Hausse des prix de l'alimentation animale : les rentiers rejettent toute responsabilité    Kaïs Saïed : On ne laissera pas la Tunisie en proie aux bêtes sauvages et aux hyènes    Tunisie-Ben Guerdane [PHOTOS] : La Garde Maritime a secouru 461 immigrants clandestins issus de 17 pays africains    Environnement : Comment réduire les émissions de carbone de l'industrie en Tunisie    La situation reste compliquée pour les entreprises malgré un prudent optimisme    En vidéo : Les Tunisiens crient Victoire après avoir tiré sur le terroriste    Encore une fois, une compétence Tunisienne s'affirme à l'étranger    The Washington Post évoque la Tunisie    En vidéo : ''Un centre d'esthétique en Tunisie a fait des ravages sur les gens'', selon une influenceuse internationale    Des recommandations fortes du CIJM au Comité d'Organisation des Jeux Méditerranéens 'Oran 2022 '    Tunisie : La STEG ouvre ses guichets les samedis    Tunisie : Un décès suspect dans une caserne de la Garde nationale    Bourse de Tunis : L'action Amen Bank réalise la meilleure performance de la semaine    Kaïs Saïed s'entretient avec Najla Bouden à propos de sa visite en Algérie    Tunisie – Mise à jour : Samir Bettaïeb maintenu en prison    Coronavirus - Un nouveau variant «avec une constellation de mutations» inquiète l'OMS    NBA : Le programme TV de la nuit de vendredi    Affaire Chokri Belaïd : Rassemblement de protestation devant le palais de Justice à Tunis    Tentative d'agression d'un agent près du siège du ministère de l'Intérieur    Ennahdha appelle à organiser des élections anticipées    La banque allemande KfW débloque 18,5 M€ en faveur de la protection du littoral tunisien    Tunisie-Ligue 1 : la phase aller en chiffres    DAVIS CUP : Tunisie 2-0 Zimbabwe, grâce à Aziz Dougaz    La Tunisie reçoit 400 mille doses du vaccin anti-Covid19    Mouvement Ennahdha: Kais Saied a échoué    L'affaire de Faten Ben Slama reportée au 1er décembre 2021    Sousse: Arrestation d'un ancien gouverneur pour homicide involontaire    Tunisie: Une élévation de la mer de 50 cm pourrait entraîner de grosses pertes !    Ouverture du 8ème Festival de la création de l'UGTT en présence de Taboubi et de Guettat    Prix FABA de littérature : Remise des prix de la 1ère édition le 4 décembre 2021    Migration clandestine : Un oubli regrettable !    Le gouvernement de Chahed est à l'origine de la crise économique, selon Ben Kaddour    Foot Européen : Programme TV des matches de vendredi    Tennis | Coupe Davis – Tunisie-Zimbabwe (aujourd'hui et demain au TCT) : Encore un effort !    L'USBG se rebiffe : Maintenant le play -off    Express    487 migrants irréguliers secourus au large de Kerkennah    Ils ont dit    La patience a ses limites    Dialogues éphémères | Le chant de la «voix endeuillée»    «Focus Japon» du 26 au 28 novembre à la Cité de la Culture : La culture nipponne à l'honneur    Conférence de presse de la 22e édition des Journées Théâtrales de Carthage (JTC) : Le théâtre célébré dans toute sa splendeur    Coronavirus : Zéro décès et 159 nouvelles contaminations recensées le 24 novembre 2021    Monde- Daily brief du 25 novembre 2021: L'UE approuve le vaccin Pfizer pour les enfants de 5 à 11 ans    Festival du film maghrébin d'Oujda : La Tunisie rafle 3 prix    Chronique d'une catastrophe annoncée au Musée du Bardo    Fini le combat entre Frères musulmans et Wahhabites : les Emirats investissent 10 milliards $ en Turquie    Disparition de Mohamed Bouamoud, adieu l'ami !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Vers une perte de 10% des emplois existants !
Publié dans Le Temps le 14 - 05 - 2020

Bonjour les dégâts ! La détérioration des finances publiques et l'explosion du ratio de l'endettement extérieur auxquelles viennent s'ajouter les répercussions néfastes du choc pandémique auront un impact direct sur la notation souveraine du pays et sur le risque-pays. Fitch Rating vient de mener le bal en abaissant la note souveraine de la Tunisie de B+ à B avec perspectives stables. Une dégradation qui reflète l'aggravation des équilibres macroéconomiques.
Les prévisions de Fitch sont très pessimistes dénotant du vrai désastre économique qui guette l'économie nationale. L'économie tunisienne connaîtra sa plus forte contraction jamais enregistrée en 2020. Le déficit du compte courant se creusera davantage après une année 2019 de léger répit. Le déficit courant se stabilisera à 9% du PIB en 2020 et ce en dépit du soulagement attendu au niveau de la balance énergétique. Le déficit budgétaire atteindra 4,7% contre 3% prévu dans la LF 2020. « L'aggravation du contexte extérieur et les mesures de verrouillage prises pour endiguer la propagation du coronavirus entraîneront une forte contraction de 4,3% du PIB en 2020. Le choc entraînera l'arrêt de la plupart des activités du secteur, mettant en péril environ 10% des emplois existants, selon les estimations officielles », note Fitch.
« Le coup porté au commerce mondial, à l'industrie et au tourisme sous le choc du covid 19 affectera gravement la petite économie ouverte de la Tunisie. », ajoute la même source. En dehors du choc pétrolier et de la chute spectaculaire des prix estimés en moyenne de 35 dollars le baril.
Le ratio de la dette extérieure tunisienne passera de 77% du PIB en 2019, l'un des niveaux les plus élevés parmi tous les souverains des marchés émergents notés par Fitch à 90% du PIB en 2021, bien au-dessus de la médiane «B» prévue de 32%, selon nos prévisions. La Tunisie aura besoin de 12 milliards de dinars pour faire face à la crise économique. D'où la nouvelle ruée vers l'endettement extérieur. Un nouveau accord de prêt serait en gestation avec le FMI.
Les besoins bruts de financement extérieur de la Tunisie sont par ailleurs estimés à 16% du PIB par an en 2020-2021.
« Les mesures de lutte contre l'épidémie et de secours économique coûteront environ 2% du PIB selon nos estimations et le ralentissement économique pèsera lourdement sur les recettes fiscales. Cela sera en partie compensé par des économies sur la facture de subventions énergétiques compte tenu de la chute des prix des hydrocarbures, de l'augmentation des prix réglementés du tabac et de la réaffectation des dépenses », ajoute le rapport de l'agence de notation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.