KFW: Signature de huit accords de financement    Le Président de la République remet leurs lettres de créance à deux nouveaux ambassadeurs tunisiens en Russie et au Pakistan    Fnac Darty ouvre deux nouveaux magasins à Mall of Sousse    Photo du jour : Chahed rencontre Majoul mais l'évite du regard    Sonia Ben Cheikh visite à Dubaï le Centre distingué de la Santé de la FIFA et le Centre de la Jeunesse arabe    Tunisie: Le géant japonais des composants automobiles SUMITOMO créant 5 000 emplois à terme    Ezzedine Saidane : on n'est pas d'accord sur le diagnostic de la situation économique    Ibrahimovic de retour à Milan ?    Tunisie-Ligue 2: les arbitres de la septième journée    Ligue des champions : le stade de Radès accueillera le choc ESS-Al Ahly    Baisse du nombre des étudiants en Tunisie    L'association Shanti marque sa présence aux Dunes Electroniques 2019 (vidéo)    Démarrage du dépôt des déclarations relatives à la formation de groupes parlementaires    Le Président de la République reçoit le Président de l'ISIE Nabil Baffoun    MG propose à ses clients un magasin au cœur du désert aux Dunes Electroniques 2019    Tunisie: Arrestation d'un dangereux délinquant à Sousse condamné à 13 ans de prison    Tunisie: Youssef Chahed reçoit Samir Majoul    Participation de la Start-up tunisienne ConceptLab au salon parisien RENT 2019    Bientôt, 1kg de viande pourrait atteindre les 40 dinars    Mall of Sousse: Le luxueux et plus grand centre commercial de Tunisie (photos,vidéo)    Tunisie: La commission spéciale des finances de l'ARP décide l'adoption du budget complémentaire de 2019    Boudhina :Un audit approfondi des prêts et dettes obtenus est nécessaire    René Trabelsi effectue une visite d'inspection à divers départements et services de l'Aéroport international de Tunis-Carthage    Les conseillers auprès du Chef du gouvernement Youssef Chahed démissionnent à tour de rôle ou bien il est mis fin à leur fonction    Tunisie – La Ligue 1 reprend ses droits ce week-end    CAN 2021 (Eliminatoires) : L'international Wahbi Khazri en tête du classement des buteurs    Prochainement, démarrage de la régularisation des groupements résidentiels bâtis sur des terrains domaniaux.    En vidéo : Racha Ben Maaouia, sublime au Festival International du Caire    Quinze migrants tunisiens secourus au large de Zarzis    La Tunisie élue pour 4 ans membre du Conseil exécutif de l'UNESCO    Abidi : il nous faut un gouvernement paritaire entre hommes et femmes    L'Espérance de Tunis sans défense contre l'Olympique de Safi !    En photos : Dorra Zarrouk, reine du tapis rouge au festival international du film du Caire    À l'occasion de sa visite en Afrique, James Quincey, PDG de Coca-Cola, déclare que la région est le moteur de la croissance future de la Société    Libye: Des troupes de Haftar annoncent avoir abattu un drone italien    La Tunisie élue membre du conseil exécutif de l'UNESCO    Les causes du décès de Feu Adam Boulifa selon le rapport du médecin légiste et l'avocate de la famille    La Poste tunisienne édite un timbre poste commun sur “Al-Quds capitale de la Palestine”    Le Président de la République rend visite aux agents de la Protection civile victimes de l'explosion d'un réservoir à essence à Ras Jedir    Ibn Khaldoun, inspiration tunisienne préférée de Boris Johnson    Journées des arts de la marionnette de Carthage : Date limite des demandes d'accréditation-presse    En Italie, les sangliers luttent contre le trafic de cocaïne    Le Consulat général de Tunisie organise une réception en l'honneur de la communauté tunisienne à Istanbul    Le mot « Zbeul » figure désormais dans l'abécédaire des Gilets jaunes en France    Volée il y a 20 ans, La bague d'Oscar Wilde retrouvée    Tunisie: Libération de Sami Fehri, précisions de Sofiene Selliti    La Tunisie réaffirme son soutien à la juste cause palestinienne    Les exposants de la beauté et accessoires à EL Vitrina Sfax – Novembre 2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





A la frontière franco-italienne : 200 euros, destination finale: Lyon
Publié dans Le Quotidien le 19 - 04 - 2011

Faute de pouvoir traverser la frontière en règle, les Tunisiens de Vintimille trouvent des solutions alternatives et efficaces.
Appelons-le Stefano. Lunettes noires, cheveux ras, tatouage d'aigle dans le cou, Stefano arpente le parvis de la gare de Vintimille, en Italie. Au creux de sa main, un plan de la région et un parcours. Le chemin vers la France. Stefano est un passeur. Il ne s'en cache même pas. Au milieu des forces de l'ordre, au nez et à la barbe du maire de Vintimille qui ne quitte pas les lieux, il propose à tous les petits groupes de migrants qu'il rencontre de les conduire en France. Il demande la modique somme de 200 euros par passager, destination finale : Lyon. «Le prix de la liberté», argumente-t-il.
Visiblement, sa proposition n'intéresse guère les migrants. «Comment je peux trouver 200 euros ?», s'interroge Aziz, qui explique ne pas avoir mangé depuis la veille au soir. Le trajet entre la Tunisie et Lampedusa lui a coûté toutes ses économies, 1.000 euros. Le reste du voyage, Aziz l'a parcouru comme il a pu, essentiellement en train. Des propositions comme celles de Stefano, Aziz assure en recevoir des dizaines par jour. Autour, ses amis confirment timidement. «On ne veut pas frauder, monsieur», explique Tarek. Lui a récupéré son titre de séjour samedi. Il a malgré tout été refoulé à la frontière hier matin parce qu'il ne disposait pas des 62 euros exigés par la France. Une situation qui semble systématique en gare de Menton-Garavan, la première étape française après Vintimille, comme nous avons pu nous-même le constater. «La police française aussi, c'est des passeurs !» s'emporte Tarek. «Ils veulent de l'argent pour nous faire passer la frontière.»
«Un treno per Savona»
Quitte à devoir payer, certains migrants essaient donc des solutions alternatives. «La route de l'arrière-pays semble être le moyen le plus utilisé, surtout de nuit», confie un policier français sous couvert d'anonymat. «On ne peut pas contrôler tous les petits chemins», lâche-t-il en menottant un migrant sans papiers qui vient de tenter sa chance par le train. Par la mer? «Il y a peu de chances», explique un autre policier français tenant lui aussi à rester anonyme. Des patrouilles sillonnent les côtes jour et nuit. Reste une solution qui semble se répandre comme une traînée de poudre chez les migrants. «Un treno per Savona», comme s'entraînent à demander plusieurs migrants. «Un train pour Savone», donc, une ville située une centaine de kilomètres plus à l'Est, sur la côte ligure, juste avant Gènes. Car de là, partent des ferries pour la France.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.