CAN 2019 : Résultats des rencontres du mardi et Programme du mercredi 26 Juin    Tunisie- Approvisionnement de la délégation de Sidi Thabet en gaz naturel à partir du deuxième trimestre 2020    Tunisie: Noureddine Taboubi dénonce une confusion dans la gestion des affaires publiques    Tunisie: Nidaa Tounes propose Béji Caïed Essebsi pour un second mandat    Par Mohamed Salah Ben Ammar : Le péché originel d'un quinquennat raté    2 start-up tunisiennes signent des contrats commerciaux à l'international : L'accélérateur Orange Fab Tunisie clôture en beauté sa première saison    Neymar de retour au Barça?    Trump menace l'Iran d'une attaque destructrice    L'Afreximbank accorde un prêt de 500 Millions de Dollars à la Tunisie    Le pourcentage des échanges commerciaux entre les pays du Maghreb est le plus faible du monde et n'excède pas 5%    CAN 2019 : le match Tunisie-Angola dans la presse égyptienne    Les deux gagnants tunisiens au Championnat Microsoft Office Specialist participent à la compétition mondiale à New York    Tunisie: Salon de l'emploi “Tunisia Jobs” à Sousse présente 520 opportunités de travail pour les promus de l'université    Nabil Karoui désigné officiellement Président du parti « Cœur de Tunisie » anciennement appelé « Parti tunisien pour la paix sociale »    CAN 2019 : Tunisie – Mali, à quelle heure et sur quelle chaîne ?    Révision à la hausse de la tarification de l'électricité et du gaz naturel    Tunisie : Réouverture à Djebel El Oust du centre Amal d'éducation, de prévention et de traitement de la toxicomanie    Huawei remporte le Prix de contribution exceptionnelle pour ses 20 ans d'existence en Tunisie    Copa América (Quarts de finale) : Chili-Colombie en tête d'affiche    Energies renouvelables : les meilleurs experts au Sommet « Place au soleil » à Tunis    Tunisie: Mohsen Marzouk appelle à une charte contre les tensions politiques    NEBRAS : Communiqué de presse « Faciliter l'accès des victimes de la torture à la réhabilitation »    Sarra Besbès remporte la médaille d'Or à Bamako lors des Championnats d'Afrique d'Escrime    Tunisie : Mohamed Ayachi Ajroudi quitte le Stade Gabésien    Tunisie- Les précisions de Sonia Ben Cheikh suite au décès de six nourrissons à l'hôpital Tahar Maamouri de Nabeul    CEPEX :Plus de 20 exposants tunisiens au salon Summer Fancy Food Show    Le secrétaire d'Etat Hatem Ferjani participe à la réunion des coordinateurs nationaux du sommet du forum de coopération Chine – Afrique à Beijing    Rencontre-débat : Violations des droits de l'Homme le long des frontières extérieures de l'UE au Sahel    Tunisie – Météo : Températures en légère baisse dans les régions côtières    Une sexagénaire meurt à cause de la chaleur à Haffouz    CAN 2019 : Résultats des matchs du lundi et Programme des rencontres du mardi    La Banque mondiale approuve un projet d'investissement de 151 millions de dollars    Tunisie-La 55ème édition du Festival du Carthage du 11 juillet jusqu'au 20 août    Le PDL a internationalisé une série d'affaires de violation des droits humains en Tunisie, selon Abir Moussi    Néji Jalloul annonce officiellement sa démission de Nidaa Tounes    Tunisie : La 55ème édition du festival international de Carthage du 11 juillet au 20 août 2019    Alerte incendie en Grande-Bretagne, le parlement de Westminster évacué    Arabie saoudite: Un mort et 7 blessés dans une nouvelle attaque houthie contre un aéroport    En vidéo : Fête de la musique By MG    Libye: Un avion dérouté de l'aéroport de Tripoli après la chute d'un obus    Tensions au Golfe: La Compagnie aérienne saoudienne change l'itinéraire des vols de ses avions    L'Iran reste en alerte, Trump aurait renoncé à des représailles    La Tunisie élue à la présidence du comité permanent de la Conférence des Etats signataires de la Convention de l'Unesco    SFAX célèbre la fête de la musique à travers la fondation BIAT et l'IFT    Tunisie : La Fête de la Musique sera célébrée avec 179 concerts le 21 juin    La DIVA Amina FAKHET : Pour une 2ème fois à Yuka gammarth le 16 juillet 2019.    Signature d'une convention de partenariat entre le Festival International de Carthage et Tunisair    Une idée sur les salaires des Présidents, Chefs de gouvernement, et Chanceliers…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une dernière occasion pour empoisonner l'atmosphère
Publié dans Le Temps le 14 - 12 - 2018

L'Instance Vérité et Dignité (IVD) bouclera le 15 décembre 2018 ses travaux. A cette occasion, une conférence sera organisée aujourd'hui et demain, en présence de représentants du gouvernement et d'organisations de la société civile nationales et internationales.
Cette conférence sera ponctuée par la présentation du rapport final de l'Instance Vérité et Dignité qui dresse les défis du processus de la justice transitionnelle après la fin du mandat d'exercice de l'Instance et définit les responsabilités dans la mise en œuvre des recommandations issues du rapport.
Qualifiée par certains d' " hyper-institution au service de la justice transitionnelle en Tunisie ou encore d' "institution inclassable dotée de très larges pouvoirs", l'IVD avait, à maintes reprises, provoqué des remous, particulièrement au sujet de la prolongation du mandat de son exercice qui devait initialement se terminer le 31 mai 2018.
Conscient de l'incapacité de l'Instance de mener à terme ses activités fin mai 2018, le Conseil de l'IVD avait décidé en février 2018 la prolongation d'une année du mandat d'exercice de l'Instance, conformément à l'article 18 de la Loi organique sur la justice transitionnelle.
Le manque de collaboration de plusieurs institutions de l'Etat notamment en ce qui concerne l'accès aux archives publiques et privées, particulièrement celles de la police politique conformément aux dispositions de la Constitution, était selon l'IVD à l'origine de sa décision de prolonger son mandat d'exercice.
Le Parlement avait voté, le 26 mars 2018, contre une prolongation du mandat d'exercice de l'Instance Vérité et Dignité (68 contre et 2 abstentions).
Plusieurs députés notamment du bloc du Mouvement Ennahdha et du bloc démocratique avaient boycotté le vote.
Alors que plusieurs blocs parlementaires ont protesté contre la poursuite par cette Instance de ses activités malgré l'expiration de son mandat d'exercice, d'autres ont estimé que le parlement devait annuler sa décision de non-prolongation du mandat de l'IVD pour lui permettre de mener à terme ses enquêtes sur les graves violations des droits de l'homme.
En vertu de l'article 18 de la loi organique 2013-53 du 24 décembre 2013, relative à l'instauration de la justice transitionnelle et à son organisation, " la durée d'activité de l'instance est fixée à quatre (4) années, à compter de la date de nomination de ses membres, renouvelable une fois pour une année, et ce, par décision motivée de l'Instance qui sera soumise à l'Assemblée chargée de législation, trois mois avant l'achèvement de son activité ".
Réhabiliter les "victimes" :
à quel prix ?
Une autre controverse liée au processus de la justice transitionnelle a éclaté lors de la discussion en commission du projet de la loi de finances.
Il s'agit d'une proposition d'amendement qui prévoit la suppression du Fonds de la Dignité et de réhabilitation des victimes de la tyrannie et son remplacement par un Fonds dédié aux familles défavorisées.
Avancée par le Mouvement Nidaa Tounès, cette proposition a été rejetée, le 4 décembre 2018, par la commission de finances et invalidée par l'ARP lors de la discussion, le 8 décembre 2018, du projet de la loi de finances pour l'exercice 2019.
Opposé à ce Fonds, le bloc du Mouvement Nidaa Tounès a formulé un pourvoi devant le Tribunal administratif au sujet du Fonds de la Dignité et de la réhabilitation des victimes de la tyrannie créé en vertu de la loi de finances pour l'exercice 2014 et qui prévoit l'indemnisation des victimes des violations et de la dictature.
Conformément aux dispositions de la Constitution et de la loi organique sur la justice transitionnelle, l'IVD est appelée à soumettre les dossiers des violations graves des droits de l'Homme aux chambres judiciaires spécialisées et à définir les critères de réparation des victimes et du mode de versement des indemnités par le Fonds de la dignité et de la réhabilitation, avant la mise en place d'une commission de gestion de ce fonds et l'octroi des indemnités.
Un décret gouvernemental n° 2018-211 fixant les modalités d'organisation, de fonctionnement et de financement du Fonds de dignité et de réhabilitation des victimes de la tyrannie a été publié dans le 18e numéro du Journal officiel de la République tunisienne.
Créé conformément aux dispositions de l'article 41 de la loi organique n° 2013-53 du 24 décembre 2013 relative à l'instauration de la justice transitionnelle et son organisation, le Fonds prévoit l'indemnisation des victimes des violations et de la dictature, conformément aux dispositions des articles 10, 11, 12 et 13 de la loi organique sur la justice transitionnelle.
Le budget du Fonds est composé en partie des recettes du Budget de l'Etat provenant des décisions établies par la commission d'arbitrage et de réconciliation de l'Instance Vérité et Dignité (IVD).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.