Tunisie-Ligue 1 (Journée ): les résultats du mercredi    CREDIF : Rencontre « Femme et Philosophie » + Conférence du Dr Youssef Seddik    Octobre Rose : Le croissant rouge tunisien et l'association Selima lancent un appel de don de cheveux    BEST APPLICATION MOBILE    Liban : Une révolution sympathique    Le poète Tunisien Adam Fathi lauréat du prix Sargon Poulus 2019 pour la poésie arabe    Ouverture des inscriptions pour la 11ème édition des CJD Business Awards    TOPNET et le Syndicat des Pharmaciens d'Officine de Tunisie signent un partenariat technologique    Avant-première film AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD 1 Novembre à 21h au Colisée    CA Bizertin – CS Sfaxien : les formations probables des deux équipes    Les Journées Cinématographiques de Carthage 2019 (Session Néjib Ayed)    Ligue des champions de l'UEFA : programme des matchs de ce mercredi    Tunisie- Kais Saïed arrive au Palais présidentiel de Carthage    Tunisie : Le nouveau président de la République Kais Saied prête serment    Kais Saïed : Du Palais du Bardo…au Palais de Carthage !    Tunisie- Kais Saïed rassure les femmes tunisiennes    Kaies Saied : Nous avons découvert une nouvelle forme de démocratie    Kais Saied : Nous devons penser aux martyrs en exécutant le travail    Transtu : Le système d'information sonore sera généralisé dans les métros de Tunis    Image du jour : la Tunisie plurielle    Incendie au Palais des sports d'El Menzah : réunion de la cellule de crise du ministère de la jeunesse et des sports    Ligue des Champions: programme TV du mercredi 23 octobre    Devant Kaies Saied, Youssef chahed et Abdelkerim Zebidi côte à côte    Tunisie: Non invitation du SNJT, explications d'Abdelfattah Mourou    BIZERTE : Les agents de Tunisie Autoroute du district de Bizerte en grève les 24 et 25 Octobre    Tunisie – Météo : Pluies temporairement orageuses en fin d'après-midi    Photo du jour : une administration pas très numérique    Le Syndicat National des Journalistes Tunisiens ne boycottera pas la cérémonie d'investiture même si l'ARP a oublié de l'inviter !    Le SNJT déplore 79 cas d'agressions contre les journalistes pendant les élections    En photos : Les billets de banque à échanger avant le 31 décembre    Moncef Marzouki n'assistera pas à l'investiture du nouveau Président de la République Kais Saïed    Copa Libertadores : River Plate en finale malgré sa défaite contre Boca Juniors    TELNET s'implante en RUSSIE : Ouverture d'une succursale du groupe tunisien à Moscou et Mohamed Frikha rencontre le Premier ministre russe Dimitry Medvedev    Deux semaines de repos pour Haithem Jouini    Jumelage entre le Colisée de Rome et l'Amphithéâtre d'El Jem    Ciné-Théâtre Le Rio à Tunis entame une nouvelle saison culturelle et lance Le Rio Studio    Vidéo, Saidani : J'ai perdu mes biens à cause du CAB    Rached Ghannouchi rencontre le Président turc Recep Tayyip Erdoğan à Istanbul lors du Forum mondial TRT    Les psychotropes de la Tunisie inquiètent les Algériens    Signature d'un accord de partenariat entre Topnet et l'UGTT en faveur des salariés    Interview de Vladimir Poutine à l'occasion du sommet Russie- Afrique    Numeryx : Le signal fort et “SMART”    Quand France Tv se pose la question sur l'avenir de l'édition et de la langue française ?    Sfax, une autre étape du Festival National du Théâtre Tunisien    En vidéo : L'Ile Maurice en 48 heures vue par un tunisien    La rayonnante Randa Driss s'éteint    Le jeune ambassadeur tunisien de la Francophonie Amir Fehri reçu au Liban par le Chef du gouvernement Saad Al Hariri    Turquie : Erdogan plie sous le poids des menaces américaine et annonce un cessez le feu au nord de la Syrie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le ministre du Commerce dénonce des fraudeurs au niveau du commerce de gros
Publié dans Le Temps le 13 - 01 - 2018

Lors d'un point de presse tenu, hier à Tunis, le ministre du Commerce, Amor Bahi, a dénoncé des fraudeurs parmi les grossistes agréés à distribuer le sucre et l'huile végétale subventionnés d'être responsables des pénuries récurrences de ces deux denrées, en procédant au détournement des quantités de sucre et d'huile végétale qui leur sont fournies vers des utilisations industrielles et professionnelles comme les pâtisseries, alors qu'elles sont destinées à la consommation familiale.
Aussi, le ministère a-t-il organisé, en collaboration avec le ministère de l'Intérieur, une vaste campagne nationale de contrôle économique dans les 24 gouvernorats du pays les 10, 11 et 12 janvier 2018 ayant visé les circuits de distribution du sucre et de l'huile végétale s.92 équipes mixtes ( contrôleurs économiques du ministère du Commerce et agents des forces de l'ordre) ont participé à l'opération qui a concerné 1347 grossistes dont 426 agréés dans la distribution du sucre , à hauteur de 100 t. pour chaque commerçant, et 921 actifs dans la distribution de l'huile végétale. L'action de contrôle qui a intéressé 439 commerçants sur ce total a permis de relever 156 infractions économiques (35% de l'échantillon) répartis entre 52 infractions pour non transparence des circuits de distribution, 92 infractions pour non respect de la réglementation de la subvention des produits de base et 12 infractions pour pratiques spéculatives telles que détournement, stockage caché et frauduleux ou encore refus de vente.
Il a été procédé à la saisie de 107 t. de sucre et 9230 litres d'huile végétale, parallèlement au retrait de l'agrément pour 21 grossistes.
Le ministre a expliqué que ces fraudeurs profitent de la différence entre les prix de vente de ces deux produits au public qui s'élèvent à 970 millimes le kg pour le sucre et 900 millimes pour le litre de l'huile végétale, d'une part et leurs prix pour les utilisations professionnelles et industrielles, soit respectivement 1400 millimes et 1300 millimes, d'autre part, de sorte qu'ils réalisent des gains substantiels en détournant les quantités de sucre et d'huile qui leur sont délivrées vers des destinations autres que la consommation familiale. Il a affirmé que la campagne va se poursuivre car le phénomène s'amplifie, a-t-il noté en ce sens que seulement 286 mille litres d'huile et 240 t. de sucre avaient été saisies tout au long de l'année 2017, contre 107 t. de sucre, l'espace de la journée de 10 janvier en 2018.
Il est à signaler que l'enveloppe budgétaire consacrée à la subvention des produits de consommation de base, comme le sucre, l'huile végétale et les pâtes, et autres produits à l'instar des carburants se monte à 1570 millions dinars en 2018.
Réaffirmant que les prix des produits subventionnés n'ont connu et ne connaitront aucun changement en 2018, le ministre du Commerce a également dénoncé les profiteurs de tous bords qui ont saisi l'occasion des ajustements fiscaux décidés dans le cadre de la loi de finances 2018, pour augmenter les prix de façon anarchique et élevée, alors que les répercussions réelles de ces ajustements sur les prix sont minimes et se situent approximativement aux alentours de 1%, soit 10 millimes pour 1000 millimes ou un dinar de sorte que le produit vendu à un dinar devra être vendu à 1010 millimes. Ainsi, les prix des voitures subventionnées dites économiques, ou encore populaires passeront à 20510 dinars, contre 20325 dinars, soit avec une augmentation de 200 dinars la voiture.
S'agissant des légumes, fruits et viandes, le ministre a indiqué qu'il sera procédé aux importations pour régulariser le marché et les prix, à chaque fois qu'il s'avérera nécessaire, en cas de pénurie ou d'élévation des prix, comme il a été fait ces derniers jours pour les viandes rouges dont des quantités ont été importées et sont distribuées dans les grandes surfaces et autres points de vente à des prix variant entre 17 dinars et 11 dinars. Des mesures ont été aussi prises pour renforcer l'approvisionnement des points de vente en sucre et huile végétale. Le ministre a indiqué que les quantités de sucre vendu sous emballage à 1 dinar 500 le kg ne représentent que 3% de la consommation familiale nationale.
A signaler que la consommation familiale nationale en sucre se monte à 200 mille tonnes, par an, contre 165 mille tonnes d'huile végétale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.