Il n'y aura plus de Facebook à partir de demain... Il s'appellera Meta !    Grandes cultures : Signature d'une convention de partenariat entre l'UTAP, l'INGC et la BNA pour accompagner les producteurs    Championnat Arabe Handball : EL MAKAREM 4 sur 4    Fermeture de Nessma TV - Hichem Snoussi rejette tout lien avec la présidence de la République    Ghazi Chaouachi appelle Kais Saied à éclairer l'opinion publique sur ce point    La Tunisie parmi les 10 pays africains les plus endettés    Opportunités : Le marché nigérien tend la main aux businessmen tunisiens    Ghazi Chaouachi : Le discours populiste de Kais Saied ne mènera nulle part    Le président de la République exige un audit minutieux des prêts et dons accordés à la Tunisie    Tunisie- Accidents de la route : 50% des morts sont des jeunes    Le 4ème sommet anti-tabac : Nouvelle ligne de défense contre le fléau du tabagisme    Report de l'affaire de harcèlement sexuel dans laquelle est accusé Zouhair Makhlouf    La Tunisie dispose d'un stock de céréales pour seulement 3 mois de consommation    Le septième congrès électif de l'ODC, aura lieu les 5 et 6 novembre    Violation à grande échelle des données personnelles dans le milieu universitaire tunisien, s'inquiète l'INPDP    Le CA Bizertin annonce officiellement le départ du président Abdessalem Saidani    Pour les vacances scolaires : Les belles surprises de la Cité des sciences    Le financement des projets d'infrastructure objet de la rencontre entre Samir Saïed et Sarra Zaâfrani    Tunisie-Terrorisme: Démantèlement d'un dangereux réseau    Perturbation de l'approvisionnement en eau potable dans la région du Sahel    Marwen Trabelsi revient avec une première exposition personnelle de peinture "Jardin Intérieur"    Classico ESS-CA : Compos probables et Historique    Augmentation de capital de One Tech Holding : Moncef Sellami tient la promesse faite aux actionnaires    Exposition "Viral" de l'artiste iranienne Yassi Pishvaei à l'espace Mouhit    Foot Européen : Programme TV de jeudi (HT)    CAN 2021 : la CAF autorise 28 joueurs par sélection au lieu de 23    L'UGTT soutient le gouvernement Bouden    Problèmes de l'environnement à Sfax : Pas de solutions immédiates, assure Leila Chikhaoui    Sfax: Aujourd'hui, grève générale dans le secteur privé [Vidéo en direct]    Samir Dilou : Si les dirigeants du passé étaient mauvais, pendez-les !    Tunisie-Ligue 1 (J2): les matches de ce jeudi    Falsification de titres fonciers à Ben Arous : Quatre agents administratifs impliqués    L'aéroport de Tobrouk reprendra ses vols vers la Tunisie    France : Paris : La gare du Nord évacuée suite à une alerte à la bombe !    Grave accusation contre Bin Salman : il aurait planifié le meurtre du roi Abdallah    CSS vs EST : où regarder le match de la 2ème journée de ligue 1 tunisienne du 27 octobre    Pièce de théâtre "Langar" du 28 au 30 octobre à El Teatro    Ons Jabeur se hisse à la 7ème place mondiale    Le cauchemar de Macron : l'Algérie interdit le français dans les administrations    Métamorphose #2 de Essia Jaïbi et Jalila Baccar en ligne le 29 octobre    Vient de paraître : " Quatrains en déshérence ", un recueil poétique de Abdelaziz Kacem    Les Retrouvailles Musicales avec le CSO autour de Mozart et Saint-Saëns    Tunisie-JCC 2021 : Modalités d'achat et prix des billets    Anthony Fauci au cœur d'un scandale impliquant un laboratoire en Tunisie    Erdogan expulse dix ambassadeurs dont ceux de la France, des USA et de l'Allemagne    Tunisie : L'état d'exception face aux tentations d'ingérence internationale    Migration clandestine Mahdia : mandat de dépôt contre les passeurs    Puissance et coopération dans la gouvernance du changement climatique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Kaïs Saïed coupe l'herbe sous les pieds d'Ennahdha
Publié dans Le Temps le 16 - 07 - 2020

p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 13px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"LE TEMPS – Faouzi SNOUSSI
Les choses se sont précipitées, hier, entre motions de retraits de confiance et appel à la démission d'Elyès Fakhfakh. Mais, ce dernier a préféré laisser le champ libre à une nouvelle initiative du président de la République, Kaïs Saïed pour le choix d'un nouveau candidat pour la formation du gouvernement.
Une course-poursuite a été engagée par le mouvement Ennahdha, pour lancer sa motion, avant une possible démission de Fakhfakh, mais ce dernier les a pris de court. D'ailleurs, selon des sources très bien informées, Kaïs Saïed a rencontré Rached Ghannouchi, le président de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP) et Noureddine Taboubi, en présence du chef du gouvernement, pour leur annoncer que la démission de Fakhfakh a déjà été présentée, ce qui court-circuite les efforts du mouvement islamiste qui voulait prendre l'initiative, dans la formation du prochain gouvernement.
Ainsi, Saïed a coupé l'herbe sous les pieds des Nahdhaouis qui jubilaient avec l'intention de reprendre l'initiative. Maintenant, tous les scénarii sont possibles, surtout qu'on ne peut rien prévoir, avec l'émiettement de l'ARP et les divergences qui y existent.
Le président de la République a remis les pendules à l'heure, pour éviter un scénario-catastrophe qui risque de conduire le pays vers l'inconnu et, au cas où, le prochain gouvernement ne passe pas, on passera, inéluctablement, aux élections législatives anticipées, avec beaucoup de choses qui risquent de changer.
Le bloc parlementaire d'Ennahdha a déposé, hier, auprès du bureau d'ordre de l'ARP, une motion de retrait de confiance au chef du gouvernement Elyès Fakhfakh.
Y étaient notamment présents lors du dépôt de la motion, les présidents des groupes parlementaires d'Ennahdha, de Qalb Tounes, d'al-Karama et d'al-Mostakbal.
Le député Noureddine Bhiri, président du groupe Ennahdha, a indiqué que la motion a recueilli, en une demi-journée, 105 signatures.
Des députés indépendants, à l'instar de Mabrouk Korchid, Yassine Ayari et Safi Saïd ont apposé leur signature sur la motion.
Bhiri a invité le reste des groupes parlementaires et les partis représentés au parlement à signer la motion de retrait de confiance qui sera adressée au président du parlement. Une plénière sera ensuite fixée, dans les 15 jours qui suivent, pour l'examen de la motion.
Les dépositaires de la motion se sont basés sur l'article 97 de la Constitution qui dispose qu'"Une motion de censure peut être votée à l'encontre du gouvernement, suite à une demande motivée présentée au président de l'Assemblée des représentants du peuple par le tiers de ses membres au moins. La motion de censure ne peut être votée qu'à l'expiration d'un délai de quinze jours après son dépôt auprès de la présidence de l'Assemblée".
Il précise également que "le vote de défiance à l'égard du gouvernement est conditionné par l'approbation de la majorité absolue des membres de l'Assemblée, et la présentation d'un candidat de remplacement au chef du gouvernement, dont la candidature devra être approuvée lors du même vote. Auquel cas, le candidat de remplacement sera chargé par le Président de la République de former le gouvernement, selon les modalités de l'article 89. Si cette majorité n'est pas atteinte, la motion de censure contre le gouvernement ne peut être à nouveau présentée avant six mois".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.