Tunisie – Annulation du festival international de Sfax    Tunisie – Condoléances de Kaïs Saïed au président libanais    Tunisie – Conférence de presse concernant la situation épidémiologique du covid    Liban: les explosions à Beyrouth ont fait au moins 50 morts et 2 750 blessés selon un bilan provisoire    Drame à Beyrouth : prés de 30 morts et 3000 blessés dans deux fortes explosions    56% d'augmentation du déficit budgétaire à fin juin 2020    Phosphate : Accord pour lever les sit-in à Redeyef    Encore 11 cas de عدوى محلية contamination locale de Coronavirus et 8 cas importés enregistrés à Tunis, Ariana, Ben Arous, Beja, Sousse, Sfax et Médenine    Par Hadi Sraïeb : Je hais les indifférents !    Tunisie : Ces «compétences» partisanes que l'on souhaite ne plus voir au gouvernement...    Mohamed Meddah: Qui était Hassouna Klibi, père de Chédli Klibi?    Bilel Aloui revient avec son tricycle ‘'pédagogique''    Cybermenaces : 10 conseils pour vous protéger pendant vos vacances    En vidéo : Elyes Fakhfakh annonce des nouvelles mesures contre le Covid-19    Football : Iker Casillas annonce sa retraite    Mondial 2022 – Aucun arbitre tunisien n'est convoqué !    Espagne: Le roi Juan Carlos décide de s'exiler après des soupçons de corruption par la justice    Tunisie – Bac 2020 : Inscription au service SMS dès le 5 août pour obtenir les résultats de la session de contrôle    Ligue 1 : Programme TV de la 18ème journée    Scope of Work : Third Party Inspection for Crushers and Sifters    Situation épidémiologique à l'aéroport Tunis-Carthage : Faut-il craindre le pire ?    Seifeddine Makhlouf : « Le prochain gouvernement doit être composé de partis et formé sur la base de quotas partisans »    SNJT : Appel pour la libération immédiate de Taoufik Ben Brik    Pétrole : Les cours du Brent en hausse de 5% sur l'ensemble du mois de juillet 2020    TOPNET: Le leader qui s'emploie à démocratiser l'internet et innover utilement    INDISCRETIONS D'ELYSSA    Les unités de la protection civile effectuent 114 interventions pour éteindre les incendies    Le CAB concède le nul face à l'USBG au Bsiri : La situation devient alarmante !    En marge de EST-Assoliman : Ces Capbonais qui forcent le respect    Les Aghlabides ratent la reprise : La JSK touche le fond    Danse contemporaine à «Sahriyet été 2020 A Hammamet» : Des œuvres riches et subtiles...    Météo : Températures en baisse    Canon et Climatepartner Célèbrent Dix ans de Partenariat    Nouveau comité sur les affaires réglementaires : placer les lois et régulations au cœur de la compétitivité de l'Afrique    226 nouveaux cas de coronavirus en Libye    Tunisie: Reprise du transport du phosphate vers le complexe chimique après un mois de suspension    Drogba candidat aux élections de la fédération ivoirienne de football    Des signes annonciateurs d'un début imminent de la guerre en Libye ?    Tunisie : Discours de Kaïs Saïed à Mahdia et Sfax sur l'émigration illégale    Lutte contre la migration irrégulière : Pour une coordination plus grande entre les forces sécuritaires et armées    Les Emirats à la Turquie : Ne vous immiscez pas dans les affaires arabes    Success Story : Mohamed Abid, un tunisien à la conquête de Mars    Mohamed Abid, le Tunisien à la conquête de la planète Mars    Gisèle Halimi, une autre icône de la diaspora tunisienne disparait    Le coronavirus, un choc traumatique(1)    Kaouther Ben Hania à la Mostra de Venise    Pièce de théâtre "La conférence des oiseaux" à Sahriyet été 2020 à Hammamet    Ciné-Drive en Tunisie : Le cinéma autrement au temps du Coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Ocean Viking sur le point de débarquer 180 migrants en Sicile
Publié dans Le Temps le 08 - 07 - 2020

Onze jours après les premiers sauvetages, le navire humanitaire Ocean Viking s'apprêtait à entrer dans le port sicilien de Porto Empedocle, où les 180 migrants qu'il a recueillis en Méditerranée vont être transférés pour être placés en quarantaine.
A l'issue de neuf jours de blocage en mer, les autorités maritimes italiennes ont autorisé dimanche le bateau-ambulance de SOS Méditerranée à débarquer les 180 personnes dans ce port en vue d'un transfert vers le ferry Moby Zaza.
Et en début de soirée lundi, l'Ocean Viking, stationné à environ quatre kilomètres des côtes, a levé l'ancre et se dirigeait vers Porto Empedocle où il était attendu vers 20H00 (18H00 GMT).
«Pour l'instant, nous n'avons pas reçu d'informations sur quand et comment le débarquement aurait lieu», a souligné l'affréteur de l'Ocean Viking, parti de Marseille il y a deux semaines après trois mois de blocage lié à la crise sanitaire du nouveau coronavirus, et à bord duquel se trouve un journaliste.
Les rescapés pourraient aussi bien être transbordés directement à bord du Moby Zaza, immense ferry blanc que les migrants apercevaient et sur lequel sont peints en couleurs les personnages des Looney Tunes, Titi, le chat Sylvestre ou encore Taz. Ils pourraient aussi poser d'abord pied à terre avant d'y être emmenés.
Depuis hier matin, les migrants, pour l'essentiel des Bangladais, Pakistanais, Nord-Africains ou Erythréens, dont 25 mineurs et une femme enceinte qui ont dans leur majorité fui la Libye, attendent ce débarquement en Sicile dont ils regardent le littoral depuis le pont du bateau.
«Je suis très heureux qu'on ait finalement trouvé un lieu sûr, pour une vie en sécurité», a expliqué Mohammad Irshad, un Pakistanais qui se félicite de pouvoir fêter bientôt son 23e anniversaire en Italie.
Les Siciliens inquiets
L'attente ces derniers jours pour se voir attribuer un port de débarquement avait suscité de fortes tensions, avec notamment des menaces physiques envers l'équipe de SOS Méditerranée émanant d'un petit groupe de Nord-Africains qui avait poussé l'ONG à se décréter vendredi en état d'urgence pour la première fois de son histoire.
«Le retard inutile de ce débarquement a mis des vies en danger», a expliqué SOS Méditerranée, déplorant en particulier l'absence de «solidarité» européenne.
Depuis deux semaines, plus de 200 migrants secourus en mer par un autre navire humanitaire, le Sea Watch, étaient placés en quarantaine sur le Moby Zaza. Trente d'entre eux testés positifs au coronavirus resteront à bord à l'isolement dans une «zone rouge», tandis que 169 autres ont été évacués à terre lundi, selon des images des médias italiens.
La reprise de l'activité de l'Ocean Viking s'est faite dans un contexte de forte reprise des traversées de la Méditerranée centrale. Et l'Italie craint de voir arriver le plus gros contingent de navires humanitaires.
La maire de Porto Empedocle a réclamé lundi devant les journalistes massés sur le port l'envoi de l'armée pour «protéger les citoyens», déplorant l'arrivée de migrants alors que la Sicile, province pauvre de l'extrême sud de l'Italie, a grandement souffert du confinement.
«L'image donnée aux Italiens et à l'international est négative avec les nombreux cas de coronavirus. Ici, on a fait des efforts considérables jusqu'à se ruiner économiquement pour éviter les contaminations [en Sicile]. Il n'y en a pas ici. Ma commune voit son image écornée» au moment où l'île compte sur la reprise de la saison touristique pour faire redémarrer son économie, a ajouté Ida Carmina.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.