Tunisie – Hausse des prix : Tabboubi accuse le gouvernement de préparer la levée totale des subventions    Laarayedh : « L'affaire des combattants Tunisiens dans les zones de conflit vise à détourner l'attention des vraies préoccupations sociales »    Tunisie – Ouverture d'une enquête judiciaire après la saisie d'une grande somme d'argent dans le local d'un syndicat sécuritaire    Tunisie – Météo : Alerte aux orages !    Tunisie – Bizerte : Un élève de septième année poignarde son camarade et l'envoie en soins intensifs    Fermeture des locaux d'un syndicat de police : le ministère de l'Intérieur donne sa version    En vidéos: Tout savoir sur la Conférence internationale ''COMESA Tunisia Business Women Days''    Le Courant démocrate boycotte les élections du 17 décembre 2022    Sahara occidental : Madrid protégé par l'UE provoque ouvertement Alger    Hand – Championnat arabe des clubs (H) : Programme TV des finales    Malek Zahi en visite à Douar Hicher pour tenter d'apaiser les tensions    Tunisie – Brésil : Formation probable des Aigles de Carthage    Tunisie: Un parti appelle à reporter les législatives    Une délégation de la BERD en Tunisie    Indice du secret financier: La Tunisie classée 102ème sur 140 pays    CAF CL : Les affiches du 2e tour enfin connues    Tunisie: Baisse importante des quantités de céréales collectées    Crise multiforme en Tunisie : Radhi Meddeb appelle à un traitement de fond    Tunisie-accidents : 4 morts et 258 blessés en 24 heures    L'extrême droite victorieuse en Italie - En Tunisie, les enjeux semblent échapper au pouvoir    France-Sondage : L'étoile filante Elisabeth Borne pourrait sauver la "macronie"    La Tunisie participe au Championnat d'Afrique Hommes (du 26 au 30 septembre en Egypte) : Autant de promesses que de certitudes    La situation sécuritaire au centre de la réunion du Conseil supérieur des Forces de sécurité intérieure    Zelensky est formel : Poutine est capable de balancer des bombes nucléaires    Youssef Al Qaradawi est mort    Le Tunisien Amine Marrakchi remporte le prix Claude-Antoine Peccot du Collège de France    Les Tunisiens Qui Sont-Ils ? D'où Viennent-Ils ? Les Révélations De La Génétique    Tunisie : Le maire de Mornag placé en garde à vue    Match Tunisie-Brésil : A quelle heure et sur quelles chaînes ?    Mouvement de protestation des enseignants vacataires (Vidéo)    Tunisie: Réouverture de l'inscription à distance en classes préparatoires    Encore un pack à gagner pour la coupe du monde chez Ooredoo    Université Européenne: Prodigieuse Remise des Diplômes 2022 en présence du conseil de l'Europe    POINT DE VUE | Le prestige, l'intérêt...    Coupe du monde 2022 : Quelle liste choisira Deschamps pour affronter la Tunisie ?    CA | Trouver les bonnes inspirations : Lutter contre les freins invisibles    Le Goethe-Institut présente l'exposition «Mirath : Music» : Le patrimoine culturel comme une entité vivante    Nouveau souffle à la Maison du roman : Des rêves, des projets et un bel envol !    Météo : Pluies orageuses prévues dans les régions de l'ouest    Un dispositif sécuritaire draconien pour la fermeture des locaux d'un syndicat de police    BCT: Les recettes touristiques ont augmenté de 86%    La liberté d'expression en Tunisie selon Dilem    Noor Arjoun (chanteuse) et Selim Arjoun (musicien) à La Presse: "Le concert du Festival de Carthage était la célébration de toute la jeunesse tunisienne"    Mhamed Slaheddine Chérif, Hammadi Redissi, Jocelyne Dakhlia et Olga Lizzini, lauréats de Prix du Forum Insaniyyat    Ahmed Ounaïes: La Palestine et le double standard    Film Gadeha , Une seconde vie d'Anis Lassoued : Un film immersion dans la pré-adolescence    Tunisie-Bangladesh : Vers le renforcement des échanges commerciaux    Lorsque le président Ukrainien Volodymyr Zelenskiy évoque la Tunisie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Maliki demande soutien politique et économique aux pays arabes
Conférence internationale sur l'Irak à Koweït
Publié dans Le Temps le 23 - 04 - 2008

Deux Marines tués dans un attentat-suicide près de Ramadi
Le Temps-Agences - Bagdad, soutenu par les Etats-Unis, a exhorté hier à Koweït ses voisins arabes à fournir une aide diplomatique et économique au "nouvel Irak", assurant que le pays avait surmonté ses crises.
Lors d'une conférence internationale sur l'Irak, le Premier ministre Nouri al-Maliki a visiblement voulu dissiper les doutes quant à la situation politique et la sécurité dans son pays.
"Je suis porteur d'un message de toutes parties: l'Irak a surmonté ses crises et ses divisions et la volonté de son peuple a été unifiée", a déclaré M. Maliki à l'ouverture de cette conférence des pays voisins de l'Irak et des grandes puissances, la troisième du genre depuis mai 2007.
"Nos mains sont toujours tendues à tous ceux qui croient en la construction d'un Irak où les libertés en matière de religion, ethnie ou de partis sont respectées", a ajouté M. Maliki.
"Le nouvel Irak n'est pas l'Irak du passé qui engageait des querelles et lançait des guerres contre les autres nations", a-t-il dit en allusion à l'ancien régime de Saddam Hussein.
Parallèlement, M. Maliki a exhorté ses voisins à aider à stabiliser son pays en tenant leurs promesses d'annulation de sa dette et d'envoi d'ambassadeurs.
"Le montant de la dette et les dédommagements que l'Irak paie causent un grave préjudice à nos infrastructures et notre économie nationale", a-t-il dit.
Selon le Club de Paris, la dette totale de l'Irak était évaluée à environ 120 milliards de dollars fin 2004.
"Nous attendons toujours que les engagements et promesses de renoncer aux créances et aux dédommagements soient tenus", a ajouté M. Maliki, en allusion aux dédommagements que l'Irak doit payer pour l'invasion du Koweït en 1990 par l'ancien régime.
L'Irak a par ailleurs officiellement demandé aux pays du Golfe d'annuler les dizaines de milliards de dollars de dédommagements pour l'invasion du Koweït en 1990 lors d'une conférence internationale à Koweït, a déclaré le porte-parole du gouvernement Ali al-Dabbagh.
Les pays du Golfe, en particulier l'Arabie saoudite et le Koweït, ont promis une réduction substantielle de la dette extérieure de l'Irak mais Bagdad attend toujours que cela se traduise dans les faits.
Depuis une visite surprise dimanche à Bagdad, la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice, qui devait s'adresser dans la journée à la conférence de Koweit, ne cesse d'appeler les pays arabes à apporter leur soutien à l'Irak, notamment avec l'allègement de la dette et l'ouverture d'ambassades à Bagdad.
A l'issue d'une réunion lundi à Bahreïn avec des représentants de huit pays arabes dirigés par des régimes sunnites et de l'Irak, elle n'a cependant annoncé aucune percée sur ces deux domaines jugés cruciaux pour la stabilisation de l'Irak.
D'une façon générale, Washington voit dans une mobilisation arabe plus forte dans ce pays un contrepoids efficace à l'influence de l'Iran.
A ce sujet, Mme Rice a indiqué qu'elle n'avait pas prévu de rencontrer à Koweït le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki, dont le pays est notamment accusé par Washington d'armer l'insurrection en Irak.
Des responsables américains ont confirmé qu'il n'y avait eu aucun contact jusqu'à présent entre elle et M. Mottaki.
Depuis l'invasion américaine en 2003, qui a renversé le régime sunnite de Saddam Hussein, les voisins arabes de l'Irak se sont inquiétés de l'insécurité dans ce pays et ont hésité à soutenir un gouvernement dominé par les chiites.
Un responsable américain, parlant sous couvert de l'anonymat, a déclaré à la presse dans l'avion qui emmenait Mme Rice de Bahreïn à Koweït que la "méfiance était toujours là". Il a cependant assuré que les pays arabes avaient davantage confiance dans le gouvernement Maliki que par le passé.
-------------
Deux Marines tués dans un attentat-suicide près de Ramadi
Le Temps-Agences - Deux Marines ont été tués hier dans un attentat-suicide à la voiture piégée près de Ramadi en Irak, a annoncé l'armée américaine.
L'attentat s'est produit à un poste de contrôle dans les environs de la capitale de la province d'Anbar, ancien fief de l'insurrection sunnite. Trois autres militaires américains, deux policiers irakiens et 24 civils ont été également blessés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.