Abid Briki adresse un message à Kais Saïed [Audio]    Sami Ben Slama : ce qui se passe est contraire aux engagements du président    Hand – Championnat d'Afrique des Clubs Champions : programme TV de dimanche    CAN 2025: Officiel. La Tunisie n'est pas concernée pour remplacer la Guinée !    Mondial 2022 : Liste des villes françaises qui vont boycotter la compétition !    Béja: L'usine de sucre va reprendre son activité la semaine prochaine [Vidéo]    Hubert Tardy-Joubert : de l'IFT au cabinet de la ministre de l'Europe et des Affaires étrangères    Kaïs Saïed reprend son rôle d'explicateur    La Chine est-elle sur le point de se redresser sur le plan cyclique ?    Hédi Bouraoui élevé Académicien à vie à la Société Royale du Canada    Kais Saïed évoque le sujet de la fuite des médecins [Vidéo]    L'Algérie sera candidate à l'organisation de la CAN 2025    OTE : des pays européens ont l'intention de restreindre les transferts de fonds des résidents étrangers    Béja: Le secteur agricole en grève de 3 jours    Kais Saïed veut renforcer le dispositif sécuritaire aux alentours de l'hôpital La Rabta [Vidéo]    Météo | Légère hausse des températures, aujourd'hui    Le Pr Tahar Gallali: Un grand homme de science    Deguiche : le ministère veillera à l'application de la loi malgré l'accord entre la FTF et les clubs    Tunisie – L'accord avec le FMI est nécessaire mais insuffisant !    Tunisie – Noureddine Ben Ayed : Il est temps d'accorder à l'agriculture ce qu'elle mérite comme intérêt    Mahdia : La Corniche déclarée première plage écologique en Tunisie    Briki à Saïed : les élections sont en danger !    L'éducation au fil du temps qui passe : Que reste-t-il de l'école publique ?    Législatives anticipées : Quel avenir pour les partis politiques ?    L'édito de Taoufik Habaieb: S'attaquer aux démons    Tunisair pourrait se retrouver dans l'incapacité de payer les salaires de ses employés    En photos - Manifestation de soutien aux Iraniennes à Tunis    Monde-Daily brief du 30 septembre 2022: Guerre en Ukraine : Poutine officialise l'annexion de quatre régions occupées    Poutine facilite l'accès à la nationalité russe si...    Tunisie: 70% des personnes victimes d'une crise cardiaque sont des fumeurs    Haykel Khadhraoui, nouveau DG par intérim de la BH Bank    Razi Meliani : seulement 30% des médicaments sont disponibles à la Pharmacie centrale    Ukraine : Poutine l'a fait… !    Le policier filmé en train de toucher un pot-de-vin, placé en garde à vue    Le CS Chebba rejette les décisions de la FTF    Spectacle Mallasine Story interprété par Bilel Briki au 4ème art    Les plus beaux dessins de soutien aux Iraniennes    Inauguration de l'académie Africaine de tennis à Sousse : Un acquis irréversible    La France décore Slim Khalbous des insignes de Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.    La vigilance éternelle    Dialogues éphémères | Considérations sur une politique anti-apocalyptique    Deguiche : vers la création d'un tribunal arbitral sportif tunisien    Solidarité féminine: Une manifestation de soutien aux femmes Iraniennes    France : La fin de Macron, après la même bourde que Chirac en 1997?    Festival de l'Humour Francophone 'Normal Enti' à Tunis    Le DG de Hyundai Mobis élu président de l'Organisation internationale de normalisation    «Mirath Music : l'exposition sonore itinérante » au Goethe-Institut de Tunis : Musique itinérante    37e édition du Festival International du Film Francophone de Namur (FIFF) : Deux films tunisiens en compétition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les mesures au profit du secteur constituent une bouffée d'oxygène, mais elles aggravent l'endettement
Publié dans Le Temps le 28 - 05 - 2020

La Fédération Tunisienne de l'Hôtellerie (FTH) a souligné que les mesures annoncées au profit du secteur constituent une bouffée d'oxygène pour de nombreuses entreprises hôtelières "au bord de l'asphyxie", estimant toutefois qu'elles (meures) vont aggraver l'endettement, notamment avec l'absence de visibilité quant à la reprise de leur activité.
Le fond de garantie de 500 Millions de Dinars (MD), le maintien de l'emploi au sein de ces entreprises, l'inclusion des sociétés de gestion hôtelière, la bonification de 2 points sur le taux d'intérêt, la durée du crédit avec les deux années de grâce, sont autant de mesures saluées par la Fédération, néanmoins ces crédits à contracter vont aggraver l'endettement déjà très élevé du secteur et fragiliser des entreprises.
Des interrogations
et des réserves concernant
les modalités d'application
des mesures
En effet, la FTH a souligné que ces mesures soulèvent des interrogations et des réserves concernant les modalités pratiques et mécanismes de mise en œuvre, s'interrogeant notamment sur l'arsenal juridique qui oblige les banques à accorder des crédits dans des délais courts.
Elle a fait savoir que la condition restrictive en matière du chiffre d'affaires élimine une catégorie d'unités hôtelières et leurs employés, ajoutant que les hôtels qui ont une activité balnéaire saisonnière, sont contraints de fermer en hiver.
" Si l'objectif est de conserver l'emploi, on ne devrait pas éliminer des dizaines d'hôtels en fonction de leur chiffre d'affaires ", a avancé la FTH.
La FTH exprime son compréhension de ne pas avoir
été désignée membre
de la commission de litiges
La fédération s'est interrogée également sur la forme sous laquelle seront versés les salaires jusqu'au mois d'avril 2021 et si un autre mécanisme de financement plus équilibré pouvait être envisagé tel qu'un crédit direct aux employés, à travers les organismes sociaux par exemple, à des conditions avantageuses.
Et d'ajouter que les entreprises hôtelières sont toutes concernées par le pouvoir d'achat de leurs employés, cependant elles ne peuvent pas se substituer au rôle social de l'Etat dans une période de grande incertitude.
Il est à rappeler que le ministre du Tourisme et de l'Artisanat Mohamed Ali Toumi avait annoncé, le 20 mai 2020, la mise en place d'une ligne de crédit de 500 MD pour permettre aux établissements hôteliers touchés par la pandémie du covid- 19 de payer les salaires de leurs fonctionnaires.
Les entreprises qui vont bénéficier de ces crédits sont celles, dont le chiffre d'affaires a enregistré une baisse de 25% au mois de mars 2020 par rapport à 2019, et un recul de 40% au mois d'avril 2020.
En plus, cette mesure concerne uniquement les établissements hôteliers classés de 1 à 3 étoiles. Pour les hôtels 4 étoiles, le ministère va examiner leur situations cas par cas, excepté les hôtels 5 étoiles.
D'autre part, la FTH exprime son incompréhension de ne pas avoir été désignée membre de la commission de litiges prévue, ajoutant que la Fédération, ainsi que d'autres syndicats professionnels, est représentative de la profession et qu'elle a toujours siégé dans diverses commissions.
Pour rappel le ministre du Tourisme avait précisé qu'une commission composée de représentants du ministère des Finances, de la BCT et de la Société tunisienne de garantie (SOTUGAR) va assurer le suivi de la ligne de crédit.
Elle a cité à titre d'exemple la Commission de Classement des Unités Hôtelières, la commission de Mise à Niveau des Unités Hôtelières, le Comité de Gestion du FODEC, le Conseil National de la Fiscalité, le Conseil National du Dialogue Social, la Commission de bonification d'intérêt et des avantages sociaux et la Commission chargée d'approuver les programmes de restructuration financière des hôtels, instaurée par le décret gouvernemental 732 du 06 Août 2019.
La FTH a exprimé son étonnement de ne pas faire participer les syndicats professionnels les plus représentatifs du secteur au sein de cette commission, soulignant l'importance de l'implication de la profession dès le départ pour éviter les blocages et garantir la bonne application des mesures.
A noter la Fédération interprofessionnelle du tourisme tunisien avait également annoncé, le 23 mai 2020, que les mesures prises par le gouvernement tunisien à ce jour sont insuffisantes pour sauver ce secteur crucial pour l'économie nationale, précisant que le secteur touristique mérite des mesures de soutien exceptionnelles. La Fédération avait appelé ses adhérents à se préparer pour l'organisation d'un sit-in.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.