Tunisie – La société régionale de transports de Kasserine interdit à ses bus de s'arrêter à Kairouan    Résultat des sociétés cotées pour 2019 : l'arbre qui cache la forêt !    Covid-19 | 19 nouvelles contaminations dont 12 cas locaux    Ligue 1 : Le CA Bizertin arrache le nul conte le CS Sfaxien    Club Africain : La formation probable contre l'ES Métlaoui    Tunisie – Aéroport de Tunis Carthage : 2500 tests covid négatifs    Dr Sofiane Zribi - Covid-19: La Tunisie entre deux vagues, dans le creux de l'insouciance!    Tunisie: Disparition du bouclier du soldat de Hannibal, précisions du ministère de la Culture    Avis de recherche du Ministère de l'Intérieur au sujet d'un dangereux terroriste    Ligue 1 : 3 matchs au programme aujourd'hui    Covid-19 : Port obligatoire des masques en Tunisie    Le personnel du Service de cardiologie placé en isolement    Météo: Prévisions pour dimanche 09 août 2020    Ezzeddine Larbi - Economie et pandémie : de la grande crise de Covid-19 et ses impacts    Tremblement de terre d'une magnitude de 4,3 degrés à Tipaza    Migration irrégulière des tunisiens vers l'Italie: ces débarquements massifs qui inquiètent Rome    Tribunes: Hurlements dans les gradins    DECES: Nabiha Bent Haj Ali Trabelsi    Tribunes: 15 juillet 1960 : il y a soixante ans, les premiers Casques bleus tunisiens de l'Histoire au service de la paix ( 3epartie )    ligue 1 — (18e journée): Enjeu considérable !    Le leader accroché    ESS: Sur la lancée !    «The Climb» de Michael Angelo Covino à l'Agora: Fable moderne    Premier album de Slim Abida «Fréquences basses»: Les sonorités d'un vécu    5e session du festival d'été de Kalaâ-Kebira (du 15 au 20 août 2020): «Les miroirs des arts»    Mise en place d'une stratégie sécuritaire contre la migration irrégulière    Que révèleront les mémoires de Mohamed Ennaceur ?    18 morts et plus de 120 blessés dans une sortie de piste d'un avion en Inde    Coronavirus : 22 nouveaux cas dont 10 cas locaux enregistrés dans 6 gouvernorats (Tunis, Ariana, Monastir, Sfax, Gabés, Médenine)    Mort de 27 migrants en majorité des ghanéens    Le Barça veut la Ligue des champions pour sauver sa saison !    Souvenirs et nostalgie    Prêts... Partez !    Boukornine entre littérature et histoire    Le ministère de l'intérieur lance un appel à témoin contre un terroriste    Tunisie : La Télédéclaration obligatoire à partir d'un CA de 100 mille dinars (Rappel)    L'ANSI alerte sur une nouvelle vague de "phishing" sur Facebook    L'Italie annonce le début de l'expulsion des immigrés clandestins tunisiens à partir de lundi    Tourisme : La peur de voir la situation se compliquer    Saida Ounissi tire à boulets rouges sur Fethi Belhaj ministre de l'Emploi    Tunisie: Reprise des activités d'exploitation du phosphate à Mdhilla    Une soirée musicale sous le signe de la solidarité avec Beyrouth    Zaghouan : L'approvisionnement en eau potable à Nadhour va bientôt s'améliorer    L'argenterie tunisienne dans toute sa splendeur    Un glacier du Mont Blanc menace de se détacher    Trump contre TikTok, ou la guerre froide du Web    L'Espagne est redevenue une zone rouge à cause des clubs de nuit, selon Nissaf Ben Alaya    Liban: Au moins 135 morts et plus de 5000 blessés dernier bilan de l'explosion de Beyrouth    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Amnesty International relaie l'appel au secours
Publié dans Le Temps le 05 - 07 - 2020

Amnesty International a appelé hier le gouvernement français à intervenir pour débloquer la situation de crise à bord de l'Ocean Viking, le navire humanitaire de l'association SOS Méditerranée qui cherche en vain un port pour débarquer 180 migrants secourus en mer Méditerranée.
"La France doit intervenir auprès des autorités italiennes et maltaises pour que les personnes puissent débarquer sans tarder dans un port sûr. La France doit aussi apporter un soutien concret et s'engager à accueillir un certain nombre de ces personnes pour mettre fin à leur calvaire qui dure depuis trop longtemps", a déclaré dans un communiqué la présidente d'Amnesty International France, Cécile Coudriou.
SOS Méditerranée a déclaré que la situation à bord du navire relevait de "l'état d'urgence" et rappelé qu'elle se heurtait au rejet de ses demandes de débarquement par les autorités maritimes italiennes et maltaises.
"L'Ocean Viking a été déclaré en état d'urgence, la situation à bord s'est détériorée au point que la sécurité des 180 rescapés et de l'équipage ne puisse plus être garantie", écrit l'ONG, évoquant dans un communiqué "six tentatives de suicide par des rescapés en 24 heures".
SOS Méditerranée souligne que sur les 180 rescapés secourus au cours de quatre opérations distinctes, on dénombre 25 mineurs dont 17 sont non accompagnés. L'une des deux femmes à bord est enceinte de 5 mois.
Après avoir interrompu pendant trois mois son action en raison de l'épidémie de coronavirus, l'Ocean Viking a quitté le port de Marseille le 22 juin dernier pour reprendre ses opérations de sauvetage en mer.
"Depuis des années, la vie de personnes rescapées est entre les mains des Etats européens, qui, de leur côté, tergiversent pour organiser un mécanisme pérenne de solidarité pour partager l'accueil de femmes, d'enfants et d'hommes", ajoute la présidente d'Amnesty International France, qui estime que "cette absence de volonté d'anticipation est dangereuse, voire meurtrière".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.