Le patronat libyen sollicite les compétences et la main-d'œuvre tunisiennes    COVID-19 Sousse, situation au 25 Janvier: 62 nouveaux cas et 8 nouveaux décès    Tunisie: En images, manifestation au Kef pour réclamer la libération des détenus    Tunisie [Vidéo]: Coup d'envoi du Match Olympique de Béja contre Espérance Sportive de Tunis    Mechichi : Une carte des centres de vaccination contre le coronavirus a été établie    CONDOLEANCES : M. Nabil JERIDI    Le FLAGSHIP KILLER MI 10T Pro-5G de XIAOMI débarque enfin en Tunisie    CONDOLEANCES    Espérance de Tunis : le Ghanéen Khaled Abdelbasset espérantiste jusqu'en 2023    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 26 Janvier 2021 à 11H00    Mobilisation tous azimuts en faveur de l'adaptation au changement climatique en Tunisie    Le premier ministre italien présente sa démission    Débats houleux à l'ARP, levée de la séance plénière    Attijari bank annonce un PNB de 488 millions de dinars en 2020    Liste des hôtels dédiés au confinement obligatoire de 7 jours à l'arrivée en Tunisie    Tunisie – météo : Poursuite des pluies dans le nord et vent fort sur les côtes    Commémoration du 40e jour de son décès : Abdelwahab Bouhdiba, le sociologue émérite    ARP | Aujourd'hui, vote de confiance aux nouveaux ministres : Hichem Mechichi à l'épreuve de ses choix!    Tunisie-Fayçal Tebbini: En l'absence de la Cour constitutionnelle, Kais Saied est la Cour constitutionnelle    Tunisie: Noureddine Bhiri: Les têtes du pouvoir ne sont pas en conflit [vidéo]    Une jeunesse désœuvrée : Les oubliés de la «Révolution»    Programme TV du mardi 26 janvier    Les indiscrétions d'Elyssa    Volleyball | Coupes d'Afrique des jeunes : Vers l'annulation...    Mini-Football | Super League Elite (3e journée) : Arriadh confirme, La Marsa cale    Stupeur sur fond d'ambiance délétère au CA : Supplice clubiste !    Télétravail : Quelles sont les entreprises qui investissent dans les solutions IT?    A l'occasion de son 102e anniversaire : «Taraji Pay» voit le jour    Contrepoint | Culture... et interrogations    18e édition du festival des cinémas d'Afrique en ligne : Le numérique comme issue    Mohamed Ammar : Le gouvernement Mechichi est, moralement et politiquement, déchu    Au Bardo, face à des manifestants hurlants, on aligne des camions blindés    Tunisie-Ligue 1 (J10): les matches de ce mardi et programme TV    Tunisie: Les échanges commerciaux avec l'extérieur ont enregistré une baisse    Kaïs Saïed doit choisir : l'Etat ou le chaos    Tunisie – Un haut conseil de la sûreté de l'Etat hors norme où tous les coups étaient permis    Appel à candidatures pour le projet "Académie des Musiciens créateurs"    Ramadan 2021: Nouvelle série "Kan Ya Makanesh" d'Abdelhamid Bouchnak avec Hatem Belhaj    Exposition collective "Géographie de l'intime" à la station d'art B7L9 du 29 janvier au 7 mars    [TRIBUNE] #Jeunesse #Espoir !    Covid-19 : Joe Biden durcit les règles d'entrée aux Etats-Unis    A «l'Orient-Express»... le voyage n'était pas de tout repos    Voici pourquoi la souche britannique pourrait provoquer une mortalité accrue    Etats-Unis: Le procès de Trump devant le sénat débutera le 8 février    Mustapha El Haddad: L'embrigadement des jeunes pour le jihad «Le paradoxe tunisien»    Twitter suspend un compte de l'ayatollah Ali Khamenei    Etats-Unis-Investiture: Kais Saied félicite Joe Biden    De Trump à Biden: la force de la symbolique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La malnutrition, un problème qui se pose avec acuité dans le Sud-Ouest
Santé infantile
Publié dans Le Temps le 23 - 12 - 2007

La prise en charge de la santé des enfants est l'une des priorités de notre pays. La Tunisie a, en fait, réussi d'éradiquer des maladies dangereuses auprès de la tranche d'âge de moins de cinq ans grâce à la vaccination. La bonne nutrition de cette population demeure actuellement l'une de nos priorités et ce à travers l'adoption d'un comportement sain et équilibré dès le jeune âge.
En dépit des résultats enregistrés dans ce cadre, beaucoup reste à faire, selon le rapport du recensement aux indicateurs multiples conduit l'année dernière par l'ONFP en collaboration avec l'UNICEF et le Projet Pan Arabe sur la Santé de la Famille sous la houlette de la Ligue Arabe (PAPFAM). Les indicateurs démontrent que le problème de malnutrition se pose dans les zones rurales et de manière accrue dans la région du Sud-Ouest. A signaler que la majorité des enfants âgés de moins de cinq ans sont d'origine rurale soit 7,3 % contre 6,7 % qui résident dans les zones urbaines.
Les orientations du gouvernement doivent être concentrées sur cette population car c'est là où le bât blesse.
En Tunisie, nous parlons de plus en plus du problème d'obésité et du comportement alimentaire non diététique adopté par la population. D'ailleurs, l'Institut National de Nutrition lancera dans quelques jours une stratégie nationale pour lutter contre ce phénomène qui ne cesse de gagner du terrain d'où le risque de faire apparaître des maladies aux conséquences lourdes comme l'hypertension, les maladies cardiovasculaires et le diabète... En faisant une petite lecture de cette information, nous constatons que le problème de nutrition ne se pose plus dans notre pays. Les spécialistes parlent même de surconsommation.
Toutefois, nous continuons à enregistrer des problèmes de nutrition, voire la malnutrition auprès d'une population très jeune et fragile, celle qui est âgée de moins cinq ans. Le rapport du recensement aux indicateurs multiples sur la population tunisienne, réalisé par l'ONFP en collaboration avec l'UNCEF et le PAPFAM a révélé que 3 % des enfants âgés de moins de cinq ans souffrent d'une baisse au niveau du poids alors que ceux qui ont une baisse aiguë, sont de l'ordre de 0,3 %. Ce taux se pose le plus pour les enfants issus des zones rurales car 4,7 % d'entre eux souffrent du premier problème et 2,1 % ont une chute très aiguë du poids. Mais le talon d'Achille, demeurent les régions du Sud-Ouest avec 6,5 %. A signaler dans ce cadre que la majorité de cette population vit dans les zones rurales avec 7,3 % contre 6,7 % dans les régions urbaines. Accorder plus d'attention à cette frange de la société est ainsi primordial.

Problème de croissance
Toujours dans le même contexte, le rapport a étudié une autre question ; le retard de la croissance ou la proportion de la longueur par rapport à l'âge. Plus de 6 % des enfants ne se développement pas de façon ordinaire. Le rapport soulève que le problème est localisé de manière accrue auprès de 1,2 % des âgés de moins de cinq ans. Idem pour les enfants des régions du Sud-Ouest qui sont les plus touchés, viennent, tout juste après ceux qui sont issus du Nord-Ouest. Cependant, les enfants de Kasserine ne se développement pas normalement, soit 13,6 % font face à cette tare. Quant à la minceur, le poids par rapport à la longueur, elle est de l'ordre de 2,1 %. La minceur aiguë est remarquée 0,3 % des enfants, toujours d'après les résultats du rapport qui a précisé que les indicateurs se sont améliorés en comparaison par rapport à d'autres périodes. Il insiste parallèlement sur l'importance de multiplier les efforts dans le domaine et ce en offrant la nourriture nécessaire à cette population. Il est également primordial d'assurer l'eau potable à cette frange de la population et d'améliorer les réseaux d'assainissement pour améliorer les indicateurs de la santé des enfants. L'allaitement naturel est parmi les solutions recommandées outre la sensibilisation des parents sur la culture du comportement alimentaire. Mais serions-nous capables d'enraciner cette notion auprès des mères qui sont en leur majorité de formation primaire avec 37,6 % ou carrément analphabètes, soit 29,6 % ? pour ce qui est du taux des mères de formation universitaire, il ne dépasse pas les 5,8 %. La tâche sera très difficile tout en sachant que 18, 4 des mamans travaillent et qu'elles confient leur progéniture aux crèches et aux garderies. La nutrition dans ces établissements répond-t-elle vraiment aux critères sanitaires ? Est-elle équilibrée ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.