Tunisie [Photos] : Réunion à Zahgouan préparatoire de la création d'un nouveau parti politique    Coupe de la CAF – CSS : Formation rentrante contre Vipers    Porto Farina : Quand Brahim Letaief nous rend le cinéma qu'on aime    Un fort séisme frappe le nord du Chili    Hella Ben Youssef Ouardani: Un nécessaire sursaut patriotique !    Mokhtar el khlifi: L'heure de la vérité amère a sonné pour tous.    Coupe de la CAF: le programme de dimanche    Mondial Hand 2019 : la Tunisie affronte la Hongrie    Ligue des champions : le classement et les résultats de la deuxième journée    Tunisie – Le gouverneur de la banque centrale refuse de se présenter devant le parlement ?    Les Femmes américaines s'insurgent contre le président Donald Trump à Washington    Syrie: Des blessés lors d'une forte explosion à Damas    France : VIDEO : Incendie mortel dans une station de Ski à Courchevel    Une responsabilité collective à assumer    La confiance de retour    Bientôt les soldes d'hiver    Indestructible la volonté générale, et sans violence…    Programme TV du dimanche 20 janvier    Panache et intelligence    L'agenda des 16es de finale    Tunisie – Il n'est pas question de lever les subventions sur les médicaments    Grève générale dans la fonction et le secteur publics, les 20 et 21 février prochain    Les objectifs de la révolution non encore réalisés    Quand l'analphabétisme gagne du terrain    Retour sur la collision entre un train du TGM et une voiture légère à Carthage Byrsa    Trois individus placés en garde à vue    Le cinéma de la cité arrive !    Le parcours et l'empreinte d'une infatigable cinéaste    En attendant Vénus...    La Tunisie affronte ce soir la Hongrie 2ème du groupe D    Tunisie: Vers l'imposition de taxes sur les produits d'artisanat contrefaits    Le ministre des Affaires étrangères représente le Président de la République au 4ème Sommet arabe du développement économique et social à Beyrouth    Tunisie: Arrestation d'un agent de l'aéroport Tunis-Carthage ayant volé la valise d'un voyageur    Des députés Européens appellent la Tunisie à cesser les arrestations et la torture des gays et à abolir l'article 230 du Code pénal    Rafik Darragi: Le nombre 9 dans la littérature internationale (Italie & Angleterre)    Météo: Prévisions pour dimanche 20 janvier 2019    Le Portugal vise plus de coopération dans le domaine de l'environnement avec la Tunisie    Officiel : nouvel appel à la grève les 20 et 21 février par l'UGTT    Une facture assez lourde pour Tunisair et des voyageurs mécontents    Youssef Chahed, sera le leader du nouveau projet politique    De partout… De partout…    Quand des Tunisiens recréent le "Casse-Noisette" de Tchaikovski    Entre haiku, haijin et satori    Une facture salée    Nouvelles nominations annoncées par le Ministère du Transport    En grande première : Une unité militaire aérienne tunisienne en mission de paix à l'étranger (Photo - Vidéo)    En Algérie, des citoyens transforment en potager une route que la municipalité tarde à aménager    Date des prochaines élections présidentielles algériennes fixée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hold-up d'une banque et meurtre du frère d'un martyr à Sbiba: La balle est dans le camp des forces sécuritaires et militaires
Publié dans Le Temps le 16 - 12 - 2018

– F.S. – Pour la première fois, l'anticipation qui fait la force des unités sécuritaires et militaires n'a pas eu le dessus et des éléments terroristes, ayant planifié comme il se doit leur forfait, ont fait une descente très lucrative, dans le village de Sbiba, limitrophe de Jbel Mghilla, faire main basse sur une belle somme de 320 mille dinars, tué le frère d'un martyr et retourner, paisiblement, dans leur antre montagneuse. La balle est, maintenant, dans le camp des forces militaires et sécuritaires pour dénouer l'énigme et retrouver les malfrats.
Les chamailleries politiques en cours qui n'en finissent pas offrent de nombreuses opportunités à ceux qui veulent faire du mal au pays, et l'affaire de Sbiba vient rappeler aux décideurs politiques qu'ils ont failli, totalement, à leur devoir, au service du pays. Ils ont, donné l'occasion aux terroristes à travers leurs tiraillements, pour agir en toute impunité et accomplir des forfaits qu'ils n'auraient pas pu réaliser, si l'occasion ne leur a pas été présenté et si les forces sécuritaires travaillaient en toute sérénité.
Le braquage d'une agence bancaire à Sbiba (gouvernorat de Kasserine) et les coups de feu qui ont été tirés et provoqué la mort de Khaled Ghozlani, frère du militaire Saïd Ghozlani assassiné le 5 novembre 2016, ont été commis par un groupe armé composé de 12 personnes, a indiqué, vendredi soir, Sofiane Selliti, porte-parole du Pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme.
Les premiers éléments de l'enquête révèlent que les 12 membres armés sont descendus des montagnes limitrophes de la ville de Kasserine, a précisé Selliti. Quatre d'entre eux ont pris d'assaut une maison à proximité de Jbel Mghilla et séquestré les membres d'une famille avant de les relâcher. Ils se sont emparés d'une Isuzu D-MAX appartenant à l'un des habitants de la région et l'ont utilisée dans le hold-up.
Selon Selliti, les cinq autres membres du groupe armé ont utilisé le véhicule dérobé pour le braquage de l'agence bancaire dans la ville de Sbiba. Quatre d'entre eux ont attaqué la banque alors que le cinquième s'est chargé de la surveillance des lieux.
Les braqueurs ont terrorisé les agents de l'agence bancaire, détruit les caméras de surveillance et mis la main sur la somme de 320 mille dinars en monnaie locale et en devises.
Au sujet des coups de feu tirés ciblant Khaled Ghozlani, Selliti a expliqué qu'en prenant la fuite après le hold-up, le groupe armé s'est dirigé vers la maison du martyr Saïd Ghozlani à Douar Khraifia dans la localité de Thamed à proximité de Jbel Mghilla où il a ouvert le feu touchant mortellement Khaled Ghozlani.
"Les hommes armés, dont le nombre n'est pas encore identifié, ont ouvert le feu sur Khaled Ghozlani après avoir envahi sa maison à Douar Khraifia, limitrophe du mont Mghilla.
Grièvement blessé, la victime a succombé à ses blessures à l'hôpital local de Sbiba, a souligné la même source, ajoutant qu'un renfort militaire et sécuritaire a été déployé pour traquer les assaillants.
Le sergent de l'armée nationale Saïd Ghozlani a été assassiné le 5 novembre 2016 à son domicile à Kasserine par un groupe terroriste.
Le parquet près le Pôle judiciaire de lutte anti-terroriste s'est saisi du dossier des deux opérations et a confié à l'unité nationale de recherche dans les crimes terroristes d'El Gorjani l'enquête sur les circonstances entourant cette affaire.
La voiture utilisée pour le braquage a, par la suite, été retrouvée à 15 kilomètres de la ville, sur l'une des pistes menant à la zone militaire fermé au mont Mghilla.
Tout moment d'inattention est payé trop cher, surtout avec le sang d'un autre martyr qui vient d'être abattu sauvagement par les terroristes. Mais, il est certain que les forces sécuritaires et militaires tunisiennes sauront réagir de la meilleure manière.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.