L'ancien Premier ministre Mohamed Ghannouchi déclare ses biens et ses avantages à l'INLUCC    Sidi Bouzid: Mandats de dépôt contre 7 suspects    Du côté du prétoire    Rassemblement de protestation au centre-ville: «Il est insensé d'indemniser des personnes qui ont milité pour la destruction de la Tunisie»    De partout… De partout…    Tourisme: Offensive sur le marché français    Kairouan: Recharge artificielle des nappes dans le barrage Sidi Saâd    Hold-up d'une banque et meurtre du frère d'un martyr à Sbiba: La balle est dans le camp des forces sécuritaires et militaires    Chronique: Basta !    Lutte contre le PKK: La Turquie demande à l'Irak un soutien plus concret    Mondial des clubs: Nadi Al Aïn – EST (3-0): Des «Sang et Or»,mal en point !    Ligue 2 – (Dernière journée de l'aller): L'OB rejoint l'ASM, le CSC sans rival    ESS – Stade d'Abidjan (3-0): Un pas vers la qualification    Constat malheureux et alarmant: Les accidents de la route principale cause de la mort des jeunes    Vétusté des établissements scolaires: Le toit d'une salle de classe s'effondre à Mahdia.. attention, danger !    JTC 2018: «Contrebande» de Taieb Mlaiki.. Le monde impitoyable du commerce parallèle    Bruits et chuchotements    JTC 2018: «MOTS POUR MAUX» DE MOUNA N'DIAYE.. Ibn Rachiq s'en fiche…    La Tunisie s'engage à préserver l'écosystème marin    Tunis à la première place    Mohamed Salah, le meilleur !    Europe: Le programme de ce dimanche 16 décembre    Se mettre à l'abri…    Tradition favorable aux banlieusards    Première collectivité attachée à la notation financière    L'Inlucc respectera les données personnelles des déclarants    Tunisie: Saisie à Sfax d'un lingot d'or et des bijoux à bord d'un voiture en provenance de Kasserine    Les scénarios possibles    Le MI appelle au respect du Code de la route    Bientôt une stratégie pour assurer la neutralité des mosquées    Les victimes dans le flou total    «La situation sociale est extrêmement dangereuse»    Tunisie: Soutien financier saoudien de 2450 millions de dinars lors de la visite de Youssef Chahed    Histoires d'eau    Le coup de gueule de Yasmine Azaïez !    Une seconde vie… un nouveau souffle    Les Français font connaissance avec la « Poterie de Sejnane » lors d'une exposition à Aix-en-Provence    LdC Afrique, Club Africain - Al Hilal: Formation probable et programme TV    L'IVD présente ses conclusions en l'absence inquiétante des plus hautes autorités de l'Etat    Météo: Prévisions pour dimanche 16 décembre 2018    En vidéo: Le clip d'inspiration africaine de Myriem fares aurait pu éviter le Black face    Tunisie – Les experts comptables montent au créneau contre les dispositions de la loi de finances    France : Le 5ème samedi de manifestation des Gilets Jaunes : Le résumé de la journée    Quatre Tunisiens jugés pour terrorisme en Italie    La dette mondiale globale est de 184 trillions de dollars    Trump ne doit plus soutenir l'Arabie Saoudite,selon le Sénat américain    Tunisie: Hold-up d'une succursale bancaire à Kasserine précisions du ministère de l'Intérieur    Tunisie – Abderraouf Cherif : Premiers dégâts et premiers dérapages de communication    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nidaa Tounès revient à de meilleurs sentiments
Publié dans Le Temps le 20 - 11 - 2018

Le président du bloc parlementaire de Nidaa Tounès, Sofien Toubel, a indiqué hier matin, lors d'une séance de questions avec les ministres de l'Intérieur et de la Justice, que les députés du bloc ont décidé de suspendre leur décision de boycotter les plénières.
Nidaa Tounès avait décidé de boycotter les plénière en raison de la non-application, par le gouvernement, de la décision de l'ARP de ne pas prolonger le mandat de l'Instance Vérité et Dignité.
La décision de suspension du boycott est intervenue après la réunion d'un groupe de députés du bloc de Nidaa Tounès avec le président du parlement Mohamed Ennaceur qui s'est engagé à faire le nécessaire pour contacter le gouvernement afin d'appliquer la décision en question.
Ennaceur, qui a présidé la plénière, a expliqué que le bureau de l'ARP avait décidé de tenir cette plénière en vue de discuter de questions intéressant l'opinion publique et les députés. Les ministres de la l'Intérieur et de la Justice prononceront, durant cette plénière, des déclarations avant de céder la parole aux députes.
Réuni le jeudi dernier, le bureau de l'ARP avait décidé de tenir une séance de questions sur les révélations faites le 2 octobre 2018 par le collectif de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi sur la sécurité publique et la question de la " Chambre noire " au sein du ministère de l'Intérieur.
Le Front populaire avait soumis une pétition au parlement pour demander l‘audition du ministre de l'Intérieur et du ministre de la Justice sur ces révélations.
La pétition porte la signature de plusieurs députés du Mouvement Nidaa Tounès, du Mouvement Machrou Tounès, du bloc de l'Allégeance à la patrie, et du bloc démocrate.
Me Ridha Raddaoui, membre du collectif de défense de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, avait accusé le ministre de l'Intérieur en exercice d'avoir " dissimulé des preuves et fourni un concours postérieur et un concours passif dans cette affaire ".
Il l'avait également accusé d'avoir refusé de remettre les documents des dossiers de l'assassinat de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi aux juges d'instruction.
Il avait révélé qu'un haut responsable au ministère de l'Intérieur avait confirmé l'existence d'une "chambre noire" au sein du ministère de l'Intérieur et qui est fermée depuis décembre 2013.
Selon la même source, le juge d'instruction en charge de l'affaire de l'assassinat du martyr Mohamed Brahmi s'était déplacé le 9 novembre 2018 au siège du ministère de l'Intérieur pour superviser " les lieux " en question et les conditions de conservation des documents qui y sont déposés. " Il a fait changer les serrures et gardé les clés. Désormais, tous les documents sont sous sa responsabilité", avait précisé le ministère.
Le juge d'instruction en charge de l'affaire de l'assassinat du député Mohamed Brahmi s'était procuré, mardi dernier, en coordination avec les services du ministère de l'Intérieur, les scellés relatifs au dossier du dénommé Mustapha Kheder.
Selon un communiqué du ministère de l'Intérieur, les documents en questions ont été confiés au juge d'instruction.
Mustapha Kheder est accusé par le collectif de défense des martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi, de diriger une organisation secrète liée au mouvement Ennahdha et qui serait responsable des assassinats de Belaïd et de Brahmi.
Lors de l'audience sur l'assassinat de Mohamed Brahmi, le 30 octobre 2018, le collectif de défense avait présenté des requêtes préalables au procès portant sur " l'organisation secrète d'Ennahdha " et le dossier de Mustapha Khedher et exigé de pouvoir avoir accès aux dossiers du ministère de l'Intérieur.
Le député Mohamed Brahmi a été assassiné le 25 juillet 2013 devant son domicile, seulement quelques mois après l'assassinat de Chokri Belaïd, secrétaire général du Parti des patriotes démocrates unifié.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.