Seifeddine Makhlouf : « Le prochain gouvernement doit être composé de partis et formé sur la base de quotas partisans »    SNJT : Appel pour la libération immédiate de Taoufik Ben Brik    4 nouveaux cas de contamination dont 3 locaux    Pétrole : Les cours du Brent en hausse de 5% sur l'ensemble du mois de juillet 2020    TOPNET: Le leader qui s'emploie à démocratiser l'internet et innover utilement    Mohsen Hassan, expert en économie et ancien ministre du Commerce, à La Presse : «Pas de sortie de crise en l'absence de visibilité politique»    INDISCRETIONS D'ELYSSA    Espagne: Le roi Juan Carlos décide de s'exiler après des soupçons de corruption par la justice    CONDOLEANCES : Mustapha GUEDDAH    Le CAB concède le nul face à l'USBG au Bsiri : La situation devient alarmante !    En marge de EST-Assoliman : Ces Capbonais qui forcent le respect    Les Aghlabides ratent la reprise : La JSK touche le fond    MEMOIRE : Abdelaziz CHAOUACHI    Les unités de la protection civile effectuent 114 interventions pour éteindre les incendies    ‘'Le coronavirus encore là pour longtemps''    Gloire au soldat martyr, honte aux hommes politiques    IT'S TIME TO GO!…by Anouar Chennoufi    Danse contemporaine à «Sahriyet été 2020 A Hammamet» : Des œuvres riches et subtiles...    Canon et Climatepartner Célèbrent Dix ans de Partenariat    CA Bizertin : Kais Yaakoubi à la tête du staff technique    Tunisie: Reprise du transport du phosphate vers le complexe chimique après un mois de suspension    La production globale de phosphate n'a pas dépassé les 2136 mille tonnes, à fin juillet 2020    Les Allemands invités à investir en Afrique post-Covid-19    226 nouveaux cas de coronavirus en Libye    Météo : Températures en baisse    Tunisie: Le syndicat des travailleurs au sol de Tunisair réclame la fermeture de l'aéroport Tunis-Carthage    Tunisie: Zouhair Makhlouf annonce avoir dit à Hichem Mechichi qu'on peut former un gouvernement sans Ennahdha    Tunisie: Nabil Karoui: "Les affaires libyennes ne sont pas les notre"    Zouhair Maghzaoui : Même les sympathisant d'Ennahdha le soutiennent discrètement    Nouveau comité sur les affaires réglementaires : placer les lois et régulations au cœur de la compétitivité de l'Afrique    Drogba candidat aux élections de la fédération ivoirienne de football    OFFICIEL : Saïd Saïbi nommé entraîneur de l'AS Rejiche    Des signes annonciateurs d'un début imminent de la guerre en Libye ?    Encore 3 cas de عدوى محلية contamination locale de Coronavirus et 1 cas importé enregistrés à Tunis, Jendouba et Sfax    Tunisie : Discours de Kaïs Saïed à Mahdia et Sfax sur l'émigration illégale    Lutte contre la migration irrégulière : Pour une coordination plus grande entre les forces sécuritaires et armées    Ligue des champions de l'UEFA : C'est l'heure de la reprise !    Les Emirats à la Turquie : Ne vous immiscez pas dans les affaires arabes    Success Story : Mohamed Abid, un tunisien à la conquête de Mars    Mohamed Abid, le Tunisien à la conquête de la planète Mars    Monastir | Les familles de 24 pêcheurs appellent à intervenir pour libérer leurs enfants retenus par les autorités italiennes    Palais Borj Baccouche : Un joyau architectural à l'abondan    Gisèle Halimi, une autre icône de la diaspora tunisienne disparait    Le coronavirus, un choc traumatique(1)    Kaouther Ben Hania à la Mostra de Venise    Pièce de théâtre "La conférence des oiseaux" à Sahriyet été 2020 à Hammamet    Ciné-Drive en Tunisie : Le cinéma autrement au temps du Coronavirus    Ceux d'en haut qui nous regardent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une parité qui n'arrange guère les affaires des Clubistes Sfaxiens
Publié dans Le Temps le 08 - 02 - 2019

Stade Mhiri de Sfax. Beau Temps. Pelouse dans un état quelconque. Assistance estimée à 8000 spectatuers environ dont 300 supporters bizertins. Arbitrage de Youssef Sraïri.
Joueurs avertis: Moncer et Harzi (CSS)
Cissé et Darrji (CAB)
Expulsions de: Marzouki (89') et Hind 90+3 côté sfaxien,
Bousnina (77') dans le camp bizertin pour 2ème avertissement
Buts de Sahraoui (45¨+2) pour le CAB et Chaouat ( 66') pour le CSS
Formation des équipes:
CSS: Dahmen Zammouri, Zouaghi, Amamou, Hnid, Sokari, Jlassi, Harzi (Ouaslati), Moncer (Hamdouni),Manucho,(Chaouat) Marzouki
CAB Thamri, Jabbari, Marouani, Mejri, Bousnina, Ben Choug (Samti)s Darraji (Khalfaoui), Yaken, Cissé, Watara, Sahraoui (Jabbassi)
Le CSS dut finalement se contenter du point du nul face à un ensemble bizertin qui a pu as'en sortir sans dégâts de son insidieux déplacement à Sfax. Il va sans dire que cette parité n'arrange guère les affires des clubistes sfaxiens surtout qu'en fin de match deux de ses joueurs, Marzouki et Hnid, furent tour à tour expulsés pour deuxième avertissement consécutif un résultat qui n'arrange guère ses affaires
sUne première mi-temps de perdu pour le CSS
La formation sfaxienne alignée par Krol comportait bon nombr de joueurs en méforme qui ont multipliés les erreurs notamment les fautes de placement et les passes à l'adversaire, concédant à l'adversaire plusieurs coups franc de manière gratuite à l'image de la faute commise dans le temps additionnel par Moncer qui amena le but bizertin. Marzouki qui revenait d'une blessure n'a en effet rien réussi de bon, tout comme Moncer d'ailleurs qui ne faisait que courir comme une âme en perdition sur le terrain. Harzi non plus n'a pas rempli le rôle qui lui était dévolu, aussi bien au niveau de la couverture que celui de la relance et de l'animation offensive. De son côté, Manucho titularisé contre toute logique au poste d'attaquant de pointe a montré de niveau ses limites. L'Ivoirien a cafouillé devant les bois adverses et, jouant souvent à l'aveuglette, il n'a pas vraiment pesé sur la défense adverse alors qu Chaouat, le meilleur attaquant sfaxien à l'heure actuelle à dû suivre le match à partir du banc. Tout comme Hamdouni et autre Ouaslati, un duo aux qualités techniques incontestables, qui aurait pu donner au jeu sfaxien une meilleure assise, notamment dans l'animation offensive et les tirs sur les balles arrêtées. Avec autant de joueurs à court d'inspiration le CSS fut l'auteur d'une petite mi-temps au cours de la quelle il développa un football de mièvre qualité. En face,le CAB ne fut pas aussi bon que l'équipe sfaxienne. Au final durant la première période nous eûmes droit à un pousse ballon affligeant au milieu du terrain sans occasions de but notables de par et d'autres si l'on excepte le coup direct de Hriz que détourna avec brio en corner le gardien
Thamri qui fut l'un des meilleurs joueurs du matches. Scénario inattendu dans les ultimes instants de la première mi-temps. Alors qu'on jouait le temps additionnel, Moncer concéda un coup franc gratuitement . Le coup de réparation fut repoussé par la defense sfaxinne devant Mejri qui reprend au niveau du premier poteau et la balle trouva la tête de Sahraoui qui ouvra le score imparablement (45+2)
Les correctifs salvateurs de Krol
Se rendant compte de ses mauvais choix au niveau de la composition de sa formation le techn icien néerlandais apporta les correctifs qui s›imposaient en aligant Hamdouni, Ouslati et Chaouat à la place respectivement de Moncer, Hriz et Manucho. Ces trois changements allaient donner plus de relief et de consistance au jeu sfaxien sur le plan de l'attaque. Tant et si bien qu'après plusieurs tentatives, le CSS parvint à trouver la faille au sein de la défense cabiste par Chaouat, lequel, héritant d'une ouverture de la droite de Hamdouni, parvint à croiser victorieusement son tir malgré le marquage d'un défenseur (66'). Le CSS aurait même pu marquer le but de la victoire n'eut été l'époustouflante parade du gardien bizertin qui repoussa en corner un tir en force de Ouaslati (88').
Ameur KERKENNI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.