Zied ghanney : Il faut légaliser le cannabis    Pourquoi les vaccins contre le Covid font flamber les prix du pétrole?    L'indice des prix de l'immobilier se hisse de 10,9% au terme de 2020    L'Europe renonce à son projet de résolution contre l'Iran    Le prix du carburant flambe et attise la colère populaire    Les manifestants pleurent la jeune Kyal Sin et défient la junte    Tunisie Valeurs présente son portefeuille type dans lequel figure une dizaine de valeurs    a quoi ressemble super congélateur où est conservé vaccin anti covid?    Eléments pour une histoire sainte    Semaine Boursière : Le marché affiche une tendance résolument haussière    Les prix de l'immobilier ont augmenté de 11% durant le 4e trimestre de 2020 (INS)    Tunisie-Imed Boukhris : La position de Kais Saied par rapport au remaniement ministériel était basée sur des données de l'INLUCC    Entretien au Caire entre le chef de la diplomatie tunisienne et le directeur général de l'OADA    L'Union interparlementaire s'est saisie de la plainte de Abir Moussi    Analyse statistique : La Tunisie est le dernier pays au monde à vacciner sa population...    Coronavirus: Allègement du couvre-feu du 22h à 05h du matin    Tunisie-Ligue 2 : Les arbitres de la 6ème journée    Une campagne sans logo, le pari osé de l'opérateur Ooredoo Tunisie (Photos)    Tunisie : Une conférence de presse sur les nouvelles mesures sanitaire [Vidéo]    Loi ESS: le 30 juin, date limite pour publier les textes réglementaires    L'ANSI appelle les chefs d'entreprises à faire preuve de vigilance face aux menaces cybernétiques    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 05 MARS 2021 à 11H00    Abdellatif Mekki appelle Hichem Mechichi à rendre les vaccins aux Emiratis    Une autoroute Nord-Sud facilitera à la Tunisie l'accès au marché africain    Abir Moussi est un danger pour la Tunisie, selon Samia Abbou    CONDOLEANCES : M. Tarak Karoui    Rached Ghannouchi : Il faut protéger Seifeddine Makhlouf    Al Ahly d'Egypte : l'international tunisien Ali Maaloul récupère bien de sa blessure au ischio-jambiers    L'OMS félicite le Maroc pour ses performances dans la campagne de vaccination    Personnes malvoyantes | Ecriture braille : Une nouvelle invention voit le jour    Ce soir au théâtre des jeunes créateurs : «Don Quichotte, céder le passage» de Chedli Arfaoui    Boxe | En marge du tournoi de Bulgarie : Prestation encourageante de Khouloud Halimi    CAN U20 | Match de classement pour la 3e place – Gambie-Tunisie (Ce soir à 21h00) : Sur une note positive !…    Ligue 1 | 15e journée – CAB-ST (1-0) : La victoire du cran !    Commission mixte 5+5 entre l'Utap et le gouvernement : Un accord sur divers domaines d'activités    La poésie en questions | Le prisme des herméneutes    Vient de paraître | « Les siestes du grand-père, récit d'inceste » de Monia Ben Jémia : La banalité du mal    Appel à projets 2021 du Fonds d'aide à la coproduction cinématographique tuniso-français    FC Barcelone : touché au genou, Piqué incertain face au PSG en Ligue des champions    Covid-19 : 32 décès et 635 nouvelles contaminations recensés le 3 mars 2021    Noureddine Taboubi : La démission de Hichem Mechichi est une condition pour le début du dialogue national !    Météo: Prévisions pour vendredi 05 mars 2021    Sortie officielle du film documentaire : Je suis ma propre république    Ocres patines du temps fugace    «Om Layoun» un film documentaire tendre et sans compromis        Tunisie: Daily brief du 4 Mars 2021    Ephéméride : Le 1er mars 1924, Mohamed Daghbaji lança la révolte contre l'occupation française    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La BAD met en cotation son premier emprunt obligataire social
Publié dans Le Temps le 07 - 04 - 2020

La Banque africaine de développement (BAD) vient de lancer l'obligation sociale "Combattre le COVID-19" d'un montant record de 3 milliards de dollars à la Bourse de Londres. Cette cotation marque le lancement du premier emprunt obligataire de la BAD à la Bourse de Londres, a annoncé lundi la Banque.
L'emprunt obligataire social "Combattre le COVID-19", le plus gros emprunt social jamais placé sur les marchés de capitaux, a été mis en cotation à la Bourse de Londres le vendredi 3 avril 2020, et il est maintenant disponible à travers son marché des obligations durables.
L'opération, qui a été sursouscrite, a suscité un vif intérêt à l'enregistrement avec un carnet d'ordres totalisant 4,6 milliards de dollars, ce qui a rendu possible la levée de 3 milliards de dollars. Ce montant exceptionnel servira à atténuer l'impact du Covid-19 sur les activités économiques et les moyens de subsistance en Afrique.
L'emprunt obligataire, dont l'échéance est de trois ans, a recueilli de l'intérêt de la part des banques centrales et des institutions officielles, des trésoriers des institutions bancaires et des gestionnaires d'actifs, et notamment des investisseurs dans les domaines de l'environnement, du social et de la gouvernance (ESG).
Les obligations sociales ou durables dont l'utilisation des fonds cadre avec les objectifs d'atténuation des effets du COVID-19, pourront être échangées en bourse. Les frais d'admission ne seront pas perçus dans leur cas pendant une période initiale de trois mois, ont annoncé les représentants de la Bourse de Londres.
Ces obligations sociales et de durabilité financent des services essentiels tels que les soins de santé, l'eau et l'assainissement, le soutien à l'emploi, et ceux ayant un rapport avec les Objectifs de développement durable des Nations Unies.
Le directeur général de la Bourse de Londres et directeur du Groupe du développement international du gouvernement britannique, Nikhil Rathi, a, à ce titre, déclaré : "Nous soutenons la BAD dans ses efforts vitaux pour l'atténuation des effets du COVID-19 partout en Afrique. Cet emprunt met en lumière le rôle important que les obligations sociales et de durabilité peuvent jouer dans la canalisation du financement vers les pays, les secteurs et les personnes à travers le monde qui sont fortement touchés par cette pandémie".
"Ce n'est que le commencement d'un partenariat plus solide entre la BAD et la Bourse de Londres. Nous mobiliserons tout ce qui est possible sur le marché des capitaux pour lutter contre le coronavirus en Afrique", a commenté le président de la BAD, Akinwumi Adesina.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.