Tunisie-Affaire du médecin martyr: Le Conseil de l'Ordre des Médecins désigne une journée de colère nationale    La 36e Foire internationale du livre de Tunis se tiendra du 02 au 11 avril 2021    Mercato : Leke James nie tout contact avec l'Espérance de Tunis    Tunisie: Farhat Rajhi révèle le "coup de théâtre" exécuté après la fuite de Ben Ali    Affaire CS Chebba : L'Etoile du Sahel appelle à organiser une assemblée générale des clubs    Webinaire sur l'Economie Sociale ce mardi 8 Décembre    Lancement officiel du premier appel à propositions de projets de la facilité « Investissements pour l'emploi » en Tunisie    Ligue Europa (6e et dernière journée) : le programme    Tunisie: Oussama Khlifi: Il est prématuré de parler de la gestion des dépenses de l'Etat via des décrets présidentiels    Coupe de la CAF : L'Etoile du Sahel face aux égyptiens d'Arab Contractors en seiziemes    Témoignage effarent d'un technicien d'ascenseur à l'hôpital de Jendouba    Renversé par un bus, un élève de 9 ans décède    Gabès : Reprise de l'activité de mise en bouteille du gaz butane    Aquarelles introspectives de Reem Saad visibles du 9 au 20 décembre au palais Abdellia    CS Sfaxien : Heni Amamou testé positif au coronavirus    Programme TV du samedi 05 décembre    12 millions de dinars de dettes payées pour le Club Africain    Le taux d'inflation au-dessous de la barre des 5% en novembre 2020 (INS)    Le gel des biens de Hosni Moubarak annulé    L'ARP entame l'examen du budget du CSM pour l'exercice 2021    Le Chef de l'Etat préside la cérémonie de commémoration du 68e anniversaire de l'assassinat de Farhat Hached    La réforme de l'éducation n'est pas enterrée, affirme Sellaouti    CONDOLEANCES    Débats budgétaires 2021 : L'Université est devenue "la locomotive du chômage" en Tunisie, clament les députés    « Nahj anjletra » (Rue d'Angleterre), roman en arabe de Maya Ksouri : Diagnostic d'un échec annoncé    Webinaire à l'Institut Français de Tunisie avec Sami Mokaddem et Samir Makhlouf : Goûter littéraire entre écrivains    HUAWEI WATCH FIT, le Partenaire intelligent pour TOUS LES JOURS    Chronique 1,2,3… Santé | «Mon conjoint ronfle ! C'est grave, Docteur ?»    Tunisie: Olfa Ben Ouda, fière d'avoir trouver des solutions à la pénurie de personnel sans créer de nouveaux postes    Orange Digital Center et GIZ organisent des formations en ligne pour propulser les talents numériques    Entreprises françaises installées en Tunisie : Résoudre les problèmes en suspens    L'Ugtt commémore le 68e anniversaire de l'assassinat de Farhat Hached : «Ô peuple je t'aime »...    Universal Auto Distributors Holding : Prise de participation en attente    Handball | Ouverture de la nouvelle saison : Mercredi prochain, les trois coups    Météo : Des intempéries orageuses attendues ce samedi    Tunisie: Olfa Youssef: La ministre de la femme a renoncé à ses principes pour garder son poste    Le musée militaire de Mareth accueille un véhicule allemand ayant servi pendant la IIe guerre mondiale    Le vaccin sera gratuit en Algérie, mais non obligatoire    Le projet de la LF 2021 adopté par la commission des Finances    Un médicament qui bloque la transmission du Covid-19 identifié    "CORE, creative hub" : un nouveau programme dédié à l'économie créative et culturelle    People Power Expo Tunis du 5 au 26 décembre 2020 à la cité de la culture Chedli Kélibi    Coronavirus: Joe Biden aux américains: Portez un masque pendant 100 jours    Les députés jugent faible le budget 2021 du ministère des Affaires culturelles    Tunisie [Vidéo]: Espace culturel "Joker Prod" à Sfax pour promouvoir les talents et la créativité des jeunes    L' élection américaine de 2020    L'ONU lève l'interdiction de voyage pour six mois de l'épouse de Kadhafi et sa fille Aïcha    L'ancien chef d'Etat français Valéry Giscard d'Estaing n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Couvre-feu de 24 heures dans la capitale
Publié dans Le Temps le 21 - 10 - 2020

Un couvre-feu pour reprendre le contrôle. Après de violents incidents qui ont éclaté hier20 octobre à Lagos en marge des manifestations de la jeunesse nigériane contre le pouvoir, un couvre-feu de 24 heures a été imposé par les autorités. La contestation, née début octobre sur les réseaux sociaux pour dénoncer les violences policières, s'est peu à peu étendue à des revendications contre le pouvoir central et la mauvaise gouvernance.
"Les manifestations pacifiques ont dégénéré en un monstre qui menace le bien-être de notre société (...) J'impose un couvre-feu de 24 heures dans tout l'Etat à partir de 16 heures aujourd'hui", a déclaré mardi midi le gouverneur de l'Etat de Lagos, Babajide Sanwo-Olu, sur Twitter.
L'immense capitale économique Lagos, peuplée de 20 millions d'habitants, était totalement paralysée depuis le matin, ses principales routes bloquées, et les écoles fermées par les autorités la veille.
Plusieurs barrages étaient érigés sur les axes reliant les îles de Lagos au reste de la ville par des bandes de jeunes très énervés qui empêchaient les voitures de passer, a constaté un journaliste. Aucune pancarte du mouvement pacifique, débuté il y a onze jours dans les grandes villes du sud du pays, n'était brandie à ces barrages.
Deux policiers morts depuis le début des manifestations
Dans le centre de la ville, un poste de police a été incendié dans la matinée dans le quartier d'Orile Iganmu, selon plusieurs manifestants, qui imputent la responsabilité de l'incendie à des casseurs. Plusieurs coups de feu ont été tirés, selon ces sources.
Depuis le début de la contestation, au moins 18 personnes, dont deux policiers, sont mortes, selon un décompte établi à partir de chiffres d'Amnesty International et de la police. Jusqu'ici, la plupart des marches s'étaient déroulées pacifiquement, les jeunes défilant, chantant, dansant et brandissant des pancartes. Dans les cortèges de ce week-end, les jeunes réclamaient notamment une hausse des salaires, plus d'emploi, la fin des coupures d'électricité, la suppression de la censure et une meilleure représentation de la jeunesse sur la scène politique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.