 : La Tunisie, la victoire et rien que la victoire !    Coronavirus: De nouvelles contaminations à Zaghouan    Tunisie: Rached Ghannouchi: "La Tunisie est votre maison, vous n'êtes pas locataires"    USA: Joe Biden serait-il capable d'offrir la citoyenneté à des millions d'immigrants?    La HAICA inflige des amendes de 5 mille dinars à El Hiwar Ettounsi, Attessia et Telvsa TV    Anissa ben Hassine, universitaire, auteure de « C'était un 14 janvier 2011 à Tunis », paru chez Leaders à La Presse: «On ne met pas sa propre vie de côté quand on vit une révolution»    Quid de la culture    Contrepoint | Populisme, trumpisme : nul génie qui vaille...    Météo | Ciel voilé et températures en légère hausse    L'INDUSTRIE 4.0 POUR STOPPER LA DESINDUSTRIALISATION DE LA TUNISIE    CONDOLEANCES    Pour la clarté de la vision et l'urgence de l'action    Le remaniement ministériel aura-t-il un impact sur le dialogue national initié par l'UGTT ?    Les indiscrétions d'Elyssa    AI Africa Week : Quel(s) futur(s) pour l'intelligence artificielle ?    Slim Laghmani: La révolution et ses effets politiques et juridiques    Tunisie – Quand les présidents comprendront-ils que l'intérêt de la Tunisie est en jeu et qu'il est prioritaire ?    Le cinéma tunisien présent à la 18ème édition du FCAPA en ligne    Un virus asiatique dont le taux de mortalité atteint 75% préoccupe les chercheurs    Tunisie : Nouvelle session du programme "Octopus" de la FKL    Libye: Le Forum du dialogue politique vote sur le choix d'un mécanisme de sélection des candidats à l'autorité exécutive    Sombre fin de règne pour Trump Un ministre démissionne et dénonce les discours post-élection    Bruits et chuchotements    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie: branle-bas de combat !
Publié dans Leaders le 01 - 04 - 2020

La Tunisie est passée subitement du stade «pays à faible risque» (jusqu'au 21 mars) à pays à haut risque (accélération forte de la contamination). Du coup, les trois «têtes» du pouvoir se mobilisent s'entrechoquent même ! Chacun veut tirer la corde à lui dans une surenchère à fleurets mouchetés. Mais là n'est pas mon sujet.
Le sujet est l'évolution de l'infection Covid-19 dans notre pays. Sera-t-elle similaire à celle des pays voisins du Nord (France, Italie)? La tendance le montre, mais seules des données fiables des organismes de santé peuvent le confirmer ou l'infirmer. Or, ces données sont très répercutées pour le grand public.
Le dernier communiqué, relayé le 1er avril à 8h13 par un média privé (Nessma), émane d'un organisme du ministère de la Santé (Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes, ONMNE) : il donne des chiffres publiés «tard dans la soirée» du 31 mars… donnant la situation au 30 mars (394 personnes infectées pour environ 4 200 tests effectués). Sur le site du ministère lui-même, le dernier communiqué disponible ce matin (1er avril) donne la situation au 28 mars (312 cas). Le 29 mars étant un dimanche, il n'y a pas eu de bulletin d'information… Normal ? Le même organisme a déjà suspendu la publication des données pendant une dizaine de jours, entre le 17 et le 28 mars…– pour quels motifs?
A ces manquements au devoir de rendre compte au public s'ajoute l'irrégularité des horaires dans la proclamation des données (souvent tard dans la soirée). Or, pour un bon suivi, les services du ministère se doivent de publier tous les jours à une heure fixe les données de la situation de manière similaire et rigoureuse (cf. notes en bas de page 1 à 5).
Finalement, le ministère de la Santé a eu la sagesse de créer, après le confinement (22 mars), une page dédiée au «cofid-19» qui permet de suivre régulièrement les statistiques (https://covid-19.tn/fr/accueil/). J'ai découvert ce site par hasard… Ni le site principal du ministère, ni celui de l'ONMNE (http://www.onmne.tn/fr/) ne renvoient à la page «covid-19». Dommage ! Il gagne à être connu et repris par la multitude de nos médias…
Le traçage officiel de l'apparition et de l'évolution de la pandémis en Tunisie indique que le 1er cas identifié (début des signes de l'infection) date du 29 février et qu'il a été validé «cofid-19» le 2 mars. Il concerne un Tunisien venant d'Italie et allant à Gafsa. Le premier cas «autochtone» (contamination d'un Tunisien habitant en Tunisie par un autre Tunisien) a été observé le 4 mars et validé « cofid-19 » le 9 mars.
Et ce n'est qu'à partir du 21 mars que le nombre de cas «autochtones » commence à dépasser le nombre de cas «importés». Et que l'épidémie s'accélère à rythme rapide (avec plus de 40 ou 50 cas supplémentaires par jour). D'où la décision d'instaurer le confinement (22 mars).
Le nombre officiel de décès n'est pas donné avec régularité, mais nous avons pu retracer son évolution quotidienne depuis le 1er décès annoncé le 18 mars.
Au 30 mars, le nombre total de décès s'élève à 10. Le branle-bas des autorités nationales s'explique par le caractère de la courbe de l'infection en Tunisie: elle est similaire à celle des autres pays, avec seulement deux mois de décalage avec la Chine et un mois de décalage avec la France ou l'Italie. Si notre courbe suit la leur, il faut alors s'attendre à une ascension exponentielle avec toutes ses conséquences sociales(6) et sanitaires (infrastructures et personnel médical et hospitalier). Voir mes trois infographies.
Samir Gharbi
(1) Note de l'Observatoire sur la situation épidémiologique du COVID-19 à la date du 28 mars 2020 : «À la date du 28 Mars 2020, un total de 3 305 prélèvements sont parvenus aux laboratoires de virologie et analysés (cas suspects et contacts étroits des cas confirmés) dont 312 étaient positifs au SARS-CoV.»
(2) «Le ministère de la Santé a annoncé, dans un communiqué, tard dans la soirée du mardi 31 mars 2020, l'enregistrement de 32 nouveaux cas de contamination par le Coronavirus. Le bilan de personnes infectées s'élève, ainsi, à 394 cas alors qu'il était de 362 cas avérés sur un total de 3 752 analyses.» (Nessma, 1er avril, 8h13).
(3) «Tard dans la soirée d'hier, lundi 30 mars 2020, le ministère de la Santé a publié le communiqué quotidien sur l'état épidémiologique du pays, indiquant que 50 nouveaux cas ont été enregistrés sur 447 analyses réalisées. Ainsi, le bilan national passe de 312 à 362 cas avérés sur un total de 3752 analyses. Quant au nombre des décès, il s'élève désormais à 10 personnes…» (Nessma, 31 mars à 8h25).
(4) Pas de données pour le dimanche 29 mars.
(5) Aucune donnée publiée pour les journées du 18 au 27 mars compris sur le site de l'ONMNE.
(6) J'ai observé des situations sociales tendues lors de la « distribution » de denrées alimentaires (afflux massif de citoyens pour s'accaparer chacun selon la force de ses bras des sacs ou des produits), au risque de ce contaminer les uns les autres… https://www.facebook.com/watch/?v=2619062871556783
https://www.facebook.com/watch/?v=198231904809234


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.