Noureddine Taboubi : la troisième voie s'avère être la bonne    Tunisie-UGTT: La prise de position du dialogue national, au cœur d'une réunion du Conseil sectoriel    Membre de l'UTAP : « La réunion présidé par Abdelmajid Ezzar est illégale »    Libre accès des femmes aux soins d'obstétrique et d'accouchement: l'appel de la société civile à l'abrogation de la circulaire de 2000    Ligue 2 (Super play-off) : Le Stade tunisien champion    Partis politiques : Entre relooking, alliances éphémères et repositionnements    Tunisie : Le Front du salut dénonce "l'autorité de Saied et sa prise de décisions unilatérales"    Zarzis | Préparation de la saison touristique : Beaucoup de choses restent à faire    Ben Arous : La récolte céréalière estimée à 174 quintaux    Pourquoi | Anticiper…    Programme de formation « Takween » jusqu'à 2026 : Tous les diplômés sont concernés    Sonede | Perturbation récurrente de la distribution de l'eau : L'eau au bout de la souffrance    USA-Maison Blanche : Candidats aux postes clés au sein de l'administration Biden    Joey R. Hood nommé ambassadeur des Etats-Unis en Tunisie    Othman Jerandi s'entretient avec Farouk Bouasker    Tataouine-sécheresse : Ça craint pour la récolte    Tunisie: Les barrages remplis à 50,6 %    Monde-Variole du singe : L'OMS prévient du pire    Sfax étouffe !    Ligue 1 | play-off – 6e journée – USM : Sur sa lancée !    Finales Conférence Ouest NBA : Les Warriors font le break devant les Mavericks    Basket Pro A : Programme de la 9e journée play-out    Ligue 1 : L'ASSE et Khazri pour la dernière chance du maintien à Nantes    La Russie punit la Finlande et coupe le gaz après l'électricité    Foot-Europe: le programme du jour    L'armoire à Trophées d'un expatrié : Laidouni rafle trois titres en deux saisons    Une espérance ragaillardie… : Au-delà de la victoire !    Météo : temps estival    Offcieil : Joey R. Hood, nouvel ambassadeur US en Tunisie    Sousse : Le nombre des arrivées et nuitées touristiques en hausse depuis le début de l'année    En marge du colloque de l'Association des Créatrices Arabes « El marâ wa loôbatou el harf fi chîr nizar kabbani », étude de Rafika Bhouri : La quête de la fine poussière d'or    Abassi: La vraie catastrophe, c'est une inflation à deux chiffres    Parution du livre "Journal d'un Jeune Ambassadeur" de l'écrivain prodige Amir Fehri    Kef : Projet de création d'un Géoparc mondial de l'UNESCO    Gafsa: Découverte d'un corps en décomposition    OPPO Reno7 lancé en Tunisie et disponible en précommande (Caractéristiques)    5 symptômes de la Variole du singe    Mahdia : Sauvetage de 44 migrants clandestins    Exposition "Prestige" de Dora Dalila Che du 20 mai au 17 juillet à la station d'art B7L9    Biden reste le gendarme de l'Europe : 40 milliards pour l'Ukraine pendant que l'UE se cache    Un excellent nouveau livre de Hatem M'rad : Les dérives contraires en Tunisie    Dialogues éphémères | Quand science rime avec revanche...    5e édition de l'Envirofest, à la Cité de la culture Chedli-Kélibi, du 20 au 25 mai 2022 : "Watch a movie… save the planet !"    Les droits humains à la tête du client    Météo de ce vendredi    « Le Prix du cinquième jour » de Khaoula Hosni en lice pour le Prix Orange du Livre en Afrique    Paris n'aimera pas le discours de Tebboune chez Erdogan, un ennemi de Macron    La Tunisie accueille 'Phoenix Express 2022'    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Penser l'histoire et la religion
Publié dans Le Temps le 27 - 02 - 2021

Le penseur tunisien et ancien président de Beit el Hikma publie prochainement un important essai chez Cérès éditions.
Un ouvrage qui analyse des questions contemporaines.
Hichem Djaït publie dans quelques semaines un nouvel ouvrage intitulé "Penser l'histoire, penser la religion". Ce nouveau livre de 176 pages paraîtra aux éditions Cérès, une maison qui a déjà publié des textes de l'historien et penseur tunisien.
Une démonstration
en neuf chapitres
"Penser l'histoire, penser la religion" se présente en deux parties dont la première ne comprend que deux chapitres et s'intitule Deux problèmes d'Histoire. Hichem Djaït y analyse la dualité migrations-conquêtes et le monde scindé entre Orient et Occident. Plus volumineuse, la seconde partie du livre comprend six chapitres sous l'intitulé Penser la religion. L'auteur y étudie successivement la religion dans le monde pré-moderne dans ses rapports à la modernité. Il se penche en particulier sur l'Inde et l'Islam tout en mettant l'accent sur l'évolution du religieux. Enfin, il consacre deux chapitres à la philosophie de la religion et aux rapports entre la pensée historique et la religion. Dans ces deux chapitres, Djaït évoque aussi bien Hegel et Max Weber que la question de la sécularisation. Le livre se referme sur un dernier chapitre qui prend la forme d'un appendice ayant pour thème les limites des monothéismes et leur pertinence.
Selon l'éditeur, "Penser l'histoire, penser la religion" explore certains fondements du monde historique et de ses forces agissantes. Il est également noté que Djaït appartient à deux cultures pleinement assumées, l'islamique et l'occidentale, et s'est nourri des deux versants de sa culture. L'éditeur note par ailleurs que l'ouvrage est une manière de poursuivre le débat entre historiens et philosophes tout en ouvrant de nouvelles pistes de réflexion.
Un phénomène unique dans l'histoire
Dans son avant-propos, Djaït écrit: "Les rapports entre pensée philosophique et religion, je les ai étudiés en particulier pour ce qui est l'époque moderne, en Occident notamment, car c'est là qu'est apparu le processus combien important de la critique de la religion et de son rapport avec la modernité, pour en arriver à ce phénomène unique dans l'histoire, la "sortie de la religion", dans une large partie du monde". À ce propos, le penseur ajoute : "C'est là un domaine où interfèrent l'histoire réelle et la pensée, dans la mesure où la pensée est dans l'histoire".
Ce nouvel essai de Hichem Djaït sera diffusé prochainement et promet de susciter des débats toujours passionnés, comme à chaque publication de ce penseur tunisien dont les travaux sur l'Islam et l'Europe font autorité.
H.B


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.